Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Groovie & Prouters - Les vacances de monsieur Léon Bouton

Voir du même artiste


Titre : Les vacances de monsieur Léon Bouton


Année : 1980


Auteurs compositeurs : Groovie & Prouters / arrangements : Pino Marchese / Produit par Jean Van Loo


Pochette : Christian Caumon


Durée : 4 m 15 s


Label : Aavalanche


Référence : AAV 501


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

156 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

(Petite fille je t'aime, petite fille je t'aime, petite fille je t'aime…)

Elle : La plage, cet endroit de rêve où l'on croise de belles jeunes filles se promenant nues dans un flou hamiltonien, les cheveux doucement soulevés par le vent, nous a laissé tant de souvenirs…

Lui : La plage se reflète dans tes yeux globuleux de morue en manque
Non, tu ne sens pas réellement mauvais mais, avec ta tête à faire danser le flamenco à une famille de palourdes, tu effrayes cette mouette (cri de mouette) qui part à tire d'ailes vers le cœur de l'océan qui bat le rythme irrégulier de la symphonie du goudron

(petits gloussements)

Lui : Ah je me souviens, je me souviens, je me souviens…

Elle : Nous étions seuls sur la plage immense, immense, immense…

Lui : Bon ben ça va on a compris hein !

Elle : Et il y avait la mer…

Lui : Ta salope de mère qui nous surveillait du coin de l'œil en se curant le nez avec une plume de mouette trouvée là sur la plage !

Elle : Oh nous étions bien, nous étions deux…

Lui : Non quatre ! Ta mère, elle compte pour deux…
La bretelle de ton maillot de bain à une pièce rose bonbon à fleurs vertes a dérapé sur ta peau nue qui, bien que poilue, n'a pas su la retenir

Elle : Tu me souris, tu me recoiffes, une mouette crie dans l'espace sauvage (cri etouffé)

Lui : Enrouée et sûrement effrayée par ta mère qui sortant de l'onde glacée transie s'tord… de froid

Elle : Oooh oh tu viens chéri elle est bonne

Lui : Tu me prends par la main et nous courons sur le sable mouillé
Ah dans un concerto pour bourrelets majeurs et cellulite à piston

(petite fille je t'aime, petite fille je t'aime, petite fille je t'aime…)

Elle : Quelle exaltation, quelle exaltation…!

Lui : Quelle exaltation, d'autant que je viens de me foutre une coquille d'huître dans le pied et que je continue joyeusement à gambader sur une guibole en gueulant "merde, merde, qu'est-ce que ça fait maaaaaaaaaal !"

Elle : Ouhou chéri ! (rires )

Lui :J'ai du sable plein les yeux avec tes conneries d'en jeter en l'air pour voir d'où vient le vent…

(rires)

Lui :Tu trouves ça marrant ?

(rires)

Lui :Allez p'tite fille que j'aime ramasse ta pelle, ton seau, ton transistor et rentre au camping !

Et de l'horizon embrasé monte une rumeur étrange qui n'est interrompue dans son cri cybernétique que par le passage d'un cormoran silicosé (toux), ancien compagnon de Crusoë, qui ramène lentement à lui la marée noire de la nuit

Transcripteur : Bubulubis
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

34 commentaires (dont 6 archivés)
morphee Le 17/08/2003 à 23:03
Passé dans le Bide et Vacances n°5, cette face B très estivale ne pouvait pas attendre la rentrée pour intégrer la base :)
vinylman Le 17/08/2003 à 23:07
Compte tenu de la photo de la pochette, ce serait plutôt
"le petit dé(s)potoire"
saperlipopette Le 18/08/2003 à 17:55
Christian Vié, à gauche sur la photo, a composé pour Hélène Ségara, et a enregistré cet autre titre présent dans la base, sous le pseudonyme de Christian Matisse.
morphee Le 18/08/2003 à 19:29
donc Groovie = Christian Vié !
Saperlipopette, tu aurais le nom aussi de Prouters ?
kamesense Le 20/08/2003 à 23:54
Merci au producteur qui devait en avoir une sacrée paire !
peku Le 22/08/2003 à 11:52
Les paroles ont l'air complètement déjantées. Ca ma rappelle Ange.
C'est dément.
adriankane Le 25/08/2003 à 17:15
C'est aussi bon que du Charlots ". BRAVO
iarl Le 30/08/2003 à 18:42
Quand elle rit, la dame elle me fait penser à Ariane
zarbinours Le 30/08/2003 à 18:44
c'est trop fort!! j'imagine mal comment ils ont pu enregistrer la chanson en restant serieux…
gael27 Le 11/09/2003 à 09:25
Ah mais que c'est bon mes amis!!! Ils n'ont pas fait autre chose ces jeunes gens? Ils me font penser aux deux qu'on voit fréquement chez Patrick Sebastien.
mrav Le 16/02/2004 à 11:13
un seul mot: Génial!
Pulp' Le 16/04/2004 à 23:13
Une ode aux vacances à la plage, un chef d'œuvre!
fougasson Le 19/04/2004 à 13:46
Les arrangements sont de qualité, la musique est aussi drole et recurente que le texte.
Depuis que je possede ce 45 tours, des que quelqu'un me parle de la mer je replique par: Ta salope de mere.
D'ailleurs lorsque il parle de la mere a prooters,la musique change et ressemble a sy meprendre a une mini symphonie.
Ca aurai pu faire une comedie musicale.
Ciaopeople Le 20/04/2004 à 18:33
Génialissime le cri de la mouette !
Professeur Dario Le 05/06/2004 à 21:37
le flou hamiltonien, ça a a voir avec le chaos hamiltonien, par exemple ?
Doc Frank N. Stein Le 17/06/2004 à 11:22
Quel poésie dans les paroles! Mieux que du Baudelaire!
Klakmuf Le 21/07/2004 à 14:11
Pour une première audition, je me demande si j'ai bien entendu. Si c'est le cas, je reste confondu, tellement je trouve cela génial. Ah, les vacances à la plage…Du coup, j'irai plutôt à la montagne.
Davyd Le 06/10/2004 à 01:18
L'imitation de Bardot par un mec, ce n'est pas nouveau, ça a déjà été fait par Pit & Rik [en 1981-1982 soit deux ans plus tard]. La chanson parodique, ça va cinq minutes, mais au moins, le principe, c'est de chanter, plus que de parler. Hélas, ce n'est pas le cas.[ce n'est pas vraiment une parodie…]
catseye_fan Le 03/02/2005 à 14:02
dario_moreno : non aucun rapport ; David Hamilton, celui du flou, est un photographe connu pour ses images (suggestives) de (très) jeunes filles dans des positions (particulièrement) équivoques, nimbées dans un flou récupéré depuis dans les publicités genre Anaïs-Anaïs (Cacharel). C'est un style qui a inspiré tellement d'amateurs (et de pros) qu'il est devenu un lieu commun de la photographie. La façon la plus simple de produire cet effet, c'est de tirer les épreuves au travers d'un morceau de collant fixé directement sur l'objectif de l'agrandisseur. C'est d'ailleurs cette simplicité qui explique le nombre excessif de copies. À peu près aussi daté (démodé, quoi) que papier peint marron-vert à motifs géométriques. Pour être tout à fait honnête, cette technique avait l'avantage de donner une belle tonalité à une époque où les objectifs photos étaient moins bons qu'aujourd'hui (pas de lentilles apochromatiques, pas de traitement multi-couches => dispersion des couleurs obligatoire sur les bords, donc de toute manière les photos étaient déjà "floues").
Rudolph Le 17/06/2005 à 01:20
Ce que je préfere c'est cette intro a la Biche Bois, c'est fabuleux !
assistantesociale Le 27/07/2005 à 11:10
j'adore ! je trouve que ça a un petite coté VRP dans les paroles.
opaugam Le 01/07/2006 à 19:58
chef d'œuvre bidesque .. respect
Un bison tout ras Le 30/07/2006 à 17:35
Super ce truc, décalé, rigolo. On croirait entendre Bardot. Vite dans mes favoris !
playmobill Le 21/04/2007 à 16:45
On a beau venir régulièrement faire le plein de bide, il y a toujours un morceau qui vient vous coller à votre fauteuil. Celui-ci fait indéniablement parti des titres qui vous tirent des "Oh non… c'est pas vrai !".
alcmeon Le 09/07/2007 à 22:14
Si je comprends bien, cette chanson est l'antithèse parfaite de "j'aime regarder les filles (qui marchent sur la plage)".
plumes au cul... Le 02/04/2008 à 15:49
Cette chanson est un hymne, que dis je une ode… cC'est autre chose qu'un roman d'amitié d'Elsa et Glen Meideros
Melody95 Le 11/09/2008 à 23:01
Je verrai bien Dutronc chanter ça avec Roselyne Bachelot
Snark Hunter Le 26/10/2008 à 16:52
"Les Vacances de monsieur Léon Bouton" ?! Ah, nom de Dion !… (NB allusion subtile pour Pagerolau)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !