Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Quinoligo - La fertilisation foliaire équilibrée

Voir du même artiste


Titre : La fertilisation foliaire équilibrée


Auteurs compositeurs :


Durée : 7 m 12 s


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

26 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

– Pourriez-vous me dire ce qu'est le Quinoligo, et quelle peut être son utilité en viticulture ?

– Quinoligo c'est un engrais foliaire. C'est à dire directement assimilable par le feuillage, et qui est donc utilisé en pulvérisation.

– Oui, et qu'est-ce qu'il y a de dedans ?

– Et bien c'est une solution qui contient de l'azote, de l'acide phosphorique, de la potasse, et de nombreux oligo-éléments. Eh, vous avez bien l'habitude d'utiliser les engrais dans vos vignes ?

– Ha ! Oui, mais moi je les apporte au sol.

– Et pourquoi appliquez-vous ces engrais ?

– Et bien euh, pour apporter la nourriture à ma vigne. Il faut bien qu'elle s'alimente pour pousser et pour produire. J'essaie de respecter les proportions entre les différents engrais pour avoir une fumure équilibrée.

– Ouais, et vous les apportez quand ces engrais ?

– Oh, à l'automne, ou de bonne heure au printemps. Il faut leur laisser de descendre jusqu'aux racines pour qu'il soient bien assimilés en temps utile.

– C'est bien comme ça qu'il faut envisager la fumure en viticulture. Pour s'alimenter, une plante puise dans le sol par l'intermédiaire des racines les éléments nutritifs dont elle a besoin, c'est à dire azote, acide phosphorique, potasse, mais aussi le magnésium, le fer, le bore, le manganèse, le zinc, et beaucoup d'autres oligo-éléments.

– Mais, pourquoi appelez-vous ça des oligo-éléments ?

– Ben, parce que contrairement à l'azote, l'acide phosphorique ou la potasse, absorbés en quantités importantes, les éléments comme le bore, le fer, le manganèse, sont utilisés par la plante en très petite quantité mais sont aussi nécessaires à la végétation. Leur absence ou leur insuffisance sont aussi préjudiciables qu'un manque de potasse ou d'azote.

– Mais la fumure équilibrée…

– Il est important que l'alimentation soit équilibrée. En fait si un des constituants de cette alimentation est absent, ou bien en quantité insuffisante, si certains rapports entre différents constituants ne sont pas respectés, ces défauts d'alimentation entraînent des accidents de végétation, des diminutions de rendement ou de qualité, et on appelle ça des accidents de carence.

– Ah, des carences, j'en ai déjà eues.

– Ah !

– J'ai eu une carence en magnésie dans une parcelle, et on m'a conseillé de pulvériser du sulfate de magnésie sur la vigne.

– Et bien voilà un exemple d'engrais foliaire. Le sulfate de magnésie est un engrais foliaire simple, uniquement magnésien. Dans cette technique de pulvérisation foliaire, on exploite la propriété du feuillage d'absorber certains éléments minéraux ou organique. L'expérience a montré que cette voix d'absorption directe permet à la plante de réagir rapidement à de petites quantités d'éléments fertilisants.

– Quinoligo, qui contient beaucoup d'éléments, est donc un engrais foliaire complet ?

– Oui, et vous qui essayez d'assurer du mieux possible l'alimentation de vos vignes, vous vous demandez ce que pourrait vous apporter Quinoligo ?

– Ben, oui, c'est bien ça.

– Ah ben, pouvez-vous me dire que vous n'avez jamais d'ennuis avec la végétation de vos vignes ?


– Oh, en général je ne me plains pas, mais enfin tout de même, il y a des années où tout ne va pas comme je voudrais. À cause du temps.

– Ah, hein.

– Quelque fois, quand le printemps est froid, la vigne part mal, la floraison se fait dans de mauvaises conditions et alors on craint toujours la coulure. L'année dernière c'était la sécheresse, les vignes ont mal poussé, le feuillage n'était pas… pas beau. Vous savez qu'il faut un beau feuillage pour obtenir aussi bien du rendement que de la qualité. Et puis à côté de la vendange, y a le bois ! Quand les feuilles jaunissent et tombent trop vite, le bois est moins beau, moins bien aoûté, et ça c'est ennuyeux pour l'année suivante.

– Oui en fait, vous vous rendez compte qu'à certains moments le climat joue sur l'alimentation de la vigne.

– Oh, il faudra bien.

– Ainsi, quand au printemps il fait froid, le sol se réchauffe trop lentement, il peut manquer d'aération depuis le dernier labour. Et bien ces conditions ne sont pas favorables au travail des racines. L'excès d'eau peut aussi exagérer ce manque d'activité, sans parler d'asphyxie. De plus ces mauvaises condition de sol rendent certains aliments nutritifs difficilement assimilables, et c'est particulièrement vrai pour l'azote. L'alimentation est donc mal assurée, et la végétation part mal comme vous avez pu le remarquer, la vigne étant insuffisamment nourrie. Ce défaut momentané dans l'alimentation peut être la cause de coulures. Ben vous avez pourtant apporté l'engrais au sol,mais il ne peut être dans ce cas utilisé en temps voulu.

– Oui, mais alors, comment faire ?

– Les pulvérisations foliaires sont tout indiquée pour apporter le remède. Mais il ne faut pas oublier la notion d'alimentation équilibrée. Quinoligo répond à cet impératif puisqu'il est complet et équilibré grâce à sa formulation particulièrement étudiée.

– Mais certains pensent que des apports d'azote avant la floraison favorisent la coulure.

– Non, seuls des apports trop importants, et par conséquent déséquilibrés, peuvent provoquer ce genre d'accident, mais en fait l'azote est nécessaire pour une bonne nouaison.

– Alors c'est au printemps qu'on utilise Quinoligo ?

– Au printemps pour résoudre les problèmes d'alimentation qui se posent à cette saison. Mais en cours de végétation, l'utilisation de Quinoligo est également bénéfique, particulièrement en cas de sécheresse ou par manque d'eau au sol l'assimilation des engrais est momentanément réduite, parfois arrêtée. Ces à-coups de végétation sont néfastes au feuillage, mais aussi au raisin.

– Ah ! Ça ! Bien sûr.

– Vous repérez ces à-coups, quand la période difficile pour l'assimilation se prolonge. Ils sont visibles pour un vigneron. Mais dans le courant d'une année, même sans sécheresse prolongée, des périodes difficiles, même relativement brèves, peuvent se succéder : sécheresse, pluie, froid.

– Oui, oui.

– Durant ce temps, les conditions du sol aidant, l'alimentation est momentanément réduite sans pourtant qu'un œil exercé puisse s'en rendre compte, il faut donc essayer de régulariser le mieux possible cette végétation pour obtenir la meilleure récolte. Et bien ceci est possible avec des pulvérisations foliaires régulières des différents éléments assimilables directement et rapidement contenus dans Quinoligo, lesquels éléments vous éviteront l'apparition de symptômes de carences.

– Et, dans la pratique, qu'est-ce que ça donne ?

– Et bien, ces apports de Quinoligo vont assurer une alimentation suffisante, régulière et équilibrée, permettant à votre vigne de produire au maximum sans pour autant diminuer la qualité de votre récolte, bien au contraire, puisque des essais nous ont montré que des pulvérisations régulières de Quinoligo augmentaient le degré alcoolique.

– Ah ! Quantité et qualité, ben c'est intéressant tout ça, mais, euh, vous commencez à traiter quand ?

– Le plus tôt possible si le printemps est froid. Pour se protéger contre la coulure, il y a intérêt à commencer avant la floraison.

– Euh, dites-moi, les mélanges sont-ils possibles avec les fongicides et les insecticides ?

– Oui, vous n'avez pas ainsi à traiter spécialement avec Quinoligo.

– Ah, c'est commode ça. Euh, je vais utiliser sans doute Quinoligo pour cette année, j'en avais entendu parler chez un arboriculteur qui n'était pas mécontent de sa récolte.

– Eh, les arboriculteurs utilisent en effet Quinoligo pour les mêmes raisons dont on vient de parler, pour favoriser une bonne nouaison au printemps et pour assurer une végétation régulière. Oui ceci est particulièrement important pour obtenir une homogénéité dans le calibre des fruits.

Transcripteur : mouke
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

32 commentaires (dont 1 archivé)
Petitcurieux Le 16/04/2006 à 20:30
Mais la fertilisation foliaire équilibrée, qu'est-ce que c'est ? La réponse en 7'12''
Le Sapin Sobre Le 16/04/2006 à 21:17
Et moi qui croyait qu'il s'agissait de miction au grand air avec répartition équitable du liquide nourricier sur toute la surface de la plante…
Petitcurieux Le 16/04/2006 à 21:26
Mention spéciale pour la transcription de Mouke. Y m'épate y m'épate y m'épate !
mouke Le 16/04/2006 à 21:35
C'est de la transcription équilibrée en pulvérisation foliaire, plus cauchemardesque que tous les bijoux précieux du monde. Y a une autre face à ce truc ?
Petitcurieux Le 16/04/2006 à 21:41
Oui, mais il s'agit de deux morceaux musicaux du folklore Corse par le groupe "Cantu di Cirnu"
Suzanne_A Le 16/04/2006 à 22:39
Qui pourraient probablement s'intégrer parfaitement dans les inécoutables. Ou constituer une idéale fertilisation foliaire pour un programme de merde du genre eighties ou récréachiottes.
saez44 Le 16/04/2006 à 22:58
A requêter quand on est pressé avec le medley de ringo….et vincent malone france telecom…
Marie-Ange Le 17/04/2006 à 10:25
Je suis admirative… de Mouke car la transcription de ce truc… et ben !
tannis Le 17/04/2006 à 16:54
Celui qui a mis ça dans la base est fou mais celui qui l'a transcrit l'est encore plus !!!!
isis_be Le 18/04/2006 à 00:00
Après Waylon et le Crezoxipropanoediol en ampoule, voici la fertilisation foliaire équilibrée. Mouke, chapeau bas.
neutrino34 Le 18/04/2006 à 14:48
Comme mes petits camarades, je dis chapeau pour l'intégration de ce titre dans la base et pour la transcription… Avec un peu plus de morceaux de ce type, il pourrait se créer un nouveau programme qui serait l'exact contraire des "Instruments du Bide", "Les Bides parlés"… mais… si on danse?
pierus Le 18/04/2006 à 15:10
La musique de fond est de Tangerine Dream, extrait de leur album 'Rubycon'
josaudio Le 18/04/2006 à 22:03
Je crois que les deux protagonistes ont suivi les mêmes cours de comédie que Jean Richard…
Pitcairn Le 18/04/2006 à 22:05
Pensez qu'ils ont peut-être fait 297 prises pour arriver à cette perfection. La façon dont le mot "coulure" est prononcé, cette rondeur gourmande des voix posées comme sur un plateau… Je dis, comme les autres, bravo et respect à Mouke pour la transcription, mais j'ai une pensée émue pour ces deux comédiens qui avaient des familles à nourrir (ou des maîtresses à entretenir) (voire les deux).
Tryph Le 18/04/2006 à 22:05
Je pense au type qui se dit: On va faire un disque pour la promo. Le winner.
compin Le 21/04/2006 à 13:33
La voix du viticulteur ressemble à celle de Jean Poiret.
Doc Frank N. Stein Le 21/04/2006 à 13:37
"si certains rapports entre certains constituants" ce n'est pas "certains", c'est "différent"; "l'alimentation est momentanément". Fallait oser sortir un disque comme ça! Je pensais qu'avec les bijoux précieux on avait touché le fond de l'ennui mais finalement il reste encore quelques mètres.
I Will Le 05/09/2006 à 00:54
Je n'aime pas trop, mais il faut reconnaître que ce n'est pas Skyrock ou Chérie FM qui vont diffuser ce titre ! Trop dérangeant, pas assez "formaté", loin de ce jeunisme soixante-huitard ! Chapeau, messieurs de Bide & Musique !
Flaming Youth Le 15/10/2006 à 19:21
C'est aussi long mais plus intéressant qu'un medley de Ringo ! J'achète le disque si je le trouve !
Suzanne_A Le 15/10/2006 à 19:45
Pffft. Même une lecture intégrale et monocorde de l'annuaire téléphonique de la Seine-et-Oise serait plus intéressante qu'un medley de Ringo.
jgabm Le 25/03/2007 à 14:58
bide & musique une radio (agri)culturelle
rogre Le 24/04/2007 à 22:21
aaah, j'ai écouté ça, et je suis devenu un légume!!! vite, de l'azote, de l'azote!
finfin Le 05/11/2008 à 22:10
qu'est-ce que c'est chiant ! il ne manque que le pauwère-poïnt pour faire un son et l(ég)umière !
yan21 Le 02/01/2009 à 13:06
C'est un disque pour les "grosses légumes"
Gozette et Gogo Le 26/01/2009 à 01:07
Je n'avais jamais relu l'ensemble des commentaires de cet excellent morceau, cela valait pourtant la peine : associer (implicitement) le mot "soixante-huitard" aux mots "Skyrock" et "Chérie FM", il fallait oser le faire.
clairette78 Le 26/01/2010 à 16:46
Si un jour j'arrive à mettre la main sur ce "morceau - réclame", Savez vous à qui il faudrait demander l'autorisation de l'utiliser dans un cadre humoristico-professionnel?
D'avance merci
Très bon! Je conçois que les "paroles" puissent etre un peu pénibles pour certains, mais il se trouve que l'argumentaire est tout à fait juste - d'un point de vue agronobique- j'entends. Quelqu'un connait-il la date de 1ere diffusion de cette chose???
CPC 464 Le 28/02/2010 à 01:19
Lequel des deux a copié l'autre, tant ce titre (et notamment les voix utilisées) me rappelle "Enquête au SICOB : le secrétariat volant" ?
Au fait j'aimerais acheter du Quinoligo, est-ce qu'on peut en trouver dans le supermarché Felix Potin qui est à coté de chez moi, ou dans l'hyper Mammouth qu'ils viennent d'ouvrir en périphérie de ma ville ?
hug Le 02/10/2010 à 00:46
"L'année dernière c'était la sécheresse". L'année 1976 connut un été caniculaire (Mais ce ne fut rien par rapport à 2003). Je dirais donc que ce disque date de 1977.
Kevin Brandon Song Le 14/11/2013 à 12:22
Quinoligo du matin , fertilisation en chemin !!!
la patate Le 05/04/2015 à 20:50
C'est qui Noligo ???
I Will Le 15/04/2015 à 19:05
"Pouvez-vous me dire que vous n'avez jamais d'ennuis avec la végétation de vos vignes ?" Hein ? Qui peut le dire ? Pas moi.

Cela dit, le morceau dure 2 ou 3 heures de trop.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !