Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jiji - La fusée

Voir du même artiste


Titre : La fusée


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Scala J. / Gretch R.


Durée : 1 m 29 s


Label : DECCA


Référence : 461098


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Cette nuit en me réveillant
J'ai vu un objet de forme inconnue
Qui dansait dans les cieux un ballet curieux
Plus brillant qu'un oiseau d'argent
Croyez-moi , ne me croyez pas
Une fusée s'est posée dans mon jardin

Mais pourquoi donc mon histoire
Vous parait-elle si bizarre
Elle m'est arrivée pourtant
Cette nuit en me réveillant

Un martien en est descendu
Sans bruit , il m'a pris gentiment la main
Puis il m'a fait monter dedans la fusée
Plus galant qu'un prince charmant
Croyez-moi , ne me croyez pas
Une fusée s'est posée dans mon jardin

Mais pourquoi donc mon histoire
Vous parait-elle si bizarre
Elle m'est arrivée pourtant
Cette nuit en me réveillant

Ce matin en me rendormant
J'ai vu la fusée que j'ai reconnue
Elle partait dans les cieux me disant adieu
Elle gardait mon cœur à jamais
Croyez-moi , ne me croyez pas
Une fusée s'est posée dans mon jardin
Une fusée s'est posée dans mon jardin
Une fusée s'est posée dans mon jardin
Une fusée s'est posée dans mon jardin
Une fusée s'est posée dans mon jardin

Transcripteur : bébert_88
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires (dont 2 archivés)
milou-milou Le 29/01/2006 à 23:09
auteur: SCALA (J) et compositeur :GRETCH (R) sur le 4 titres qui s'appelle Cinderella, DECCA 461098
1967
cherrysalsa Le 07/01/2016 à 12:38
Pas vraiment de la science- fiction tout ça… ça lorgnerait plutôt du côté de chez Freud, au niveau du texte.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !