Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Albert Marcœur - Histoire d'offrir

Voir du même artiste


Titre : Histoire d'offrir


Année : 1979


Auteurs compositeurs : Albert Marcoeur


Durée : 3 m 34 s


Label : Label Frères


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

23 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Cette année, il a fabriqué tous ses cadeaux lui-même
Tous les cadeaux qu'il devait offrir, devait offrir lui-même

À son père, il a découpé une monture de lunettes en beau bois
Des îles, avec trucs sculptés et tout (et tout et tout et tout et tout…)

À sa mère, il a offert un bouquet de fraises des bois
(De fraises des bois ! De fraises des bois ? De fraises des bois !)

À son fils, il s'en fut un beau matin dans les bois de Lunhettes-sous-bois,
[Quelqu'un explique la route pour aller à Lunhettes-sous-bois, mais c'est noyé dans la musique.]
A fait tomber deux ou trois arbres, les a sciés en p'tits morceaux, les a sciés en longs morceaux,
Y en avait des fins, des gros
Il a coupé les branches, enlevé l'écorce, a creusé l'intérieur
Ça fera des petits objets où on peut taper dessus, où on peut taper dessus
Des trucs qui font tac-tac,
Des trucs qui font toc-toc et puis boum-boum…

[Solo de guitare]

À sa femme, il a pris sans rien lui dire une semaine de congés
Il pourra un peu parler avec elle : il ne la voit jamais

À lui, il s'est fait la joie de tout offrir d'un seul coup
D'un seul coup en même temps, il a tout offert
Son cœur n'a pas tenu, son cœur n'a pas tenu
Il est mort heureux, il est mort heureux !
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

15 commentaires (dont 1 archivé)
doudoucoincoin Le 10/04/2005 à 21:36
Plaisir d'offrir et joie de recevoir sont à consommer avec modération.
Apparemment, pour aller à Lunhettes-sous-Bois, il faut suivre un petit chemin, mais je n'en comprends pas plus.
Mention spéciale pour le jeu de guitare du regretté François Ovide.
missprairie Le 10/04/2005 à 22:36
c'est difficilement écoutable quand même !
Stéphos Le 11/04/2005 à 11:54
Quel OVNI ! On peut difficilement faire plus inaudible. Un must ! :-)
Ciaopeople Le 12/04/2005 à 13:48
Fabuleux ! même si la musique prend un peu trop le pas sur les paroles… C'est toujours un bonheur que de découvrir un nouveau titre d'Albert Marcœur !
thermoboy Le 12/04/2005 à 13:48
Encore un qui voudrait être Gotainer à la place de Richard… pas de bol, c'est assez désastreux comme résultat !
cdevalmont Le 14/04/2005 à 11:55
Maiiiis, c'est QUOI exactement ? Mettre ça au bureau pendant que les autres font (aussi) semblant de travailler, mais sans écouter bide et musique… un must absolu !
Mr Zumi Le 22/04/2005 à 14:52
C'est le "Throbbing Gristle" français… hourra !
gregggg Le 14/08/2005 à 17:11
l'intro fait carrément penser à "pierres réfléchies" de pierre henry. le reste beaucoup moins.
genrestylecomme_com Le 01/11/2005 à 23:04
Que d'accords monstrueux ! C'est du concentré comme je les aime. Mourra heureux l'bonhomme
Astorpiazzola Le 05/11/2005 à 00:11
Surnommé le "Zappa français" en raison de son look (et de sa musique ?)
Gozette et Gogo Le 28/02/2006 à 02:39
Thermoboy, Albert Marcœur était là avant Richard… et je les adore l'un autant que l'autre.
tannis Le 04/11/2006 à 17:51
À son père, il a "sculpté" une monture de lunettes en beau bois.
philou3d Le 01/02/2010 à 19:27
y'a du Franck Zappa dans l'air
Fillmorejive Le 20/08/2014 à 14:10
Grande fan de R. Stevie Moore, je n'arrive pas à trouver ça nul du coup. Parce que ça y ressemble vachement par certains côtés.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !