Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Pascal Olmeta - Mon bon vieux stade

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Mon bon vieux stade


Année : 1994


Auteurs compositeurs : J.Fusina / P.Bernardini


Durée : 4 m 16 s


Label : Consul


Référence : CM 005


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je te retrouve ce soir
Mon bon vieux stade
Ta pelouse rapée
Usée
A bout de souffle
Que tant de grands joueurs ont foulé cependant
Te souviens-tu de mes premières sueurs?
De mes premières frayeurs de gardien débutant?
Il y a quelques années déjà

Je suis revenu là
Ce soir
Avec une autre équipe
Avec d'autres compagnons de route
Avec d'autres projets
Et d'autres espoirs
Je n'ai rien oublié d'ici
Je n'ai rien oublié de toi
Je suis resté le garçon que tu as connu
Au fond de mon cœur
Rien n'a changé
J'ai pensé longtemps à cette soirée magnifique de retrouvailles avec les miens
Comme à une belle fête

Furiani
Mon public frondeur et rugissant
Que de souvenirs m'attachent de toi
Depuis ce pacte d'hommes que nous avions passé
Et qui me forçait à intervenir parfois
Pour calmer tes ardeurs
Tes excès
Mais je sais aussi que tu peux être enthousiaste et vaillant pour soutenir ton équipe
Que tu l'accompagnes aux heures difficiles comme aux heures de gloire du club
Au moment de la fête
Comme ce soir justement

Furiani
Je me souviens
Mes premières balles
Mes premiers élans
Mes ppremières émotions
Mes premières victoires
Et tes applaudissements fous qui résonnent encore dans mes oreilles
Et que j'entendrai toute ma vie
Comme une éternelle fête

Furiani
Ma famille
Mes amis
Mon pays
Tout ce que j'aime à la folie
Les accents chantants de ma langue
Passage en corse
Mes souvenirs
Mes joies sincères
Mes peines aussi
Et la force où je puise aux moments difficiles de l'existence
Cette fidélité à ma terre
A mes racines
Au plus profond de mon cœur
Comme une belle fête

Furiani
Comme elles sont émouvantes tes collines à l'arrière plan
Et tes montagnes à peine devinées au loin
Là-bas vers l'intérieur des terres
Vers mon île profonde et vraie
Ce soir de mai si doux
Où la nature se fait complice des hommes
Et accompagne volontiers leurs joies

Cette soirée qui doit être un grand moment sportif
Une sorte d'apothéose
Puisque David rencontre Goliath
Et tout ce peuple est venu nous accueillir
Encourager les siens
Défier aussi un peu les adversaires selon la loi du sport
Mais de quel côté penche mon cœur ce soir?
De quel côté?

Dire
Dire que ça devait être une si belle fête
--------------
(manque le passage en corse)

Transcripteur : bébert_88
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 2 archivés)
Konnoisseur Le 07/01/2007 à 22:11
c'est beau comme une dissert'! Ou comme un coup franc d'Platini qui finit dans la lucarne!
rodney80's Le 08/01/2007 à 11:19
C'est horrible !!! j'ai envie de prendre une douche sensuelle avec mon ballon de foot…
polonius Le 09/01/2007 à 20:26
"Olmeta, on pourrait le prendre pour un gardien de but mais il est plus que ça…" Ah bon ? Il était gardien de but ?
zou un peu d'aïoli Le 10/01/2007 à 22:05
Un peu de respect les jeunes, c'est un hommage au drame de Furiani le 5 mai 1992!
scie sauteuse Le 21/06/2010 à 14:24
mais pourquoi chaque fois qu il parle on dirait qu'il veut te faire sauter toutes tes dents a coups de boule? tape tape dans un ballon a coups de tete a coups de pieds …

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !