Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Alain Gallet - Un jour… anywhere

Voir du même artiste


Titre : Un jour… anywhere


Année : 1973


Auteurs compositeurs : Alain Gallet


Durée : 3 m 41 s


Label : Chappell Kelenn


Référence : 6009 802 / Série Parade


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

42 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un jour nous partirons
N'importe où mais ailleurs
Et nous n'emporterons
Rien de ce monde sans saveur
C'est en fuyant la vie
Que nous la trouverons
Et nous leur laisserons
Celle-là qui dort et croupit

Anywhere, anywhere
But out of the world
Si loin, ailleurs
Mais hors de ce monde
La mer
Appelle-moi, appelle-moi
La mer, la mer
Appelle-nous
Anywhere !
Anywhere !


La vie, la vraie, l'unique
Est quelque part là-bas
Au delà de leurs ports
Loin d'une sûre arithmétique
Sur un voilier violet
Dorment d'autres senteurs
D'autres sons et couleurs
Viens mon amour, éveillons-les

Anywhere, anywhere
But out of the world
Si loin ailleurs
Mais hors de ce monde
La mer
Emporte-moi, emporte-moi
La mer, la mer
Emporte-nous
Anywhere !
Anywhere !


Les ports et puis les îles
Les îles et puis les ports
Virent encore et encore
Ivres d'avant
Lavés
Exil
Lala lala lala
Ô ton corps telle une algue
L'amour telle une vague
Pour une vie jamais étale

Anywhere, anywhere
But out of the world
Si loin ailleurs
Mais hors de ce monde
La terre
Adieu, adieu
La terre, la terre, la terre
Adieu
Anywhere !
Anywhere !
Anywhere !
Anywhere !
Anywhere !


Transcripteur : mouke
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

42 commentaires (dont 3 archivés)
mouke Le 23/10/2005 à 20:30
C'est mon poulain pour cette semaine. Je crois beaucoup en lui.
Tryph Le 23/10/2005 à 22:27
Mouke aime bien les textes avec le mot violet dedans.
zephyrin Le 23/10/2005 à 22:27
C'est le fils caché de Reggiani?
Pirlou Le 23/10/2005 à 22:28
Il faut dire c'est pas dur pour lui avec le physique de jeune premier qu'il affiche !! pfff en plus sa muse semble si spirituelle dans son sourire !!! En vrai y'en a qui partent dans la vie qu'avec des avantages ! j'suis dégouté !!! VIVE L'ART !
VIVE LE TALENT !
spread-is-wing Le 23/10/2005 à 22:29
En effet c'est une perle ce truc surtout la façon dont il chante le refrain. Allez hop mon 300eme favoris.
méchant-dauphin Le 23/10/2005 à 22:29
Vous, monsieur Gallet, vous avez fait du théâtre de rue. Inutile de nier.
mouke Le 23/10/2005 à 22:30
L'autre face, un magnifique duo avec Édith Richeux (que tout le monde connaît), intégrera aussi la base, je vous le promets.
Rudolph Le 24/10/2005 à 00:35
Son look de berger au chômage est une pure merveille ;)
scaracrabe Le 24/10/2005 à 01:33
En plus il est même pas sur une plage de galet,,:)
initialesmam Le 24/10/2005 à 11:37
Alain Gallet étaitconnu à Rennes dans les années 70 comme animateur sur Radio Armorique (Radio Régionale Officielle de l'époque où officiait aussi Catherine Ceylac de "Thé ou Café"). Ce disque sorti sur un label breton indépendant, doit dater de cette période du renouveau bretonnant avec Stivell and Cie (1971/1975). Il me semble qu'il était passé aux premières Transmusicales en 1979 avec les chansons d'un album concept rock progressif (type Ange) tout en continuant sa carrière sur Radio Armorique puis sur la télé régionale.
Pour en savoir plus il faudrait contacter Gaby Aubert sur http://radio.rennes.free.fr/ Gaby Aubert créateur de Radio Rennes, connait bien l'hitoire de la chanson en Bretagne.
mouke Le 24/10/2005 à 11:56
C'est ça aussi l'effet B&M. On rentre un disque obscur enregistré sous un label quasi-inconnu, comportant très peu de références sur la galette, avec un interprète complètement introuvable sur le net et pourtant hop, quelqu'un débarque avec toutes les infos qui vont bien. initialesmm, je dis merci !

Notons que le disque est estampillé Série Parade. J'en ai un autre dans ce cas (même logo) toujours produit par Chappell mais sorti chez Philips (il rentra prochainement dans la base). Ces disques proviennent effectivement de Bretagne, je l'avoue, terre encore relativement épargnée par les chercheurs de perles que nous sommes.
DjManolo Le 25/10/2005 à 00:10
Ah les gallets !
mouke Le 25/10/2005 à 14:59
Un article à propos d'un documentaire vraisemblablement réalisé par le même Alain Gallet.
hyacinthe Le 09/12/2005 à 10:40
Il y a moyen que "Prends garde gamine!"…. envoie du lourd aussi!
Armute Le 22/02/2006 à 17:54
Finalement, c'est pas si triste que ça d'être sorti des seventies; Monsieur Gallet, vous me consolez, merci!
antoine malibran Le 13/03/2006 à 03:56
"Un jour… anywhere"; hum, je préfèrerais "Jamais…nowhere". Non, je plaisante, c'est délicieusement nébuleux.
Hypoïde Le 25/04/2006 à 19:58
José Bové fut chanteur ?
amaury_dlv Le 23/11/2006 à 22:14
Un vrai Gaulois avec les moustaches et tout, on pourrait le croire sorti d'un Astérix
mouke Le 07/02/2007 à 13:15
Parfois le jeu avec les cordes ressemble à un bruit de couteaux qu'on aiguise.
arcacedris Le 30/05/2007 à 21:00
En tant que breton, je suis heureux de trouver enfin sur b&m le repertoire breton/folk de la renaissance celtique des années 70. A quand des entrées dans la base du légendaire Glenmor ?
djhector Le 26/09/2007 à 10:55
mélodiquement, je trouve ça pas si mal, y a que la voix qui cloche
Kangiten Le 30/07/2008 à 15:19
Cette chose atroce à tous points de vue est un calque thématique d'un poème de Baudelaire, "Anywhere out of the world", qui apparait dans le recueil "Le Spleen de Paris". Heureusement, le pauvre Charles, contrairement à nous, n'est plus là pour entendre ça.
Branscombe_Richmond Le 15/09/2008 à 17:38
C'est pas trop mal dans le genre Gilles Servat bâtard, ça a un petit coté folk psychédélique pas désagréable du tout!
Oxyde démusicalisé Le 01/03/2009 à 06:40
Le groupe "Ange" aurait pu l'embaucher !

C'est tout aussi déjanté que certains de leurs textes !
Robin Fusée Le 13/05/2009 à 22:15
Voici un lien vers un article récent sur Alain Gallet!
http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/b…
Claude Bukowski Le 12/02/2010 à 22:33
Le label Kelenn n'est pas si inconnu que cela, surtout pour les habitués du folk celtique et breton. Ce label qui avait été fondé par Glenmor et Xavier Grall (au début des années 70 il me semble) a entre autres produit des artistes incontournables de cette mouvance, tels que Gilles Servat ou les Tri Yann.
Frofro Le 11/09/2010 à 13:06
il imite qui là? brassens ou julien clerc?
musik75 Le 10/02/2011 à 16:47
Il imite Dieu tout simplement, Frofro …
Mais comme Dieu est inimitable, ce n'est qu'une pâle copie ! lol
youpi la vie ! Le 23/11/2011 à 16:40
Aquariuuuuuuuuuum ! Apparemment, lui aussi a fait le tour du monde en 80 joints…
Louve62 Le 21/02/2012 à 18:25
Dès la premìere écoute cette chanson est venue me chercher et je sais pas pourquoi ? Peut etre son rythme zen et envoutant…en tout cas je l'adore !!
kukrapok Le 16/03/2012 à 13:34
Le berger qui voulait être Léo Ferré. Ha ces troubadours dépressifs.
GeorgeAbitbol Le 05/10/2012 à 22:35
C'est planant et parabolique. "Ô ton corps telle une algue, L'amour telle une vague…" : il s'adresse à la gamine de la face B? Ça promet!
Kate&Brian Le 08/11/2012 à 08:27
Ca se laisse écouter jusqu'au premier refrain. Et là, ouille, patatra ! Le beau bide, splendide et fier est là.
pifpaf Le 21/12/2012 à 15:19
On dirait un namurois qui vient d'émigrer à Bruxelles et qui fait des efforts pour cacher son accent de province.
Kevin Brandon Song Le 19/04/2013 à 14:46
Ne serait-ce pas Lorant Deutsch " quand c' est qu'il était vieux "…Vu que desormai il est jeune …Lorant Deutsh hippie …Un an avant sa naissance …Un jour… anywhere …
kaptain_kirk Le 08/09/2013 à 13:00
"Alain Gallet", c'est pas une chanson de Charlotte Jullian ?

Bon … je sors …
Liripipion Cucuphat Le 26/10/2013 à 12:35
Au début ça fait tout bizarre , et puis finalement on s'y habitue vite . J'aime vraiment beaucoup !
Pimpant! Le 10/02/2016 à 16:48
J'avoue que ça me fait penser à Ange.
Et j'adore Ange.
J'aime bien et faudra que je creuse.
Artemis612 Le 20/07/2016 à 22:12
J'ai l'impression de me retrouver en 1960 pendant la série "la 4ème dimension"

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !