Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



France Gall et Maurice Biraud - La petite

Voir du même artiste


Titre : La petite


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Guy Magenta - Robert Gall - Mya Simille


Durée : 2 m 31 s


Label : Philips


Référence : 437.317


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

59 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

(lui)
Comment ne pas s'attendrir
Devant la petite
Devant ses yeux innocents
Devant son sourire
Elle change depuis quelque temps
Elle pousse la petite
Déjà femme mais pourtant
Ce n'est qu'une enfant

(elle)
Une enfant on a tout vu
Qu'est-ce qu'il faut entendre
Quand je pense qu'on a failli
Hier te surprendre
Essayant de m'embrasser
Moi me laissant faire
Il n'est pas si mal
L'ami, l'ami de mon père

[refrain :]
Un jour les oisillons
Prennent leur envol
Les petits deviennent grands
Il n'y a plus d'enfants
Un jour les oisillons
Prennent leur envol
Les petits deviennent grands
Il n'y a plus d'enfants


(lui)
Elle est fragile comme fleur
Si douce la petite
Quand je pense qu'un homme pourrait
Lui briser le cœur
De sa candeur profiter
Toucher la petite
J'ai bien envie malgré moi
De la protéger

(elle)
Me protéger allons bon
V'là qu'il recommence
Avec un prof comme toi
J'aurai de la chance
J'apprendrai évidemment
Mille choses à faire
Il est futé croyez-moi
L'ami de mon père

[refrain]

(lui)
Comment ne pas s'attendrir
Devant la petite
(elle)
Devant tes yeux innocents
Devant ton sourire
(lui)
Elle change depuis quelque temps
Elle pousse la petite
(elle)
Toi tel que je te connais
Tu ne changeras jamais

[refrain] x2

Transcripteur : mouke
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

26 commentaires (dont 3 archivés)
Claude Anglois Le 06/06/2005 à 00:55
Finalement! De la "nouvelle" France Gall sur B&M :-D
luciejudith Le 06/06/2005 à 11:12
De quelle année cette merveille? Avant ou après Les Sucettes?
I-love-Charlotte Le 06/06/2005 à 11:15
Un titre bien dans la lignée des Sucettes…c'est du gainsbourg? [Non, mais le titre "Nefertiti" sur ce même EP est de lui. - malak' -]
Yop.Solo Le 08/06/2005 à 21:01
Les sucettes, je crois que c'est en 1965…
hug Le 08/06/2005 à 21:19
Année: 1967. C'est donc après "Les sucettes" de Gainsbourg qui datent de 1966 (du mois de mai 1966 très exactement). Contrairement à ce que beaucoup de gens croient "Les sucettes" n'est donc pas la dernière chanson que Gainsbourg ait offerte à France Gall. Il y a "Néfertiti" sur ce disque qui date, donc de 1967, et sur le disque précédent ou suivant, je ne sais plus, mais de la même année en tout cas "Teenie Weenie Boppie". Et ensuite, France Gall a fait "Bébé requin" et le succès s'est effondré pour elle. Néanmoins, deux ans avant de rencontrer Michel Berger (Qu'elle rencontrera en 1974, l'année où elle chantera un premier 45 tours avec deux chansons de lui en solo ("La déclaration d'amour" et "Si on pouvait vraiment parler") et une chanson en duo (elle ne dit qu'une seule phrase avec Berger) "Mon fils rira du rock'n'roll", deux ans avant leur mariage), en 1972, France Gall refera appel à Gainsbourg qui lui composera un 45 tours "Frankeinstein"/"Les petits ballons" qui n'aura aucun succès.
Pour en revenir aux "Sucettes". France Gall était choquée, c'est vrai, d'en avoir appris le double-sens, mais pas si choquée que ça, contrairement à ce qu'on en dit. D'après le livre "Gainsbourg" de Gilles Verlant, d'après Denis Bourgeois, un des hommesqui travaillaient "autour" de France Gall chez Philips, France Gall avait été moins marquée par le coup des "Sucettes" que par le coup de "Sacré Charlemagne" deux ans plus tôt. A la sortie de "Sacré Charlemagne" en décembre 1964, quelques vedettes yéyées sympathiques s'étaient moquées de France Gall en disant qu'elle chantait pour les enfants! Et France Gall en avait été tellement marquée qu'elle avait voulu stopper la vente du disque!

Ces vedettes yéyées ignoraient encore que dans deux ans arriverait une nouvelle vedette yéyée qui s'appellerait Chantal Goya, et qui ferait sa fortune quelque treize ans plus tard en chantant pour les enfants! Comme quoi, la mode évolue! Quant au duo France Gall et Maurice Biraud, il est bidesque, mais heureusement c'est le seul duo bidesque que France ait fait. "Donner pour donner" avec Elton John est quand même mieux et il en est de même pour ces duos avec Michel Berger.
Tryph Le 18/01/2006 à 13:23
Merci pour toutes ces informations concernant ce titre chanté avec Maurice Biraud, hug.
hug Le 07/02/2006 à 00:24
"Polichinelle" sur le même 45 tours pourrait tout à fait intégrer la base, on dirait presque du Chantal Goya, en plus "glamour".
ACF_Laurent Le 06/04/2007 à 02:42
J'ai découvert cette chanson dans une émission présentée par Claude François, qui s'intitule "Ca c'est Claude François" de Jean-Christophe Averty je crois. Emission en noir et blanc, très très jolie car on voit Claude François joué du violon…
virgulio Le 25/06/2007 à 09:41
Texte très tendancieux, tout de même… Maurice BIRAUD jouait le rôle du Docteur MOREAU dans le feuilleton "L'esprit de famille". Il est décédé le 24 décembre 1982.
whitewhale Le 02/11/2008 à 14:43
cette chanson est mimi mais le refrain est horripilant !
davnad Le 08/02/2009 à 08:35
Je la trouve limite glauque par moment….
Kamya Le 27/04/2009 à 23:03
Paroles bizarres, mais je suis toujours emportée par la jolie voix de France Gall
Djéd'ail Le 21/06/2009 à 04:48
Maurice Biraud était bien plus connu que France Gall à l'époque à mon avis. Surnommé "Bibi" il avait des côtés attachants comme acteur. J'ai eu l'impression que France Gall s'est effacée devant le talent exceptionnel de son mari, pour réapparaître enfin après son décès.
Elseneur Le 07/10/2009 à 02:53
Une chanson qui rappelle que c'était une autre époque, une autre vision de l'amour. On pourra dédier cette chanson à Roman Polanski.
Bretzelliquide Le 16/07/2010 à 22:00
Ah, cette époque si sympathique ou un homme de 45 ans pouvait courir après les gamines de 17 ans sans s'attirer autre chose que des regards bienveillants et des sourires complices… Je suis d'accord avec davnad ^^
gael27 Le 14/03/2011 à 07:20
Dans le très riche ouvrage de Verlant sur la discographie de Gainsbourg, on explique que cette chanson ne passerait plus à l'antenne aujourd'hui. Je confirme. Sous des airs guillerets, c'est tout de même très limite…
hre mgþýe Le 23/06/2011 à 11:07
    Oui, c'est amusant de voir comme les tabous se déplacent : cette chanson ne choquait personne en 1967, mais à l'époque un texte du type de « Une femme avec une femme » de Mecano aurait passé pour sulfureux. 45 ans plus tard, le critère principal est devenu le consentement mutuel des parties, et on considère qu'un mineur n'est jamais consentant, alors que par exemple pour cette chanson, la petite ne semble pas férocement dupe ni naïve…
jgiovan Le 26/01/2012 à 13:17
Ca fait furieusement penser à Johnny et Laetitia l'histoire de l'ami de mon père…
gemini2039 Le 25/02/2012 à 11:54
HRE MGPYE : C'est vrai que c'est dingue comment les temps changent. C'est comme avec Collaro et Benny Hill au début 80, on avait des nichons plein la vue en prime time. Aujourd'hui ça serait completement déplacé.
Fabien667 Le 12/09/2012 à 00:27
Effectivement, un vrai éloge de la pédophilie ! En plus sur la pochette le gus a vraiment une tête de pervers. Par contre en 1967 France Gall a 20 ans, plus vraiment une gamine, surtout avec le maquillage.
zygom Le 11/06/2013 à 07:03
Éloge de la pédophilie, non, quand-même pas. Mais éloge du détournement de mineure, assurément.
rahanpc Le 29/05/2016 à 20:30
Maurice Biraud était le parrain de PIF le chien. C'était bien …
mariaile Le 03/12/2016 à 13:53
dans le meme genre je conseille le film "un moment d'égarement" avec le beau vincent cassel

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !