Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Gilles Marchal - Les prénoms de l'Île de France

Voir du même artiste


Titre : Les prénoms de l'Île de France


Année : 1978


Auteurs compositeurs : Claude Lemesle - Gilles Marchal


Durée : 3 m 17 s


Label : Sonopresse


Référence : 40 291


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

22 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

C'est un coin de terre entouré de terre
Une île de champs, de prés et de bois
Dont le cur serait la Seine en artère
Un bateau qui flotte et ne sombre pas.

C'est Fontainebleau chère aux lys de France
Et tout dans le muguet Chaville et Sénart
C'est le canotier d'un lointain dimanche
Rêvant d'inspirer un prochain Renoir.

[refrain 1 :]
Barbizon Saint-Germain Robinson Choisy Melun
Ainsi chantent et chanteront les prénoms de l'Île-de-France
Barbizon Saint-Germain Robinson Choisy Melun
Comme ils chantent les prénoms de l'Île-de-France.

C'est un peuple entier dressant Notre-Dame
Un seul grain de blé fécondant l'hiver
C'est un inconnu dormant sous la flamme
Et dix millions de vies dans la lumière.

C'est une péniche allant nonchalante
C'est le sillon blanc d'un oiseau d'Orly
Et c'est la grand' ville aux voix violentes
D'où vient quelque fois le mal du pays.

[refrain 2 :]
Rambouillet Survilliers Vernouillet Nogent Villiers
Ainsi chantent et chanteront les prénoms de l'Île-de-France
Rambouillet Survilliers Vernouillet Nogent Villiers
Comme ils chantent les prénoms de l'Île-de-France.

C'est un coin de terre entouré de terre
Une île dont le tour vaut le détour
Même si le passé lui a fait les guerres
Si le présent lui a joué des tours.

C'est selon le jeu de la marguerite
Qu'on l'aime un peu beaucoup à la folie
La fille qu'on n'a pas vue tout de suite
Et dont on s'aperçoit qu'elle est jolie.

[refrain 1]

[refrain 2]

Transcripteur : Pressing 2000
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

16 commentaires
morphee Le 01/02/2004 à 22:20
Une idée du Conseil Régional d'Île de France dont on parle beaoucoup en ce moment. Michel Giraud, le conseiller régional de l'époque a même laissé un mot au verso :
"Au nom du Conseil Régional d'Île de France, qui a eu l'idée de cette chanson, je remercie Claude Lesmesle et Gilles Marchal de lui avoir donné vie".
citheron Le 01/02/2004 à 22:53
J'aime bien. Sans doute la Lemesle touch ^^
pressing 2000 Le 03/02/2004 à 07:05
Désolé pour les grincheux mais cette chanson est tout de même assez réussie, surtout quand on pense que c'est une commande de l'administration !
Et les paroles contiennent pas mal de références :
[merci pour les paroles et les recherches]
Je ne reviendrai pas sur la terre entourée de terre (et Île de France, ça veut dire quoi alors ?). Voyez le jeu de mots cœur et artère (de circulation fluviale), la devise de Paris "fluctuat nec mergitur", Fontainebleau et son château, le muguet de Chaville, comme dans la chanson de Jacques Pills, Renoir et le canotier qui font référence à ce fameux tableau, le soldat inconnu, le Concorde … et jusqu'au logo de la région en forme de marguerite (celui de la pochette, aujourd'hui remplacé par un insignifiant


genre mix r&d télécom


et agence de pub


- euro RSCG).

Mais libre à vous de préferer cette chanson !
olav Le 06/02/2004 à 17:59
Je voulais simplement entendre ce que c'était. Je propose de lancer un anathème contre les paroles. Pas une seule ville du 93 n'est citée.
mac_is_mac Le 08/02/2004 à 18:23
On dirait du Jean Ferrat… ce qui est assez drôle quand on pense que c'est une commande de Giraud.
vic Le 28/03/2004 à 05:56
Ah le logo de la région a été changé ? … J'était même pas au courant. Effectivement il est pas super, et pas flatteur pour les habitants hors paris réduits à un vague trait eclipsé par l'étoile. Quand a la chanson effectivement plutot pas mal contrairement aux chansons 'officielles' en général ^^
EDIT : j'ai dit que cette chanson était pas mal ?? Désolé je sais pas ce qui m'a pris, je me drogue pas d'habitude …
Djanik77 Le 23/06/2004 à 12:16
Le nouveau logo a surtout couté un max, malgré son insignifiance ! Et qui c'est qui paye ? Quant à la chanson, son auteur a eu bien du mérite d' essayer de faire rêver avec des noms de bleds de banlieue…
Obsidian Le 03/09/2004 à 22:28
Et pas un mot sur Evry ?
Vizlampleur Le 13/11/2004 à 09:28
Jolie pochette :"Je me gratte les couilles au bord d'une rivière avec mon lévrier afghan" :-)
Djéd'ail Le 13/11/2004 à 09:37
J'ai eu la même impression que d'autres ci-dessus : on dirait le style Jean Ferrat. Mais la poésie ne fait oublier les mauvais côtés oubliés : bruit, pollution.. L'île a une grande chance : la province qui l'entoure.
tontonflingueur Le 05/08/2005 à 00:53
l'ile de france 1978 j'y habite ca a quelques peu changé depuis
Placid Le 06/02/2006 à 02:52
Eh ben moi j'habite en plein dedans(à 1 Km de Melun) et je peux attester que l'Ile De France c'est merveilleux! Et cette chanson est bien belle, Merci!(en plus son chien est bien beau!)
Phatal Le 20/09/2006 à 12:20
"Et c'est la grand' ville aux voix violentes; D'où vient quelque fois le mal du pays".
En voilà un qui avait prévu la révolte des banlieues !!!
hug Le 08/09/2008 à 23:57
On dirait un mélange de Maxime Le Forestier et de Jean Ferrat pour la voix. Surprenant.
Fauvelus Le 01/02/2009 à 03:13
Le morceau a une ressemblance étonnante avec "Heureux qui comme Ulysse" de Frederik Mey, sorti l'année suivante.
Maeva70 Le 09/08/2009 à 15:24
Jolie chanson d'accord, mais grosse arnaque quand même! il n'y a aucun prénom (de l'ile de France?) dans cette chanson?! Les noms des villes, c'est quand même pas des prénoms !!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !