Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Pierre Hiégel - Mais la stéréophonie, qu'est-ce que c'est ? (Face A, 1ère partie)

Voir du même artiste


Titre : Mais la stéréophonie, qu'est-ce que c'est ? (Face A, 1ère partie)


Année : 1973


Auteurs compositeurs :


Durée : 2 m 48 s


Label : Sélection du Reader's Digest



Présentation : Ce disque de démonstration était offert par Sélection du Reader's Digest pour vanter les mérites de son électrophone stéréophonique probablement proposé avec un abonnement. La voix de Pierre Hiégiel est savoureuse.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

« Amis de la musique,

Vous écoutez pour la première fois l'électrophone stéréophonique de Sélection. Mais, vous êtes-vous déjà demandé ce qu'est vraiment la stéréophonie ? Et bien quelques exemples pratiques vous en apprendront davantage que bien des explications théoriques, et le but de ce disque est de vous faire comprendre le merveilleux avantage de la stéréophonie. Tenez, écoutez le départ d'un train. Voici comment vous l'entendiez jusqu'à ce jour à travers une quelconque reproduction non stéréophonique. »

(passage de train pas stéréo, bouh vilain !)

« Avec votre nouvel électrophone stéréophonique de Sélection vous entendrez ces mêmes bruits, mais tels que vous pourrez les percevoir dans la réalité. »

(passage de train, tel que dans la réalité, ouais !)

« Refaisons l'expérience avec le passage sur le circuit de Montlhéry de quelques voitures de formule 1. D'abord en écoute monaurale. »

(formule 1 mono minable)

« Écoutez ce même passage en stéréophonie. »

(formule 1 stéréo de la mort)

« Prenons un autre exemple : une partie de ping-pong telle que vous l'avez toujours entendue à travers une audition non-stéréo. »

(ping au centre, pong au centre)

« Et cette même partie sur votre nouvel électrophone, vous pouvez entendre la balle rebondir alternativement de droite à gauche. »

(ping à droite, pong à gauche)

Transcripteur : mouke
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

15 commentaires
Gozette et Gogo Le 15/04/2006 à 10:03
Ca n'atteint pas les sommets du Grand Jeu Trois Suisses des bijoux précieux, mais c'est remarquable tout de même. J'attends la deuxième partie avec impatience : avec de tels effets spéciaux, George Lucas n'a qu'à bien se tenir !
Flipper Le 15/04/2006 à 16:55
C'est vrai que la stéréophonie a été inventée pour mieux suivre les matchs de tennis de table à la radio !
Mout! Mout! Mout! Le 20/04/2006 à 11:55
Je l'avais ce disque!!! Je me le passais en boucle, sans que mes parents comprennent ce que je pouvais bien y trouver…
josaudio Le 21/04/2006 à 09:57
C'était vraiment une idée sympa la stéréophonie, pourquoi ça a pas marché ?
Pascalito Le 28/04/2006 à 15:05
Je corrige : ce disque était un cadeau offert effectivement avec l'électrophone stéréophonique de Sélection, mais qui n'était pas lui-même le cadeau d'un abonnement ! C'était une vraie chaîne stéréo vendue par Sélection : je le sais, mon père l'avait achetée !… Je l'ai encore aujourd'hui, mais elle ne fonctionne plus ! Cet appareil permettait de lire jusqu'à huit disques 33, 45 ou 78 tours de 17, 25 et 30 cm empilés les uns sur les autres… À l'époque, en 1973, c'était révolutionnaire de pouvoir écouter jusqu'à huit disques sans avoir à se déplacer toutes les 3 à 30 minutes… Même si certains appareils font encore de même aujourd'hui, on s'est finalement rendu compte que le "changeur automatique" (c'est comme ça que le système s'appelait…) causait des dégâts irrémédiables aux premiers sillons de chaque disque, lorsqu'ils tombaient… Si l'appareil que je possède ne fonctionne plus, j'ai toujours le disque, en assez bon état, avec donc deux parties, la 1ère de 6 minutes et 15 secondes, la 2ème de 5 minutes 30, et je m'en sers encore quelquefois pour régler la balance d'appareils stéréo… Enfin, dernière indication : en écoutant la totalité du disque, on peut se rendre compte que le regretté Pierre Hiégel (il est mort dans les années 80, je crois…) a des intonations à la Pierre Bellemare présentant autrefois le "Téléshopping"… Et à cela, il y a une curieuse raison : Hiégel était le beau-frère de Bellemare !… Rigolo, non ?…
Quant au commentaire disant que la stéréo n'a pas marché, ce n'est pas vrai ! C'est plutôt la tétraphonie, pour laquelle on utilisait quatre enceintes qui n'a pas marché… Les éditeurs musicaux n'allaient pas se casser la tête à faire des disques tétraphoniques, uniquement pour un petit nombre de personnes… La monophonie et la stéréophonie, c'était déjà bien suffisant !…
Petitcurieux Le 28/04/2006 à 20:34
Pascalito: par expérience, je sais qu'il ne faut pas prendre les interventions de Josaudio au premier degré ;o) Par ailleurs, on entendait plus souvent le terme "quadriphonie" que "tétraphonie"
Sprotch Le 17/05/2006 à 01:02
Le ping pong à la radio, c'est brillantissime.
saez44 Le 17/05/2006 à 01:12
Euh vivement la face B ?
Suzanne_A Le 18/05/2006 à 18:16
La quadriphonie marchait plutôt bien, mais pour des enregistrements le justifiant, notamment du classique. C'est sur que pour la dernière niaiserie à la mode, ça n'avait aucun intérêt et ça n'en aura jamais: la stéréo est déjà de trop.
londoncalling Le 19/05/2006 à 11:47
A rapprocher de cette publicite d'epoque (en anglais) a valeur documentaire:
http://youtube.com/watch?v=gfhZuL6P9lM
On y explique meme la difference entre la gravure mono et stereo…
Filopat Le 19/09/2006 à 16:37
Héhé, j'ai un vague souvenir de ce disque. Il y avait en face B un extrait d'Offenbach… Ben oui la stéréophonie a survécu aux modes, la preuve : Bide & Musique est diffusé en stéréo ! yep!!! Remarquez quand même que si la quadriphonie n'a pas eu le succès escompté, le 5.1 canaux s'est bien imposé depuis.
homodyne Le 30/05/2007 à 10:45
La quadriphonie était quand même une usine à gaz, qui nécessitait des têtes de lecture très complexes et chères, avec plusieurs formats incompatibles. De plus, l'information quadri était gravée à très haute fréquence jusqu'à 40000 Hz, donc des sillons très très fins, dans le vinyle des disques… Autant dire qu'un seul passage en stéréo avec un diamant stéréo ruinait complètement la gravure quadriphonique !
Le Sapin Sobre Le 09/04/2009 à 20:53
Je cite : « Prenons un autre exemple : une partie de ping-pong telle que vous l'avez toujours entendue à travers une audition non-stéréo. »

A présent, je demande à toute personne ayant régulièrement écouté des disques de ping-pong de se dénoncer sans délai.
Merci.
JGAB Le 25/04/2010 à 23:10
C'est joli la stéréophonie quand c'est bien expliquer , reste a nous vanter les mérites du 5.1 .
Bide et Gambier Le 05/01/2012 à 22:24
On disait en ce temps STEREOPHONIE, et MODULATION DE FREQUENCE. Ah, toute une époque, celle de Radio France et de l'ORTF!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !