Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Anarchic System - Nana guili guili gouzy gouzy

Voir du même artiste


Titre : Nana guili guili gouzy gouzy


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Paul de Senneville - Olivier Toussaint


Durée : 3 m 12 s


Label : AZ


Référence : 64 012


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

40 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

I'll never get far away with you, love
Far away down in your life, my sweet love
I wish to know what I can do
Just to please and divert you

So every night, every day, I look for
Specialities to do that you long for
Let me know what I should do
Just to please you as you do

Ha ha ha ha ha, I would like to laugh with you
Ha ha ha ha ha, I would like a joke (O.K.!)
But I can smile the way you do
Something new that I can do

(solo de claquettes)

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana gouzy guili baby

Rrra papa padabadap dap pada
Rrra papa padabadap dap pada
(et des trucs du genre)


Into your eyes, I can see that you love
This funny dance that I did for you, love
Now that I just found the way
To please you, to divert you

I'm really sure that you wanna show me
How to do this when you dance without me
Don't tell me that you can do
What I did only for you

Ha ha ha ha ha, I would like a jam for joy
Ha ha ha ha ha, I would like a bride (O.K.!)
But I would be so delighted
If you could show me how you do

(nouveau solo)

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana gouzy guili baby

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana gouzy guili baby

Bababababababababababababababababa

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana gouzy guili baby

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy

Nana

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana

Nana guili guili
Nana gouzy gouzy
Nana
____________________________
Transcription : Doudou Guiliguili Coincoin Gouzygouzy

Transcripteur : doudoucoincoin
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

12 commentaires (dont 1 archivé)
Doc Frank N. Stein Le 31/05/2004 à 17:20
Pas de commentaire? Avec un titre pareil, c'était sur que ca allait devenir un bide!
Lucio Le 02/06/2004 à 21:23
C'est freudien, non ?
lenainpoilu Le 23/07/2004 à 19:18
tudieu ! pas entendu depuis 29 ans et pas oublié ! si j'avais autant de mémoire pour retenir les choses sérieuses que les chansons toutes pourries, je ferais l'académie des sciences à moi tout seul….
Lèz Le 13/08/2004 à 09:50
j'ai réécouté l'album l'autre jour avec sa super version de "generation" de 19 minutes un vrai bonheur…
en France aussi on avait de bons Rubettes !
et bravo Lucio de la comparaison avec Clayderman qui a fait partie de la même écurie (tout comme Nicolas De angelis et J.C. Borelly)
KooeeMan Le 03/12/2004 à 09:49
C'est moi ou y'aurais pas un côté Ringo star dans ses grands jours (Octopussy's garden)?
Sa Sainteté Le 05/12/2004 à 13:46
Un chorus de contrebasse sur B&M, quelle charmante surprise
vinylman Le 20/04/2006 à 11:52
Moi, j'imagine la tronche de l'animateur qui devait annoncer le titre de la chanson en direct à l'antenne…..
amaury_dlv Le 07/09/2006 à 01:03
On dirai que la pochette reprend le drapeau US, comme sur la pochette de Pop Corn.
tuxgromit Le 24/10/2006 à 10:11
j'aimes bien le solo de claquette qui fait pas mal penser à du francois de roubay dans chapi chapo
goroundfr Le 23/11/2007 à 22:53
En video c'est mieux :)
http://www.dailymotion.com/video/x35dxp_anarchic-s…
manuelferre Le 13/03/2015 à 07:05
Ce qui m'a sauté aux oreilles, c'est que j'ai immédiatement reconnu le court passage où on entend cette musique dans "Peur sur la Ville" :
C'est quand Letellier (Belmondo) et Moissac (Charles Denner) rendent visite à Julio Cortez (Henri-Jacques Huet)/ex-amant de Norah Elmer (Léa Massari), et que ce dernier ne répond pas ; normal, il est affairé à fermer une valise où est dissimulée de la cocaïne…
Le passage en question est audible juste avant que Julio Cortez ne baisse le son du transistor, à cet endroit du texte : "I'll never get… "

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !