Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Touch of Love - Love me like a stranger

Voir du même artiste


Titre : Love me like a stranger


Année : 1976


Auteurs compositeurs : Nova Flor - P.M. Zan - Hamilton


Durée : 3 m 13 s


Label : Ibach


Référence : 60 005


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Love Me Like A Stranger who walked into my life.
Love me like this feeling will only stay the night.
Hold me till I beg you not to say Good-bye,
I want to meet the stranger hiding in your eyes.

Where is all the fire?
All the wild desire, that we felt before?
The hunger in your touch, that made you give so much,
And want me more and more.

When it all began, the woman and the man
were wilder than the Sea
Brighter than the Sun, but look what time has done,
today to you and me.

Can't we try pretending, that we met today,
Letting our emotions carry us away.
Tasting for the first time, lips we've never kissed.
Recapturing the feeling that we both have missed.


Love Me Like A Stranger who walked into my life.
Love me like this feeling will only stay the night.
Hold me till I beg you not to say Good-bye,
I want to meet the stranger hiding in your eyes.

Can't we try pretending, that we met today,
Letting our emotions carry us away.
Tasting for the first time, lips we've never kissed.
Recapturing the feeling that we both have missed.


Love Me Like A Stranger who walked into my life.
Love me like this feeling will only stay the night.
Hold me till I beg you not to say Good-bye,
I want to meet the stranger hiding in your eyes.

Love Me Like A Stranger who walked into my life.
Love me like this feeling will only stay the night.
Hold me till I beg you not to say Good-bye,
I want to meet the stranger hiding in your eyes.

Love Me Like A Stranger who walked into my life.
Love me like this feeling will only stay ………
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

12 commentaires (dont 2 archivés)
Lucio Le 13/02/2005 à 15:46
Superposition d'image un peu malheureuse pour la pochette, une frange de nuage donne l'air d'une petite moustache à la dame. Sinon, ça sonne bien seventies, c'est sûr. J'ai l'impression qu'on a téléporté Amanda Lear et Sheila en même temps et qu'elle se sont un peu mélangées. Oh °_° J'étais preums. J'étaiiiis preuuuuuuuumsssssss !!!
bubulubis Le 13/02/2005 à 15:50
C'est qui déjà le modèle qui pose pour la pochette ? [ah mince Djib' avait déjà remarqué… :p]
Djibchris Le 13/02/2005 à 21:17
Dans le second album de Karen Cheryl ( Carène à l'époque ), il y a une reprise de ce titre. En Anglais aussi, les mêmes paroles réinterprétées.
Bouzi Le 14/02/2005 à 21:57
En effet, moi je la connaissais par Carène. Quant à la pépée de la couv, c'est bien la même que celle de JF Maurice. Manifestement deux clichés de la même séance de pose. Peut-être que les deux pochettes sont l'œuvre du même studio de créa.
Ce qui est curieux, pour revenir au morceau, c'est que la version "Carène Cheryl" est extrêmement proche vocalement de celle de Touch Of Love, et est interprétée sur la même bande playback. C'est à se demander si ce n'est pas Carène / Karen elle même qui se cache derrière ce groupe fantôme.
Sur le second album 33T de "Carène Cheryl", il y avait également une version instrumentale de cette chanson.
Elle l'a aussi enregistré en version mix espagnol/anglais sous le titre "Los Hombres Story" pour le marché allemand.
C'est l'adaptation d'un standard brésilien "Nova Flor (Os homens não devem chorar)", écrit et composé par Mario Zan (Mário Joa Zandomeneghi) et Palmeira (Diogo Mulero). La version originale date de 1958, interprétée par Mario Zan à l'accordéon, suivie en 1959 de la version chantée par le duo "Palmeira e Biá". Cette chanson a été un succès en 1976 en Allemagne par Howard Carpendale, sous le titre "Fremde oder Freunde". En espagnol, elle a été enregistrée notamment par King Clave sous le titre "Los Hombres No Deben Llorar".
Accessoirement, Tino Rossi a interprété en 1982 une version française de cette chanson, adaptée par Barbelivien ("Je t'aime comme avant"). Il existe une version enregistrée par son fils Laurent sur la même bande orchestre, non commercialisée.
pascaldanelforever Le 06/03/2005 à 15:47
une mer d'huile et le cliché penche quand même beaucoup… à la barre c'était pas déjà Ellen Mc Arthur, bien sûr, mais ils avaient du abuser des bonnes choses ! Ah bon c'est fait exprès ?
tci_rb Le 14/03/2005 à 21:51
L'air me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus….. Ca me rend nostalgique en tout cas…..
beaver Le 22/05/2006 à 22:08
L'air est le canon de Pachelbel, souvent utilisé dans les mariages (comme la marche nuptiale, dans "songe d'une nuit d'été" de Mendelssohn).
Djibchris Le 27/10/2007 à 12:56
Carene cheryl l'interprete aussi avec quelques mots d' Espagnol " Los Hobres Story "

Ci dessous, les paroles : [Merci !]
patoupat Le 14/09/2008 à 00:28
On dirait un peu ABBA, qui chante.
roimaudit Le 01/09/2015 à 21:09
patoupat, j'ai pensé la même chose, pas du ABBA mais ça l'évoque fortement. Dans les harmonies, l'ambiance, un peu de "Dancing queen" passé au ralenti (ou pas mais je m'y connais assez mal)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !