Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Hautmont Belle-Ile 2017


  Lieu : Centre ville d'Hautmont, le 1 juillet 2017 jusqu'au 2 juillet 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Bordeaux Sud et Saint-Joseph - Non

Voir du même artiste


Titre : Non


Année : 1976


Auteurs compositeurs :


Durée : 6 m 5 s


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Du chômage mage mage mage
Nous n'en voulons pas Chaban
Les gens de la ville ville ville
Vont nous y aider Chaban
Les gens de la ville ville ville
Vont nous y aider Chaban

Du plan Barre Barre Barre Barre
Nous n'en voulons pas Giscard
Les gens de la ville ville ville
Vont nous y aider Giscard
Les gens de la ville ville ville
Vont nous y aider Giscard

Quand tu disais Valery
Qu'ça allait changer Valery
Nous on savait Valery
C'était d'la blague

Quand tu disais Valery
Qu'ça allait changer Valery
Nous on l'savait Valery
C'était pas vrai

(voix féminine avé l'accent)

Bientôt 20 ans que ça dure
Et le chômage qui grandit sans cesse
De 1960 à 1974 le nombre des chomeurs
a été multiplié par 2
De 1974 à 1976 il a encore doublé

Aujourd'hui en Gironde
Près de 40 000 travailleurs hommes et femmes
De tout âge et de toute catégorie
Sont à la recherche d'un emploi
Soit un salarié sur 8

L'accélération de la crise et du capitalisme
Refusent le travail à 1 400 000 français
Développant la misère et l'insécurité
Mais en Gironde le taux de chômage est supérieur
De 40 % au taux national

La Gironde et l'Aquitaine sont en crise
Dans une France en crise
5ème plan, 6ème plan, 7ème plan économique national
La planification monopoliste se développe

Compétitivité, redéploiement
Le grand capital s'engraisse et les usines ferment
Refroidissement du marché, encadrement du crédit
Resserrement de la consommation intérieure
Le pouvoir d'achat s'amenuit (zeu)
La misère se développe et les entreprises disparaîssent

Hier les chantiers de construction navale de la Gironde
Mais aussi les chaussures Tachon
Aujourd'hui la métallurgie avec Bordeaux-Sud
Mais aussi le textile avec Saint-Joseph

Maintenant la biscuiterie Olibet
Chaque année une, deux, trois nouvelles entreprises de taille moyenne disparaîssent
Jetant à la rue des centaines de chômeurs nouveaux

Nous n'acceptons pas ça
Nous refusons de continuer à apporter en terre nos entreprises
Nos cortèges en appellent à l'opinion pour qu'elle se dresse
Pour qu'elle s'oppose, pour qu'elle lutte
Nous occupons nos entreprises pour défendre l'outil de travail
Pour l'arracher aux déménageurs
La Gironde, l'Aquitaine veulent garder leurs usines
Parce que les travailleurs veulent vivre et travailler au pays


Les travailleurs de la Girondeuuuuu
Ont décidé ensemble de lutter
Contre la fermeture de leur usine
Et obliger Giscard à négocier

Les grands groupes monopolistes
Ont décidé de tout démenteler
Pour s'implanter dans les pays du monde
Et exploiter les autres travailleurs

Nous n'accepterons pas ça (Clap clap)
Nous voulons avoir un emploi (Clap clap)
Pour cela il nous faut s'unir
Pour avoir droit de vivre au pays

Nous n'accepterons pas ça (Clap clap)
Nous voulons avoir un emploi (Clap clap)
Pour cela il nous faut s'unir
Pour avoir droit de vivre au pays

Pour travailler il faut changer
Giscard et Barre, il y en a marre
Pour travailler il faut lutter
Pour une nouvelle société

(le retour de la travailleuse)
6 chômeurs sur 10 sont des femmes
4 sur 10 sont des jeunes
Pouvoir et patronat leurs refusent l'emploi
Pour cette raison aussi
Ils ne leurs offrent pas les moyens de formation nécessaire

En Gironde, il manque 12 collèges d'enseignement technique
6 lycées techniques et 2 centres de formation professionnelle pour les adultes
Quel avenir espérer lorsqu'on entre dans la vie sans formation
Lorsqu'en ayant appris un métier on voit les portes des entreprises se fermer ?

Les jeunes ont raison de se révolter
Ils ont raison de dénoncer une société qui leur refuse le droit de vivre
Ils ont raison de condamner l'injustice de ceux qui étalent leur richesse insolente
Eclaboussent la misère et la désespérence de millions de français

Les femmes ont le droit d'exiger leur place dans la production
Dans la distribution des services
Les travailleurs sont la seule et véritable source de la richesse du pays
8 actifs sur 10 sont des salariés
Le pouvoir bloque les salaires à des taux de misère
35% des salariés girondins gagnent moins de 1900 Francs par mois
2 salariés sur 3 ont moins de 2300 Francs
La misère des salariés c'est le marasme économique
qui se développe dans toutes les couches sociales
Artisans, commerçants, petits entrepreneurs,
Industries de biens et de consommation sont les premiers touchés
Vivre et travailler au pays c'est la revendication
De toute la population


[Transcription Camarade Nolo]

Transcripteur : DjManolo
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires
DjManolo Le 28/03/2006 à 07:58
Un disque qui a déjà eu sa place sur B&M dans une vie lointaine. C'est lui rendre justice que de le réintégrer, surtout aujourd'hui.

30 ans plus tard, les noms ont changé mais le discours et les problèmes restent les mêmes.

Je tiens à rappeler que Bide&Musique est une radio sans engagement politique. Ce disque surprenant est diffusé pour son originalité. Tout commentaire à engagement politique sera supprimé sans préavis.
Gozette et Gogo Le 28/03/2006 à 08:57
Par moments, ça ressemble à des chants de messe, non ?
duke hon Le 28/03/2006 à 08:57
Il y a tout de même un chanteur très engagé dans la base
morphee Le 28/03/2006 à 12:32
et un commentaire de déterré ;)
"En Gironde, il y avait des entreprises de la chaussure et du textile où travaillaient en majorité des femmes, comme aux chèques postaux, au téléphone ou dans les hôpitaux. En 1968, Thiéry, Saint-Joseph (habillement), Tachon, Mauduit (chaussure), Olibet, Béghin-Sat (alimentation) et d'autres entreprises à dominante féminine s'arrêteront. Dans les années 70, il y a aura Saint-Joseph. " Ce 45 tours est donc un manifeste contre les fermetures d'usine en Aquitaine suite à la crise économique. C'est aussi une attaque contre le plan Barre (1976) (morphee, le 22:10/2002)
tannis Le 28/03/2006 à 18:10
Qu'est-ce qu'ils étaient nazes à cette époque mais que c'est bon !!
Placid Le 29/03/2006 à 02:11
Bon d'accord mais ils ésperaient vraiment être pris au serieux avec ça?
Jihem77 Le 02/04/2006 à 10:40
Que c'est beau… On sent bien combien cela a été porteur… que les choses ont bien changé !!!!! hihihi…..
I Will Le 01/04/2007 à 20:06
Je ne commente pas le fond mais la forme, assez liturgique. Je ferme les yeux et je me retrouve a la messe !
buta' Le 23/10/2007 à 00:13
C'est vrai que ça a un air de redif' du Jour du seigneur, avec l'accent DonCamillien féminisé par dessus (un peu comme de la crême fouettée sur un parpaing…).
Robin Fusée Le 26/02/2016 à 07:33
Le clap clap d'origine de L'enfant prodigue?
Jiefsourd Le 31/05/2016 à 21:36
toujours d'actu…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !