Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Louis de Funès - C'est défendu (La grosse valse)

Voir du même artiste


Titre : C'est défendu (La grosse valse)


Année : 1962


Auteurs compositeurs : Gérard Calvi - André Maheux - Robert Dhéry


Durée : 4 m 22 s


Label : Vogue


Référence : EPL.8042


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

25 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Le sketch complet [La partie entre crochets, cette saynète sans musique n'est pas diffusée par B&M]

[Ouvrez. Qu'est-ce que vous avez à déclarer ? Allez, ouvrez. Qu'est-ce que vous avez à déclarer, vous ? Je dis : Qu'est-ce que vous avez à déclarer ? Ouvrez. Qu'est-ce que vous avez à déclarer ? Qu'est-ce que c'est la boîte là ? Faites voir. Ça sent. Mpf, mpf. C'est bizarre, bon. Emportez ça.
Ouvrez ! Qu'est-ce que vous avez à déclarer, vous ? Non pas vous, vous. Si, mais vous m'avez très bien vu. Allez, ouvrez. Ouvrez ! Là ! C'est tout ce que vous avez à déclarer ? La Fouillette, emmenez-le.
Ouvrez. Qu'est-ce que vous avez à déclarer ? Non pas la grosse, la petite valise. Une petite sur laquelle vous êtes assis. Ouvrez. Et voilà. La Fouillette, emmenez.
Ouvrez. Qu'est-ce que c'est cette petite boîte ? Mais dites, monsieur. Mpf, mpf. Héhéhé. C'est du parfum. Hum, ça sent bon. Allez, La Fouillette, emmenez.]


Ce manteau que vous portez, là, ça serait pas du chinchilla ?
(La femme) – Ce manteau-là ?
- Ce manteau là oui.
- Du chinchilla ?
- Du chinchilla, oui.
- Et bien oui alors.

(Chanté)
- C'est défendu. C'est défendu.
Autrement dit c'est interdit.
- C'est interdit ?
- Ahah, elle n'a pas compris.
Sous-entendu, sous-entendu c'est défendu.

(Les douaniers)
Engagez-vous dans la douane
Jeunes gens qui cherchez un emploi
La douane est un métier idoine
(De Funès) – Et qui me donne tous les droits.

Sont confisqués par ordonnance les perroquets et les tapis
Et les bateaux dits de plaisance. Pas de bateau, sinon tant pis.
Pas d'armes à feu ?
Pas de diamant ?
(La femme) - Mais non mon vieux
- Heureusement
- Ah oui, pourquoi ?
- C'est défendu !
- C'est défendu ?
- Autrement dit ?
- Autrement dit, c'est interdit.
- C'est interdit ?
- C'est interdit !
- Sous-entendu ?
- Sous-entendu c'est défendu !

(Les douaniers)
Engagez-vous dans la douane
Jeunes gens qui cherchez un emploi
La douane est un métier idoine
(De Funès) – Et qui me donne tous les droits.
Et qui me donne tous les droits.

(La femme) Mais n'est-il rien de personnel que vous ne vouliez tolérer ?
- Qu'appelez-vous rien de personnel ? Expliquez-vous, énumérez.
- Disons que j'ai des porte-jarretelles, des négligés noirs en dentelle.
Des bas ensuite.
Et tout le choix de mes petites culottes de soie.
- Culottes de soie !
- Et des maillots qui font dire oh ! à mes amis, à mes amis de Miami.
Et des frottées, jupons fendus sur le côté, sur le côté
C'est défendu ?

(De Funès + Les douaniers)
Engagez-vous dans la douane
Jeunes gens qui cherchez un emploi
La douane est un métier idoine
Et qui me donne tous les droits.

(Un homme) Oui mais faut pas en profita
Pour caressa et pour pelota ma fouillancea
(De Funès) – Ah oui pourquoi ?
- C'est défendu.
- C'est défendu ?
- Autrement dit
- Autrement dit ?
- C'est interdu.
- C'est interdu ?
- C'est interdu.
- Sous-entendit ?
- Sous-entendit c'est pas permis !

(De Funès parle) – Ecoutez, peut-être. Mais moi je ne suis pas si bête. Je demande à voir l'étiquette, la griffe du manteau.
(La femme) – Et bien voilà.
- Oh !

(De Funès) – Et qui me donne tous les droits.
(La femme) – Tchao.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires
Claude Bukowski Le 10/02/2011 à 20:47
La voilà enfin dans la base cette chanson ! On l'attendait avec une réelle impatience.

La dame qui donne la réplique à Louis de Funès est Liliane Montevecchi, danseuse, actrice et chanteuse franco-italienne, qui a fait une plus grande carrière aux Etats-Unis que dans l'hexagone (Entre autres à Hollywood, et dans de nombreuses revues).

Elle fit toutefois partie de la troupe des Branquignols de Robert Dhéry, en même temps que Louis de Funès (qui fit ses débuts de comique avec cette troupe) ; ils ont créé ensemble ce morceau pour un des nombreux spectacles de la troupe. Liliane Montevecchi racontait qu'à la fin de la chanson, (Lors du « Ho ! » final) elle tournait le dos au public et ouvrait largement son manteau de fourrure devant Louis éberlué ; d'autant qu'elle lui réservait jour après jour des gags différents (Jets d'eau jaillissant de son soutien-gorge, ou des moulinets tournant au bout de ses seins etc.)

Par contre je ne suis pas du tout sûr que cette chanson ait figuré dans un film. Sa présence dans le programme B.O.F. est donc vraisemblablement erronée.
Dam-Dam Le 10/02/2011 à 21:43
Sur une composition de Gérard Calvi, des paroles de Robert Dhéry et André Maheux, interprétées par Robert Dhéry, Louis de Funès, Grosso et Modo, Liliane Montevecchi que voici sans contrefaçon (mais ce ne sont pas des garçons) :

Le sketch complet [La partie entre crochets, cette saynète sans musique n'est pas diffusée par B&M] [Merci ! J'ai mis le tout pour resituer le contexte…]
peter&sloane Le 11/02/2011 à 20:30
Pièce de théâtre joué par la troupe des Branquignols créé au Théâtre des Variétés par Robert Dhéry le 13 octobre 1962. voici un reportage et l'image de la pochette ici

Par contre ça n'a jamais était adapté au cinéma (malheureusement)
Louve62 Le 07/10/2011 à 01:13
Quel bonheur d'entendre la voix de ce grand monsieur qu'étais et qui est resté une idole pour moi.

MERCI A BIDE & MUSIQUE POUR CE CADEAU !!
Mikpique Le 20/11/2013 à 01:26
Splendide ! Quel plaisir d'entendre la voix de Louis de Funès !
Fauvelus Le 02/08/2014 à 10:44
[correction :]
les perroquets et les tatous --> les perroquets et les tapis [Ok]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !