Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Tritons - I can't get no satisfaction

Voir du même artiste


Titre : I can't get no satisfaction


Année : 1973


Auteurs compositeurs : Mick Jagger - Keith Richard


Durée : 3 m 40 s


Label : Barclay


Référence : 61860


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

13 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

I can't get no satisfaction,
I can't get no satisfaction.
'Cause I try and I try and I try and I try.
I can't get no, I can't get no.

When I'm drivin' in my car
and a man comes on the radio
and he's tellin' me more and more
about some useless information
supposed to fire my imagination.
I can't get no, oh no no no.
Hey hey hey, that's what I say.

I can't get no satisfaction,
I can't get no satisfaction.
'Cause I try and I try and I try and I try.
I can't get no, I can't get no.

When I'm watchin' my TV
and a man comes on to tell me
how white my shirts can be.
Well he can't be a man 'cause he doesn't smoke
the same cigarrettes as me.
I can't get no, oh no no no.
Hey hey hey, that's what I say.

I can't get no satisfaction,
I can't get no girl reaction.
'Cause I try and I try and I try and I try.
I can't get no, I can't get no.

When I'm ridin' round the world
and I'm doin' this and I'm signing that
and I'm tryin' to make some girl
who tells me baby better come back later next week
'cause you see I'm on losing streak.
I can't get no, oh no no no.
Hey hey hey, that's what I say.

I can't get no, I can't get no,
I can't get no satisfaction,
no satisfaction, no satisfaction, no satisfaction.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
Lou71Lou Le 22/10/2007 à 10:33
Les paroles : [Merci !]

Versions originales par The Rolling Stones en 1965 [édité] (voir ici la vidéo), version française par Eddy Mitchell sous le titre "Rien qu'un seul mot" en 1968, version new wave par Devo en 1978 (voir ici la vidéo) et parodie française sous le titre "Ail quel toro, satisfaction" par les Rolling Bidochons en 1990
Lèz Le 23/10/2007 à 11:19
la VO ne date pas de 1968, mais de 1965 (20 août, de mémoire, mais à vérifier en ce qui concerne la date, le millésime par contre, j'en suis sûr)
Gozette et Gogo Le 24/10/2007 à 11:05
A ma grande honte (mais on était une famille "pro Beatles", pas "pro Stones"), c'est par les Tritons que j'ai jadis découvert cette chanson ! Ce que j'avais complètement oublié d'ailleurs, je suis donc très heureux de retrouver cette version aujourd'hui ! En la réécoutant ça m'a rappelé aussi l'époque où j'essayais d'apprendre à jouer de la guitare ; je ne suis pas certain que ce soit un compliment pour le guitariste. Mais j'aime bien cette version quand même.
YannTala Le 26/10/2007 à 00:12
Bon allez je me lance, je vous préviens, ça va être long…
En juin 1965, Les Stones sortent (I Can't Get No) Satisfaction, un simple sorti d'abord aux Etats-Unis (une première hors de leurs frontières) avec "The Under Assistant West Coast Promotion Man" en phase B (une grosse blague sur un de leur assistant qui "Break my ass everyday" selon Jagger…).

"Satisfaction" a été enregistrée en deux version, une version accoustique avec solo d'harmonica par Brian Jones (enregistrée aux Studios Chess Chicago, disponible qu'en pirate car jamais sortie), et la deuxième version, "l'officielle", enregistrée aus Studios RCA d'Hollywood.

Chose marrante, la phrase "make some girl" (se faire une fille) est censurée pour la radio et la télé, alors que "he can't be a man 'cause he doesn't smoke the same cigarettes as me" (il ne peut pas être un homme car il ne fume pas les mêmes cigarettes que moi…) passe tranquillement sur les ondes…

A l'origine de cette chanson, Keith Richard s'endort plein de choses dans le corps et dans le nez… Se réveille brusquement, branche un microphone et gratte 3 accords qu'il a "rêvés", puis se recouche. S'ensuit 45 minutes de ronflements…
Fillmorejive Le 04/06/2013 à 21:17
C'est quelle nationalité ça "Tritons"? C'est une super reprise très franchement!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !