Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Fanny Forest - Flash

Voir du même artiste


Titre : Flash


Année : 1986


Auteurs compositeurs : Philippe Boyer


Pochette : Jean-Claude Moisy - Liliane Boyer


Durée : 4 m 20 s


Label : Taxi Music


Référence : JTE 101


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

16 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Les yeux dans mon verre on the rocks
J'ai l'cœur qui cogne, j'ai l'cœur qui boxe
Près de moi, penché sur le flipper
Dans son blouson râpé de rocker
Un p'tit loup fait des clics
Des clacs en lumière, solitaire
Il m'balance un regard
Je reste plantée
C'est fou l'effet qu'il me fait
Je voudrais lui sourire
Je reste figée
Foudroyée

Comme un flash, comme un flash
Comme un coup d'flash en plein cœur
Comme un flash, comme un flash
Comme un grand coup d'projecteur
Comme un flash, comme un flash
Un éclair au fond de la nuit
Comme un flash, comme un flash
Un scoop dans le journal de ma vie
De ma vie

Je suis groggy, je suis KO
J'ai l'cœur qui rock, j'ai l'cœur qui flotte
Pas besoin de parler pour dire mon amour
Pas besoin de discours
Oh le p'tit loup solitaire a des yeux de velours
Au s'cours
Je suis restée longtemps
Sur la case départ
Au jeu de l'amour et du hasard
Le p'tit loup s'est gravé
Au fond d'ma mémoire
À coups d'poignard

Comme un flash, comme un flash
Comme un coup d'flash en plein cœur
Comme un flash, comme un flash
Comme un grand coup d'projecteur
Comme un flash, comme un flash
Un éclair au fond de la nuit
Comme un flash, comme un flash
Un scoop dans le journal de ma vie
De ma vie

Émouvant
Éprouvant
C'est un écran géant

Sentiment
Éclatant
Le noir devient blanc

Comme un flash, comme un flash
Comme un coup d'flash en plein cœur
Comme un flash, comme un flash
Comme un grand coup d'projecteur
Comme un flash, comme un flash
Un éclair au fond de la nuit
Comme un flash, comme un flash
Un scoop dans le journal de ma vie
De ma vie

Transcripteur : TrypholTourneson + Lezardpion
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

15 commentaires
Tryph Le 24/05/2004 à 07:49
Ces bottes là, en daim coloré, datent de 1980 (en 1980 j'avais exactement les mêmes, mais rouges). Déjà d'une. En plus pourquoi lorsqu'on s'habille dans un camaïeu de marron, choisir des godasses d'un bleu pisseux? On s'esbaudit tellement qu'on en oublie d'essayer de transcrire les paroles.
JeRis Le 12/06/2004 à 23:21
Aaaaaah voilà un vrai bide qui m'a fait détourner la tête de mes occupations studieuses et concentrées… trop nul son flash… comment est-ce possible que l'on puisse croire à une nullité pareille et que personne, ni le producteur, ni les autres ne s'en sont rendu compte… quoi comme un flash, qu'est-ce qu'elle veut dire au juste finalement… mystère… et c'est sur ce mystère que nous rendrons l'antenne… bonne nuit les petits… faites attention aux flash en rentrant ce soir… (pffff nul !)
angelinabacciami Le 19/06/2004 à 22:19
Appel lancé au Men In Black, merci de Flashouiller
Tryph Le 13/08/2004 à 13:43
Emouvant étonnant cet instant géant! Encore une fois fasciné par le bon goût des habits de la dadame j'ai oublié de transcrire! Arf! En attendant voila toujours le refrain [merci]
Lèz Le 13/08/2004 à 14:07
[merci pour les paroles]
M4squer4de Le 12/10/2004 à 23:33
Je pense avoir décrypté une partie de la pochette… C'est un flipper qui fond. Je sais pas pourquoi il fond, mais y'a un canard qui joue avec, et là le message est équivoque ! Bah oui, un flipper… Un canard… Bon, j'explique pour ceux qui ont trop écouté de Farinet… Un canard ça fait "Coin Coin". Et sur les flippers, il est écrit "INSERT COIN". Pour renforcer ma théorie : un bout de la tête du canard est brisé en forme de coin. Et oui, vu qu'il fait coin coin, il met des morceaux de lui pour jouer ! CQFD !
"Heu oui", vous me direz, "mais quel est le rapport avec la chanson ?"
C'est simple : l'air de rien, un flipper, ca bouffe un max de jus, et ca utilise parfois des voltages élevés. Donc un flipper qui fond, ça fait des courts circuits : "FLASH". Hé oui ! Ceci explique également les bottes immondes de la dame, car ce sont des bottes isolantes, pas des bottes esthétiques !
Cela n'excuse par contre en rien le reste de sa tenue…
Merci de votre attention, bonsoir.
Obsidian Le 26/02/2005 à 23:57
Un vibrant hommage à tous les radars des routes de France …
evitant Le 12/07/2005 à 16:12
Comme un cliché, comme un cliché… des années 80.
ploum la chenille Le 12/07/2005 à 16:16
4 min 20, c'est beaucoup, beaucoup trop long. Un flash, par définition, ça doit être bref !
Mout! Mout! Mout! Le 15/07/2005 à 06:39
au début j'avais cru entendre "Qu'on m'attache", et non "Comme un flash"…
Obsidian Le 15/10/2005 à 23:39
En plus pourquoi lorsqu'on s'habille dans un camaïeu de marron, choisir des godasses d'un bleu pisseux? Ben pour que ça flashe ! :-)
Rex Le 21/09/2006 à 00:50
Flash comme ta tenue o_O !
hug Le 02/12/2007 à 00:25
Hé! Hé! C'est paru la même année que Stéphanie de Monaco ("Flash" deuxième tube de Steph de Monac' après l'immense tube "Ouragan") Qui a copié l'autre?
Tzitzimitl Le 06/11/2011 à 14:14
Salut msieurs dames. Je me présente, je suis (entre autres) le fils de cette grande pop star des années 80 que fut Fanny Forest (de son vrai nom Christine Boyer) et de son mari, le génial auteur compositeur Philippe Boyer :)

Du coup je peux répondre à pas mal de questions, et j'ai aussi en stock sur mon pc une bonne vingtaine d'autres titres à disposition si certains sont curieux…


POUR LE LOOK

Le look est certes immonde, mais assez dans le ton des autres multiples chanteuses débutantes de l'époque. Les années 80 c'est le flashy dépareillé mis à l'honneur… En tous cas c'était la façon de voir de ma tante, Liliane Boyer, qui à cette époque et entre plusieurs expériences malheureuses de producteurs véreux, a décidé de produire ma mère en montant sa propre boite "Taxi Music" (ma mère a fait 3 45 tours, chaque fois un producteur différent). Pour ceux que ça intéresse, Liliane Boyer est toujours restée bloquée dans le monde de la soupe musicale vieillissante puisqu'elle s'occupait aux dernières nouvelles du magazine "Nos tendres et douces années" : http://www.nostendresannees.com/ (Attention le serveur du site rame).

LA POCHETTE

C'est effectivement un flipper, mais celui qui y joue n'a rien d'un canard, c'est une sorte de personnage abstrait délirant mais plutôt humanoïde à mon avis. Le caractère totalement absurde et barré de cette pochette s'explique assez simplement : son auteur est un ami de mes parents, peintre et, à l'époque, shooté à toutes sortes de drogues. Il s'appelle Jean-Claude Moisy, ce qui explique qu'il préfère qu'on l'appelle Schmoll, d'après le surnom de son idole : Eddy Mitchell.

NULLITE

Je suis bien d'accord avec toi JeRis c'est à chier (pardon papa maman) mais d'une part sachant que ce 45 tours a été fait en famille tu as une première explication de pourquoi personne ne s'en est aperçu, et d'autres part sur Bide & Musique vous êtes bien placés pour savoir que le niveau ambiant à l'époque n'était pas phénoménal…

SIGNIFICATION

La franchement les gars vous êtes mauvais à ne pas comprendre… Il suffit d'écouter les paroles ! "comme un flash" c'est le coup de foudre que la chanteuse ressent en voyant ce "p'tit loup penché sur le flipper dans son blouson râpé de rocker".

STEPHANIE DE MONACO

Effectivement les deux disques sont sortis la même année, mais le titre de ma mère était écrit depuis bien plus longtemps et en tous cas déposé bien avant à la SACEM. Mais comme les producteurs de Stéphanie de Monaco étaient "légèrement" plus importants que ceux de ma mère, c'est ma mère qui s'est retrouvée menacée de procès, ce qui a forcé ma tante à limiter la diffusion du 45 tours (même si on se doute que sans ça, ça n'aurait pas non plus été le tube de l'été hein ^^)

QU'ON M'ATTACHE

Enfin je tiens à signaler que je n'avais jamais entendu "qu'on m'attache" à la place de "comme un flash", mais oui maintenant que vous le dites… ^^
Bellim Le 02/02/2014 à 18:40
Bonjour Tzitzimitl,
J'ai retrouvé le 45 tours de votre Maman "Flash" qu'elle avait offert à son collègue Raymond Rhône Poulenc, je suis sa femme et je voudrais que vous lui passiez un petit coucou. Il est décédé en 2003.
Cordialement.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !