Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Au boulot les toutous - Le teckel à sa mémère

Voir du même artiste


Titre : Le teckel à sa mémère


Année : 1998


Auteurs compositeurs : Paul Glaeser - Patrick Jaymes


Durée : 2 m 13 s


Label : Adès (le petit ménestrel)


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

51 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Le teckel à sa mémère
Il s'en va clopin-clopant
En remuant son derrière
C'est un teckel trottinant

Il vit dans un bel appartement
Tout plein de joujoux et de coussins par terre
Il a l'air d'un bon toutou charmant
Et sa compagnie n'est pas pour déplaire
Avec sa propriétaire, les voilà qui rentrent du marché
Du jambon, des pommes de terre et des fruits à plein panier

Le teckel à sa mémère
Il s'en va clopin-clopant
Il mène une vie pépère
Et sourit à pleines dents

Le dimanche, c'est jour de promenade
Et quand il pleut, son manteau sur le dos
Il s'amuse avec ses camarades
À sauter pieds joints dans les flaques d'eau
Avec sa propriétaire, les voilà dans un salon de thé
Dégustant à la cuiller deux assiettes de crème glacée

Le teckel à sa mémère
Il s'en va clopin-clopant
Les poils peignés en arrière
Noués d'un joli ruban

La la la la la la la la
La la la la la la la

Transcripteur : doudoucoincoin
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

18 commentaires (dont 2 archivés)
Fantomiald Le 11/05/2003 à 22:19
Je préfère celle-ci à la chanson éponyme "au boulot les toutous", bien qu'elle soit tout aussi choquante et dégoulinante de violence psychologique.
Angoulman Le 11/06/2003 à 01:51
Complétement culte ! Comment aussi peu de gens peuvent l'avoir dans leur favoris ? C'est un must, presque au même niveau que "le cheval blanc" de poppy !
Semhur Le 08/07/2003 à 12:28
C'est "sauter pieds joints dans les flaques d'eau", pas "pieds nus".
Ou alors, c'est que la mémé lui a mis des bottines !
Zou, dans les favoris !
elloyal Le 24/07/2003 à 21:49
c'est moche de se moquer de ces pauvres bêtes qui souffrent déjà assez de passer leur vie avec des vieux… on stigmatise grave une catégorie de chiens là !
Dvorjack Le 27/07/2003 à 20:25
juste par ce que je peux pas blairer ces chiens tout moches

Le poisson-chat géant mangeur de teckel retrouvé mort [2003-07-25 23:12]
BERLIN (Reuters) - Le corps sans vie du poisson-chat géant qui avait avalé un chien et terrorisé les visiteurs d'un lac allemand pendant des années a été retrouvé la semaine dernière, mais la légende de "Kuno le tueur" devrait lui survivre.
Un jardinier a découvert cette semaine la carcasse du poisson, longue d'un mètre cinquante et pesant 35 kilos, a annoncé vendredi un porte-parole de la ville de Moenchengladbach, dans l'ouest de l'Allemagne. Kuno était devenu célèbre en 2001 lorsqu'il avait sauté hors de l'eau pour avaler un teckel. Il avait échappé à plusieurs tentatives pour le capturer. "C'était notre monstre du Loch Ness", a expliqué Uwe Heil, membre du groupe de musique local "Les amis de Kuno", baptisé en référence au poisson-chat.
Des pêcheurs ont identifié la carcasse, mais le doute demeure. "Ce n'est pas notre Kuno", a estimé Cornelius, un autre membre du groupe de musique. Il affirme avoir vu plusieurs poissons-chats dans le lac, dont un mesurant 1,80m avec une tache blanche sur le haut de la tête. La faible profondeur du lac du parc Volksgarten en cette saison et la vague de chaleur ont probablement provoqué la mort du poisson-chat, l'un des plus grands jamais découverts en Allemagne. La ville de Brême prévoit d'empailler le monstre pour l'exposer dans un musée.
Lepi Le 01/10/2003 à 20:34
Dvorjak: D'abord ce poisson chat n'en était pas un, il s'agissait d'un silure glane (ça ressemble d'accord mais c'est même pas la même famille), et le lac en question avait approximativement la taille d'un terrain de football (pas énorme donc) et les recherches n'ont jamais retrouvé de poisson de cette taille dans le lac.
A part ça, moi non plus j'aime pas les teckel…
saberwarthog Le 18/12/2003 à 13:17
… Ce qu'on fait déjà subir aux teckels est dingue, entre les manteaux a la con et le reste… Alors avec ca en plus ! ^^ trop fort…
Professeur Dario Le 15/01/2004 à 15:35
la musique me rappelle "savez vous jouer de l'épinette" une paillarde bien de chez nous.
penguin_meloman Le 02/05/2004 à 17:02
Pour peu, j'aurais crus que c'etait du Pit & Ric: Le rythme est excellent et chante par ce duo mythique cela aurais fais une belle chanson comique, non ?
nipivime Le 10/10/2004 à 13:54
Ca rappelle "Le chat de la voisine", sur le meme theme (et le mêmes images, "se leche les babines de poule et de foie gras"). Mais on imagine bien que la compagnie "au boulot les toutous" ne pouvait pas reprendre cette histoire de chat…
Hypoïde Le 25/04/2006 à 18:51
Avez vous déjà vu un teckel sourir à pleines dents ?… Moi oui et je peux vous dire que cela ne fait pas du bien ….
Robin Fusée Le 14/04/2010 à 22:55
Je ne sais pas pourquoi, mais je verrais bien une chorégraphie à la manière des Clodettes là-dessus.
Fauvelus Le 04/01/2011 à 13:56
La musique provient majoritairement d'une chanson paillarde (dont le titre m'échappe… peut-être "Maman, qu'est ce qu'un pucelage" connue aussi sous le titre "Poil, demi-poil")…ce qui n'étonne guère quand on sait que ce genre lyrique est un des fonds de commerce de MM. Glaeser - Jaymes.
Bidomick Le 04/10/2011 à 18:52
Posté par Paroles :
Le teckel à sa mémère
Il s'en va clopin-clopant
Il mène une vie pépère
Et sourit à pleines dents
À quoi ça ressemble un teckel qui sourit à pleines dents ???



Pour le savoir, clic sur la photo. :)
le Ratou Le 04/07/2012 à 22:40
La musique provient surtout de la fameuse gigue du XIXme siècle : "c'est la fille de la fermière qui dansait avec les gars - elle a perdu sa jaretière - sa jarretière qui n'tenait pas - qui n'tenait, qui n'tenait, qui n'tenaitguère - qui n'tenait, qui n'tenait, qui n'tenait pas…". N'ayant pas fait médecine, comme Fauvelus, j'ignore si les carabins ont transformé cette chanson leste en ritournelle cochonne…
hre mgþýe Le 19/03/2015 à 08:56
    Pour rester dans le paillard, moi c'est surtout « À l'auberge de l'écu » que cela m'évoque. Mais un noble musicologue comme Fauvelus vous dirait sans doute qu'il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une même mélodie évoque plusieurs chansons : les chansons paillardes sont un genre oral (non, je n'ai pas dit « buccal » !), et chaque région, confrérie, corps de métier est libre d'apporter ses variations et adaptations sur un air connu.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !