Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Salvador Dali - L'apothéose du dollar

Voir du même artiste


Titre : L'apothéose du dollar


Année : 1971


Auteurs compositeurs : Salvador Dali


Durée : 4 m 15 s


Label : CCF


Référence : aucune - disque souple


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

32 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ici Salvador Dali
Nommé par un anagramme par André Breton :
Avida dollars
Lequel anagramme avait été écrit avec une petite mauvaise intention
Croyant me gêner
Au contraire, c'était le mot magique
Qui a fait que depuis ce moment
Le dollar joue plus sur ma tête
Comme une inévitable divine diahrrée
Ce qui fait que depuis je m'endors chaque nuit
De plus en plus entouré de satisfaction
Parce qu'il y a rien au monde
Qui me procure autant de satisfaction
Que sentir cette pluie monotone et divine de dollars
Mais il y a un autre code qui amuse là tous les gens qui m'écoutent
C'est que justement, Auguste Comte, le grand philosophe français
Au moment d'inventer sa nouvelle religion positiviste
Il avait dit, avant de commencer cette religion
"Il faut que nous comptions avec les banquiers"
Oh ça c'est une chose un peu classique
Et qui prouve que sans banquiers il n'y a même pas de religion
Tout le moyen-âge a été basé sur la trans-mutation de la matière vile en or
Puisque l'unique façon de spiritualiser la matière
C'est de l'aurifier
Or, aussitôt que quelque chose devient de l'or
Devient de la puissance e-spirituelle
Dans un monde dans lequel il y a de plus en plus d'impuissance
Il faut vraiment l'or qui reconstitue cette barre de Jasé (???)
Qui va de la terre vile au ciel par la transmutation de l'or

Peut-être le regrettez vous
Peut-être pas
En tout cas, vous n'êtes pas Salvador Dali
Une pluie monotone de dollars ne baigne pas votre vie
Vous n'avez pas découvert le secret de la transmutation
Mais vous vivez, comme tout le moonde, en 1971
Et en 1971, même si l'argent ne fait toujours pas le bonheur
Il y contribue encore
Ce pourrait être notre devise au C.C.F.
Mais nous préférons être plus précis et dire simplement
Que nous sommes la première banque privée française
Qu'est-ce que ça signifie pour vous?
Que lorsque vous passerez nous voir
Vous serez accueilli non en intrus
Mais avec le sourire,
Que vous pouvez signer un chèque par mois
Ou dix par jour
Vous recevrez toujours gratuitement et automatiquement
Un relevé de votre compte après chaque entrée et sortie d'argent.
Il peut vous arriver d'avoir des difficultés en fin de mois :
Nous savons être compréhensifs.
Vous pouvez avoir envie d'embellir votre appartement,
Ou votre maison de campagne :
Nous prêtons
Vous pouvez envisager un placement
Sans trop savoir lequel :
Nous sommes de bon conseil.
Vous pouvez laisser vos soucis d'argent au C.C.F.
Nous vous attendons
Au fait, Salvador Dali a encore quelque chose à vous dire…


----------
Après ces… cet argumentaire strict que vous venez d'entendre
Je crois qu'il faut inviter à tous à aller retirer l'apothéose du dollar
Qui est un de mes apothéoses en peinture
Reproduit de façon "magnificence"
Et laquelle vous pouvez retirer
Gratuitement dans l'hyperbolique agence
Du Crédit Commercial de France

Transcripteur : morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

14 commentaires (dont 1 archivé)
Sa Sainteté Le 29/09/2003 à 11:32
Alors là merci les bideux, c'est vraiment pas croyable. Une pièce de choix. A mon avis il vaudrait mieux pas mettre les paroles, la surprise est totale quand on entend de quoi il s'agit.
Luba Le 05/10/2003 à 20:32
ça fait bizarre cette phrase : "…Mais vous vivez, comme tout le monde, en 1971…" ! :-)
menez84 Le 06/10/2003 à 13:35
1971 est effectivement une annee importante pour le dollar. "Le dollar est notre monnaie, mais votre probleme", dira un ministre de Nixon.
engoohe Le 13/10/2003 à 18:33
Dali, qui a pas dit que des conneries, disait:
"Les gens travaillent pour gagner leur vie,
moi je gagne ma vie pour pouvoir travailler"
Pour ceux qui auraient pas compris, il amassait un max de pognon partout où il pouvait, pour pouvoir peindre et vivre sans problèmes d'argent.
Sim_Fanclub Le 14/11/2003 à 13:15
"Devient de la puissance e-spirituelle"… avait-il prophetisé le e-business?
sucodolpid Le 13/01/2004 à 21:12
a raprocher du nunchaku de dany marchety
méchant-dauphin Le 22/05/2004 à 13:37
Ce qui relie la Terre au Ciel, c'est en général l'Echelle de Jacob. L'expression "barre de Jasé" me semble très hermétique.
Ciaopeople Le 20/11/2004 à 13:40
Quel dieu ce Dali ! Aussi excellent peintre, qu'interpréte de titres bidesques.
Lèz Le 25/01/2005 à 01:32
ah quel merveilleux disque flexible
Rudolph Le 13/02/2005 à 00:41
Ca me donne envie de me mettre une côtelette sur l'épaule en comptant les apparitions de Lénine sur mon piano…
marechalAtone Le 25/02/2005 à 13:09
faudrait lui faire rencontrer vandamme ! sa ferait des étincelles .
25453 Le 12/04/2006 à 17:46
bernard henri levy devrait penser à faire des disques aussi…
Fauvelus Le 12/04/2006 à 17:49
"barre de Jasé"---> "arbre de Jessé" ? (ou peut-être "bar de Janzé" (hé, hé), mais là, c'est carrèment de la kabbale !)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !