Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Morsüre - L'irrémédiable

Voir du même artiste


Titre : L'irrémédiable


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Didier Le Serrec - Eric Sanson - Franck Tadic - Lorân / Charles Baudelaire


Pochette : Keystone / Didier Levistre


Durée : 3 m 31 s


Label : Devils's Record


Référence : MAD 2014



Présentation : Extrait de "Acceleration process", 2ème album de ce groupe d'Argenteuil actif entre 1983 et 1986.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Une Idée, une Forme, un Être
Parti de l'azur et tombé
Dans un Styx bourbeux et plombé
Où nul œil du Ciel ne pénètre ;

Un Ange, imprudent voyageur
Qu'a tenté l'amour du difforme,
Au fond d'un cauchemar énorme
Se débattant comme un nageur,

Et luttant, angoisses funèbres !
Contre un gigantesque remous
Qui va chantant comme les fous
Et pirouettant dans les ténèbres ;

Un malheureux ensorcelé
Dans ses tâtonnements futiles,
Pour fuir d'un lieu plein de reptiles,
Cherchant la lumière et la clé ;

Un damné descendant sans lampe,
Au bord d'un gouffre dont l'odeur
Trahit l'humide profondeur,
D'éternels escaliers sans rampe,

Où veillent des monstres visqueux
Dont les larges yeux de phosphore
Font une nuit plus noire encore
Et ne rendent visibles qu'eux ;

Un navire pris dans le pôle,
Comme en un piège de cristal,
Cherchant par quel détroit fatal
Il est tombé dans cette geôle ;

- Emblèmes nets, tableau parfait
D'une fortune irrémédiable,
Qui donne à penser que le Diable
Fait toujours bien tout ce qu'il fait !

Tête-à-tête sombre et limpide
Qu'un cœur devenu son miroir !
Puits de Vérité, clair et noir,
Où tremble une étoile livide,

Un phare ironique, infernal,
Flambeau des grâces sataniques,
Soulagement et gloire uniques
- La conscience dans le Mal !
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
morphee Le 09/04/2017 à 20:30
L'improbable mélange de Charles Baudelaire et du groupe le plus bourrin du metal français des années 1980… Les guitares et basses saturées à la Venom et le rythme rapide à la Slayer rendent inaudibles les paroles du poète, qui n'en demandait pas tant… Pour être honnête, j'ai mis le texte original sans me soucier si tous les versets étaient chantés…
Snark Hunter Le 17/03/2020 à 14:38
C'est assez vrai que, ces versets, ça te nique (… l'oreille).

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !