Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Stone et Charden - Mon père qui chantait

Voir du même artiste


Titre : Mon père qui chantait


Année : 1983


Auteurs compositeurs : Pierre Delanoé - Didier Barbelivien / Éric Charden


Durée : 4 m


Label : Carrere


Référence : 13 175


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

31 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Quand ça va au Japon, ça va mal au Mali
Quand ça chauffe au Gabon, ça fait pleurer Gaby
Y a plus d'majorité, plus d'opposition
Y a plus d'moralité, il avait raison !

Mon père qui chantait, des chansons engagées
Des chansons de la légion
Qui tous les samedis soirs, faisait craquer la salle
Avec la java des bagnards
Mon père qui se vantait, de savoir voyager
D'avoir gardé les moutons
C'était quand même un type,
Qui avait des principes et des copains de religion
C'était le temps des grands bals populaires
C'était deux ans après la guerre
Mon père qui chantait, des chansons en Français
Des chansons de la région
Qui tous les samedis soir, faisait bander la salle
Avec la java des bas noirs
Mon père qui mentait, comme un premier ministre
Juste avant les élections
C'était quand même un homme, qui ne craignait personne
Mais croyait dans St Émilion

Molière s'habille en jean, l'amour en vidéo
La culture en déprime, l'agriculture bientôt
Ca swingue dans les campagnes
Ça boite à Paris
Y'a d'l'eau dans le champagne
Il l'avait prédit

Mon père qui chantait, des chansons engagées
Des chansons de la légion
Qui tous les samedis soirs, faisait craquer la salle
Avec la java des bagnards
Mon père qui se vantait, de savoir voyager
D'avoir gardé les moutons
C'était quand même un type,
Qui avait des principes et des copains de religion
C'était le temps des grands bals populaires
C'était deux ans après la guerre
Mon père qui chantait, des chansons en Français
Des chansons de la région
Qui tous les samedis soir, faisait bander la salle
Avec la java des bas noirs
Mon père qui mentait, comme un premier ministre
Juste avant les élections
C'était quand même un homme, qui ne craignait personne
Mais croyait dans St Émilion

(Ad libitum)

Transcripteur : Djibchris
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

19 commentaires (dont 1 archivé)
Petitcurieux Le 21/11/2004 à 20:28
Ne s'agit-il pas de leur ultime chanson en duo ? En tout cas, c'est une de leurs dernières.
Djibchris Le 21/11/2004 à 21:46
[Quelle rapidité ! Merci pour les paroles :o)]
morphee Le 22/11/2004 à 00:21
Non, c'est Carmen le tout dernier, sorti la même année toujours chez Carrère !
hamster.fou Le 24/11/2004 à 13:20
"C'était quand même un type" et non "C'était comme même un type" . [Effectivement :) Djibchris, la sanction ;o)]
Djibchris Le 24/11/2004 à 21:19
Bon ben désolé ( j'avais encore picollé !! )
abbey_road Le 25/11/2004 à 11:46
Y'a un moment où Charden dit "faisait bander la salle avec la java des bas noirs" j'ai pas rêvé. Ça sent la chason engagée!
djhector Le 25/11/2004 à 18:14
bien pompé sur "le rire du sergent" de Sardou. Delanoë s'est pas foulé
stupendo Le 12/12/2004 à 11:55
C'est toujours plus ou moins le même rythme, le même son 10 ans après leurs débuts….. Est-ce un clin d'œil aux chansons des années 70, parce que là..pour 1983, ça faisait un peu démodé ? Non ? !
M'sieur Eddy Le 15/12/2004 à 13:15
Jes les ais vus a la salle des fetes de Woluwe St Pierre pour un concert de nouvel an (je suis un bon petit-fils, j'accompagne ma grand mere dans des endroits incroyables…), mais ca a pas suffit a me faire rester. Faut dire que tube magnifique ne semblait pas programme.
Fauvelus Le 05/01/2005 à 02:32
les paroles aussi font très Sardou, en fait…
Flipper Le 26/10/2005 à 12:57
Ça donne envie de dire comme Pierre Desproges: "Vive les artistes dégagés !"
Konnoisseur Le 28/08/2006 à 19:51
On croirait vraiment du Michel. S&C, les sosies d'un géant??
alpha500 Le 19/04/2007 à 19:44
C'est ça l'écologie,ont recycle
judebox Le 12/09/2007 à 19:24
C'est pour respecter un contrat qu'ils avaient avec Carrère , que Stone et Charden ont enregistré en 1983 .
Car à cette époque , ils étaient déjà divorcé depuis plusieurs années .
Par la suite , dans les années 90 et jusqu'à aujourd'hui , ils se produisent ensemble dans des galas ou
des émissions de télévision .
Ne vivant plus ensemble , est ce le besoin de cachets ou le plaisir de se retrouver qui les a rendu à la scène ?
Bigmatt753 Le 11/04/2008 à 14:23
Ca a un côté vieille france des trente glorieuses genre c'était mieux avant !
Yoshimano Le 29/12/2008 à 19:34
Au vu de la pochette, on ne peut que ressentir l'influence de la mythique pochette de With the Beatles.
BideBox Le 13/04/2012 à 15:58
Ils ont un père en commun ? Pourquoi faire un duo de cette chanson à "texte" ?

Sinon, pour abonder dans le sens populaire, l'expression "Qui tous les samedis soir, faisait bander la salle avec la java des bas noirs" est effectivement un summum, un condensé, une substantifique moëlle Sardouïenne… On dirait une parodie… et non, c'est bien de son auteur fétiche…

Delanoë et l'art subtil d'employer le verbe "bander" dans une chanson.

Sinon, c'est quoi le principe de "copains de religion" ?
lediableprobablement Le 30/06/2014 à 10:29
Je n'y comprends goutte, en France on élit donc le premier ministre?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !