Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Gabriel - Maman, ma mère

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Maman, ma mère


Année : 1972


Auteurs compositeurs : Jacques Demarny - Jacques White / Bill Parkinson


Durée : 2 m 55 s


Label : Tacoun / Sonopresse


Référence : TA 45 310


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Maman, ma mère, c'est toujours toi,
Que je préfère avoir à mon bras.
Le ciel s'éclaire quand tu es là,
Le ciel que j'aime c'est toi.

De mon enfance si loin déjà,
Je me souviens des plus petites joies
Tes yeux, ton rire, mes premiers pas
Les yeux que j'aime, c'est toi.

Combien de larmes as-tu versées
Pour protéger ma vie ?
Que de printemps as-tu sacrifiés
Pour que ton cœur ait un abri.

Maman, ma mère, tu es l'amour
Tu es la terre qui m'a donné le jour
Tu es la vie, qui est en moi
La vie que j'aime c'est toi.

Maman, ma mère, mon ange gardien
Toi la lumière de tous mes chemins
Que Dieu te garde, encore longtemps,
Ma mie, ma mère, Maman
Ma mie, ma mère, Maman

Transcripteur : SLeK
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires (dont 1 archivé)
amaury_dlv Le 05/01/2007 à 17:55
Une jolie voix, digne des Choristes !
GabrielK Le 01/02/2008 à 19:27
Voici les paroles complètes que j'ai chanté, il y a bien longtemps … c'était en 1972.

Maman, ma mère, c'est toujours toi,
Que je préfère avoir à mon bras.
Le ciel s'éclaire quand tu es là,
Le ciel que j'aime c'est toi.

De mon enfance si loin déjà,
Je me souviens des plus petites joies
Tes yeux, ton rire, mes premiers pas
Les yeux que j'aime, c'est toi.

Combien de larmes as-tu versées
Pour protéger ma vie ?
Que de printemps as-tu sacrifiés
Pour que ton cœur ait un abri.

Maman, ma mère, tu es l'amour
Tu es la terre qui m'a donné le jour
Tu es la vie, qui est en moi
La vie que j'aime c'est toi.

Maman, ma mère, mon ange gardien
Toi la lumière de tous mes chemins
Que Dieu te garde, encore longtemps,
Ma mie, ma mère, Maman
Ma mie, ma mère, Maman
Le Sapin Sobre Le 01/02/2008 à 20:28
Merci pour les corrections et pour le message ! N'hésitez-pas à nous donner de vos nouvelles.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !