Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Marilyn Manson

NomWarner
PrénomBrian Hugh
NationalitéAméricaine
Date de naissance05/01/1969
Liens
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Hors classement Vignette de Marilyn Manson - Sweet dreams (are made of this) 1995 Sweet dreams (are made of this)
Hors classement Vignette de Marilyn Manson - Tainted love 2001 Tainted love
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Marilyn Manson

3 commentaires
Chezod Le 01/12/2018 à 14:43
J'aimais bien sa femme : Dita von tease !
hug Le 24/07/2019 à 03:29
Moi j'aime bien sa sœur : Jeane Manson. Et Marylin Manson est bien la sœur de Jeane Manson. Et leur oncle commun Charles Manson.
Flaming Youth Le 15/05/2020 à 16:09
Note: les contenus vers lesquels je poste des liens ci-dessous sont à déconseiller aux enfants, aux femmes enceintes, aux membres du clergé, aux végétariens, et plus généralement aux âmes sensibles. Ce sont des images à ne regarder qu'entre adultes consentants, le caractère violent/choquant de celles-ci pouvant nuire à votre santé mentale.

En réponse à un commentaire de notre ami hre sur "Sweet Dreams":
"[Marilyn Manson] n'est pas non plus le bourrin de base"

C'est une image que l'on a surtout en raison de l'imagerie volontiers violente et obscène. Derrière cette violence spontanée (les musiciens semblent ne pas s'attendre à être bousculés ou frappés) et réelle (Manson dit dans une autobiographie avoir plus de 450 cicatrices), il y a une volonté de se démarquer de l'énorme quantité de groupes qui émergeaient sur la nouvelle scène metal, tant dans l'industriel où sévissait le mentor du groupe, Trent Reznor (leader du groupe Nine Inch Nails qui signera le groupe sur son label Nothing Records et leur proposera de faire la première partie de NIN en 1993), que dans le "nu-metal", genre nouveau de l'époque qui nous donnera notamment Korn à partir de 1994 ou plus tard les 9 masqués de Slipknot. Ainsi, grâce à des concerts violents et outranciers, Marilyn Manson s'est fait un nom, même si c'est sur une mauvaise publicité (donc "grâce" aux conservateurs et religieux qui le dénigraient et estimaient qu'il pervertissait la jeunesse, ceux-ci se voyant tendre des perches comme un album nommé Antichrist Superstar où Manson annonçait la venue de l'antéchrist la même année et que cet antéchrist, c'était lui).
Il y a aussi la violence de la musique, mais il faut voir que Marilyn Manson est à l'origine un groupe de metal industriel où l'on retrouve des artistes comme Nine Inch Nails, Ministry ou Rammstein, une frange peu réputée pour sa finesse musicale. On verra une évolution musicale à partir de 1998 et de l'album Mechanical Animals où Manson laissera émerger un coté plus proche de ses influences glam rock, allant jusqu'à se créer un alter ego nommé Omega, l'album étant ainsi une dychotomie entre des titres plutôt sombres comme Manson en faisait auparavant et des titres à l'esprit plus glam (sexe, drogue et rock n roll) pour Omega. Les connaisseurs (et/ou fans) ne manqueront pas de remarquer la similitude entre cette démarche et celle de David Bowie avec son alter-ego Ziggy Stardust. Manson arborait par ailleurs des yeux vairons, son œil gauche étant bleu clair - j'ignore si il avait vraiment les yeux vairons ou si il utilisait des lentilles (ce qui me parait être le cas vu le bleu très clair de son œil gauche et des photos où il a les deux yeux de ce bleu), mais je ne serais pas étonné qu'il ait fait cela en hommage (je ne peux décemment pas dire clin d'œil) à David Bowie, qui est une de ses idoles.
Autre illustration que le Reverend n'est pas si bourrin que ça musicalement, une version live tout au piano de "The Golden Age of Grotesque": https://www.youtube.com/watch?v=bQALs8Mxh1I

Sinon, on notera que Marilyn Manson est - comme Alice Cooper entre 1968 et 1974 - à la fois le nom du groupe et celui de son leader. Crée en 1989 sous le nom "Marilyn Manson and the Spooky Kids", le groupe devient Marilyn Manson dès 1992.
De 1989 à 1996, tous les musiciens ont des noms de scène mêlant stars vues comme "positives" (souvent considérées comme des sex symbols) et personnes connues pour de mauvaises raisons (principalement des serial killers) dans une représentation de la dichotomie du bien et du mal, ainsi que de la cohabitation des deux dans un tout. Marilyn Manson dit dans une autobiographie que Marilyn Monroe avait un coté obscur, de même que Charles Manson avait une facette bonne et intelligente. Exemples:
Marilyn (Monroe) + (Charles) Manson = Marilyn Manson, chanteur depuis 1989
Daisy (Duke, de la série Shérif, fais-moi peur)) + (John) Berkowitz = Daisy Berkowitz, guitariste de 1989 à 1996 (décédé en 2017)
Olivia Newton (John) + (Ted) Bundy = Olivia Newton Bundy, bassiste en 1989 et 1990
Gidget (personnage de roman portée à l'écran tant au cinéma qu'à la télévision) + (Ed) Gein = Gidget Gein, bassiste de 1990 à 1993 (décédé en 2008)
Madonna + (John) Wayne Gacy = Madonna Wayne Gacy, claviériste de 1990 à 2007
Twiggy (mannequin, actrice et chanteuse britannique) + (Richard) Ramirez = Twiggy Ramirez, bassiste de 1993 à 2002 puis de 2008 à 2017
Ginger (Rogers) + (Albert) Fish = Ginger Fish, batteur de 1995 à 2011

L'imagerie du groupe à ses débuts mêle photos de ces personnalités (souvent Marilyn Monroe et Charles Manson d'ailleurs), mais aussi des influences de leur jeunesse avec des clins d'œil visuels ou audio via du sampling. C'est notamment vrai pour le film Charlie et la chocolaterie (celui de 1971 avec notamment l'excellent Gene Wilder dans le rôle de Willy Wonka, film sorti aux États-Unis sous le titre Willy Wonka and the Chocolate Factory, une référence à Charlie n'étant pas très heureuse en cette période de conflit au Vietnâm où le terme "Charlie" désignait l'ennemi communiste), des samples issus du film se retrouvant sur le premier album du groupe (Portrait of an American Family, 1994) et le clip de la chanson "Dope Hat" étant un remake encore plus tordu de la déjà tordue et cauchemardesque scène du tunnel où les enfants visitant la chocolaterie se retrouvent confrontés à leurs plus grandes peurs.
Le clip de "Dope Hat": https://www.youtube.com/watch?v=Mq1sHDwpgqo

La chanson que fredonne Wonka durant cette scène est d'ailleurs reprise en ouverture de l'album sous le titre "Prelude (the Family Trip)". Outre "Dope Hat", cet album contient des classiques de la bande à celui qui se nomme dans le civil Brian Warner comme "Lunchbox" (titre inspiré d'une loi floridienne interdisant les boites à déjeuner en métal dans les écoles car elles pourraient servir d'armes pour des bagarres…), "Get your Gunn" (titre inspiré par l'assassinat d'un médecin nommé Gunn par un extrêmiste anti-avortement) ou encore le très poétique "Cake and Sodomy".
Clip de "Lunchbox": https://www.youtube.com/watch?v=PRFJoUBP54o
Clip de "Get your Gunn": https://www.youtube.com/watch?v=phjXoYqYE2U
Durant la tournée, le groupe fait la première partie de NIN et rencontre Anton LaVey, fondateur de l'Église de Satan, qui adoube le chanteur au rang de révérend. Ce titre au sein de cette église contribue à renforcer l'aspect polémique du groupe et donne au chanteur un de ses surnoms les plus répandus.

1995 voit sortir le EP i>, une compilation de remixes de titres issus de Portrait of an American Family (principalement "Dope Hat", "Cake and Sodomy" et "Organ Grinder", des remixes de "Lunchbox" existant également mais semblant disponibles uniquement sur le CD 5 titres qui comporte aussi une version censurée) auxquels s'ajoutent quelques bizarreries musicales et des reprises (notamment "Sweet Dreams").
C'est aussi cette année là que Manson se fait la plus belle de cicactrices en s'ouvrant le ventre dans le sens de la largeur avec un tesson de bouteille durant un concert.

En 1996, le groupe sort Antichrist Superstar, un premier concept-album annonçant le retour de l'Antéchrist pour l'année 1996, ce fils de Satan n'étant autre que Manson lui-même. L'album comporte plusieurs classiques du groupes comme "Tourniquet", "The beautiful People" ou la chanson-titre.
Clip de "Tourniquet": https://www.youtube.com/watch?v=MmfQ7gSaJgM
Clip de "The beautiful People": https://www.youtube.com/watch?v=Ypkv0HeUvTc
"Antichrist Superstar": https://www.youtube.com/watch?v=NPQD7KxutcM

J'évoquais plus haut Mechanical Animals, l'album suivant qui explore une nouvelle facette musicale. "The Dope Show", "I don't like the Drugs (but the Drugs like me)" ou "Coma White" font partie des titres notables issus de cet album, souvent cité comme un des, sinon le meilleur de Manson. Dans la foulée sort Last Tour on Earth, le premier album live du groupe.
Clip de "The Dope Show": https://www.youtube.com/watch?v=5R682M3ZEyk
Clip de "I don't like the Drugs (but the Drugs like me)": https://www.youtube.com/watch?v=6EefPcht54c
Clip de "Coma White": https://www.youtube.com/watch?v=QQPJYnr48yU

En 2000, nouveau concept-album avec Holy Wood. L'album évoque une société où les belles gens (un retour des "beautiful People" de Antichrist Superstar) vivent dans leur bulle tandis que le bas-peuple, les anonymes souffrent dans l'indifférence, jusqu'à ce qu'un de ces "Nobodies" nommé Valentin décide de devenir célèbre en assassinnant le président (qui, vu les références tant sur la pochette que dans les textes, pourrait être JFK, Manson faisant souvent référence à celui-ci dans les paroles et la pochette montrant un bout de rapport d'autopsie donnant la date de la mort de JFK, le 22 novembre 1963). Par son imagerie visuellement marquante et très élaborée, l'album est un coup de poing avant même que l'on ne l'écoute. Et avec une chanson comme "The Nobodies" qui parle de devenir connu et "beau" (les "nobodies" étant moches et sales, encore un clin d'œil aux membres des élites forcément beaux et purs selon "The beautiful People") même si on doit en mourir, une polémique émergea vite quant à une possible inspiration donnée par Manson aux tueurs de Columbine, même si l'album est sorti bien après la fusillade. On notera que l'album est thématiquement assez proche du Brutal Planet de Alice Cooper (deux représentations d'une société marquée par de grandes inégalités entre des élites intouchables et un bas peuple qui souffre, une place importante donnée à la violence) paru la même année.
Plusieurs concerts de la tournée Guns, God and Government (en référence aux paroles de "The Love Song" dont le refrain demande si on aime nos armes, Dieu et le gouvernement) seront filmés et un patchwork sera constitué avec en fond la bande-son d'un concert joué à Los Angeles, le tout étant sorti en 2002 en DVD sous le titre Guns, God and Government.
Clip de "The Nobodies": https://www.youtube.com/watch?v=qi5nTb-NRFU
Clip de "Disposable Teens", titre que l'on retrouve sur la BO du film Blair Witch 2: https://www.youtube.com/watch?v=GKkiCFOE-Ic
Une version live de "The Love Song": https://www.youtube.com/watch?v=nYHm9I_4ZtE

En 2003, Manson réinvente son imagerie pour quelque chose de plus orienté sur le cabaret et une atmosphère façon années 1920/1930 (beaucoup allant jusqu'à évoquer la république de Weimar allemande) pour le très réussi The Golden Age of Grotesque, à mon avis son meilleur album avec Mechanical Animals. L'album nous offre des incontournables comme "This is the new Sh*t", "mOBSCENE", "(s)AINT" (note: non, il n'y a pas eu de souci avec mon bouton majuscule, c'est bien ainsi que ces deux derniers titres sont écrits) ou encore le très inspiré "Para-noir", titre où Manson met en musique les raisons pour lesquelles des femmes voudraient coucher avec lui (et où le mot "fuck" est prononcé une trentaine de fois en moins de 6 minutes).
Clip de "This is the new Sh*t": https://www.youtube.com/watch?v=4kQMDSw3Aqo
Clip de "mOBSCENE": https://www.youtube.com/watch?v=mdwZV4Y95Nw

Je suis moins au fait de ce qu'a fait Marilyn Manson par la suite, mais on peut citer les albums Eat me, drink me en 2007 (peut-être son plus faible), The Hgh End of Low en 2009 (du mieux, mais l'album reste globalement assez moyen), Born Villain en 2012 (un retour aux sources de l'avis de certains, un mieux par rapport à ses prédécesseurs pour d'autres), The pale Emperor en 2015 (là aussi, les critiques le comparent à AS et MA, certains le citant comme le meilleur album de Manson depuis Holy Wood) et enfin Heaven upside down en 2017 (considéré comme un digne succésseur pour Pale Emperor). Plusieurs singles issus de ces albums auront un certain succès - Heaven upside down étant le premier album du Reverend à produire deux titres figurant au Billboard dans la catégorie Mainstream Rock depuis 1998 et Mechanical Animals -, tandis que Manson participera à des tournées avec Alice Cooper (2013), The Smashing Pumpkins (2015), Slipknot (2016) et Rob Zombie (2012, 2018 et 2019 - ces tournées feront de Manson et Zombie les "Twins of Evil", une franchise du promotteur LiveNation) au cours des années 2010.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !