Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

Massacre à la bidonneuse - Émission 05 (The cry of plein d'guitares)

Voir du même artiste


Titre : Émission 05 (The cry of plein d'guitares)


Année : 2004


Auteurs compositeurs :


Durée : 29 m 51 s


Label : Bide et Musique


Référence : 05



Présentation : Émission animée par Romain et Doudoucoincoin, avec la participation de JoJo la tortue globe-trotter

Patrick Rondat - L'été (troisième mouvement) (d'après Antonio Vivaldi)

Stuart Hamm - Dr Gradus ad Parnassum (d'après Claude Debussy)

Et Nous - Il était un petit navire

Laurent Perrier - Asturias (d'après Isaac Albeniz et Andres Segovia)

Evie Pikler - The cry of one guitar

Rainbow - Difficult to cure (d'après la Neuvième symphonie de Ludwig van Beethoven)

Charly et Poupou - Mozart avec nous (d'après la chanson de Boris Vian et la Marche turque de Wolfgang Amadeus Mozart)

Dalida - Aranjuez la tua voce ( d'après l'adagio du Concerto d'Aranjuez de Joaquin Rodrigo)

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

14 commentaires
Rambo Le 02/02/2004 à 14:25
Et ben il a du souffle le Patrick Rondat et des doigts rapides comme l'éclair!!
pressing 2000 Le 03/02/2004 à 03:44
Sur le très officiel portail du Conseil de l'Europe, deux nouvelles versions de l'Ode à la Joie : piano (!) et … hip-hop "2k3 ultimate remix!" (fichiers Real Media à écouter librement).
Les explications officielles ici.
Je vous en recommande vivement l'écoute ! Yo !

(… ai (ba)lancé le même sujet sur le forum)
joelafouine Le 04/02/2004 à 09:39
A titre d'info, les doigts de Rondat courent encore plus vite sur son morceau intitulé "Just for fun" tiré de l'album du même nom et quasi introuvable aujourd'hui.
PS : Romain, soigne ce vilain rhube! ;-)
lenainpoilu Le 05/02/2004 à 15:45
'tain si j'aurais des chfeux longs, comment que j'le secouerais pas d'avant en arrière en mimant la gratte sur mon bide (et muzik of corse) !!
CapitaineDaube Le 05/02/2004 à 16:13
Doudou le canard grateux nous a encore pondu un opus bidesque à souhait.
Merci Doudou, et merci aux assistants du canard
iarl Le 16/02/2004 à 14:25
Yo man, la marche turque ^^
Abronsius Le 01/11/2004 à 14:15
Au sujet de The cry of one guitar, c'est par ici.
jacques vabre Le 01/11/2004 à 14:31
Je constate qu'un exces de Bide et Musique emousse genereusement le tympan. C'est ainsi que l'on en vient a trouver genial ce que d'aucuns qualifieraient fort justement de daube infame. Par exemple ce Charly et Poupou. Objectivement, c'est un innommable trumeau. Mais quelque part j'aime bien.
Abronsius Le 01/11/2004 à 17:10
Quand mon fiston aura 15 ans, je lui filerai du Rondat plein son Ghetto Blaster !! A donf !!!
deesnay Le 15/11/2004 à 14:34
Quelle finesse, ce Patrick Rondat. Ca me rappelle une interview de lui, vue à la télé. Il avait l'air très bourrin. Ca donnait en gros :
Interviewer - Alors, Patrick Rondat, il paraît que vous vous inspirez du classique, parfois ?
Patrick Rondat (sa guitare en mains) - Oui.
I - Et… euh… vous pouvez nous faire écouter ce que ça donne ?
PR - Oui.
I - Et ça donne quoi ?

Enfin, Patrick Rondat s'exécutait, en crachant immédiatement 5000 notes en 12 centièmes de secondes. C'est une machine, Patrick Rondat. Le temps qu'on réalise qu'il joue quelque chose, il a déjà terminé. C'est peut-être une performance, mais c'est d'un chiant…
manimalobide Le 16/11/2004 à 03:04
j'ai vu Rondat en concert et c'est loin d'etre un bourrin crois moi. Il sait tout faire a la guitare aussi bien des "performances" a la yngwie malmsteen que des morceaux plein de finesse et de feeling.C'est un grand guitariste.
randodan77 Le 20/06/2005 à 14:28
Dalida dans "Aranjuez la tua voce"…, si Déciboum entend ça, il va le piquer pour son I.O.O… :o)
Filopat Le 30/09/2006 à 00:53
Et bien puisque personne n'en parle, je le dis haut et fort : Vive Ritchie Blackmore et son Difficult To Cure qui est tout sauf de la poudre aux yeux (n'est-ce pas M Rondat?)
sweetblues Le 28/02/2012 à 19:45
Et personne en parle de Laurent Perrier ???? Une magistrale version d'Asturias au bon son seventies !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !