Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Armande Altaï - Informulé

Voir du même artiste


Titre : Informulé


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Armande Altaï - Thierry Matioszek


Pochette : Antoine Giacomoni


Durée : 4 m 14 s


Label : Philips


Référence : 6010 463



Présentation : Lorsque ce titre a été intégré à notre programmation en 2003, Armanda Altaï était alors connue pour être la professeur de chant de la Star Academy… image maquillée à contre-courant de sa grande carrière où elle a côtoyé l'underground le plus marginal, au croisement des scènes punk et lyrique, loin de la culture décérébrante des télé-crochets de TF1.
Bide&Musique a eu l'honneur de contribuer les premiers à ce devoir salvateur, celui de faire découvrir cette immense artiste lyrique à de nombreux internautes.
Ce 45 tours parfait (avec "Angebiguë", sa face B plus rythmée et non moins excellente ) est le 3ème de sa carrière et le second issu de l'album éponyme "Informulé". Il est de ceux que l'on cherche longtemps, que l'on range ensuite à part dans sa bidothèque/discothèque et que l'on ne se sépare jamais, sauf incendie…
De l'introduction jouée sur un simple synthé analogique Farsifa rappelant les grandes heures de la cold wave jusqu'aux larsens enflammés qui achèvent littéralement le titre, on ne sort pas indemne de son écoute. Armande y met tout son talent dans une démonstration vocale sans précédent. Tous les superlatifs et leurs contraires ont été déjà dits par nos bidonautes : "OVNI", "parfaitement outrancier", "gothique et baroque", "orgasmique, cosmique et extatique", "obsessionnel" "à la limite de l'inécoutable ou du mauvais goût"… En résumé, tous les éléments d'un grand classique à la fois Bide, par son côté affectif, et Musique, car nous sommes bien ici dans le monde de l'art.
Une version en duo avec Jacques Higelin issue de leur tournée de 1982 est également sortie en 45 tours et est diffusée régulièrement sur cette radio.
"Informulé" a même eu l'honneur de clôturer une ou deux soirées B&M (avant que "le chanteur de bal" de Jean-Noël Dupré ne devienne notre morceau de fin de soirée attitré). Il est sûr que l'on peut difficilement écouter autre chose après ce titre délicieusement destructeur…

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

101 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Lorsque je croise
Tes yeux de jade
Mon cur se fêle
Et tout s'embrase
Cet amour doit
Rester comme ça
Informulé
Informulé
Ne dis rien
Ne dis rien

On se regarde
On se regarde
Un bébé pleure
Caché au fond de moi
Il pousse un long long cri
Une plainte infinie
Pendant que doucement
Je souris

Que jamais ton ÉLAN
Nous soude au coin d'une porte
Qu'un érotisme flagrant,
Nous enroule et nous torde
DANS LES FLAMMES !
DANS LES FLAMMES !

Tes mains livides
Sont translucides
Tes doigts nerveux
Tes veines bleues
Cet amour doit
Rester comme ça
Informulé
Informulé
Ne dis rien
Ne dis rien

On se regarde
On se regarde
Le pli amer sur le coin de ta bouche
Me parasite, me touche
Ton rire te fait trembler
Dans ta chemise glacée
Tu pâlis

Que jamais ton ÉLAN
Nous soude au coin d'une porte
Qu'un érotisme flagrant,
Nous enroule et nous torde
DANS LES FLAMMES !
Dans les flammes !
Dans les flammes !
Dans les flammes !

Transcripteur : morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

49 commentaires (dont 5 archivés)
Curieuzeneuze Le 27/04/2003 à 22:46
Ça arrache! ;o)
joelafouine Le 27/04/2003 à 22:46
Psycho-Baba-Trash ce morceau!
Exhumil Le 27/04/2003 à 22:48
J'en ai une version enregistrée en duo avec Higelin, ça en jette plus je trouve, même si c'est encore plus décadent. C'est assez obsessionnel comme titre, le thème et son traitement, l'expression "dans les flammes", comme s'il s'agissait d'un amour/désir refoulé parce qu'il est "mal"…
zou un peu d'aïoli Le 27/04/2003 à 22:50
On dirait le Docteur Frankenstein qui aurait voulu créer une créature chanteuse…
kerobero Le 28/04/2003 à 16:52
En tout cas elle s'est fait refaire le nez entre la photo de la pochette et la Star Académie !
perceneige Le 28/04/2003 à 17:02
Et Armande avait encore son nez… Ca date de quand ? Après recherche : 1981 (elle l'a chanté en duo avec Higelin en 1983, c'est magnifique et c'est extrait du spectacle "Jacques, Joseph, Victor dort")
morphee Le 28/04/2003 à 17:51
Le disque a été chroniqué récemment par Patrick Eudline dans Rock & Folk :
"Ils ont raison, les petits gothiques, d'admirer Armande Altaï. Je réécoute "informulé, son album de 1980, produit par Martin Hannett (oui Joy Division, New order, etc…). C'est lyrique et heureusement outrancier, baroque pour tout dire. On pense à Klaus Nomi, au John Cale façon "Helen of Troy", à Pavlov's Dog… Le tout sur synthés analogiques à la sauce 80, celle qui se sample aujourd'hui à tort et à raison. Avec la fine fleur des producteurs de l'époque et les auteurs alors inévitables dans le genre : Skornik, François Bréant ou Matioszek. Avec une voix énorme, qui jongle, on l'aura deviné, avec les octaves. A l'excellente limite du mauvais goût, l'Armande en faisait trop. Ce qui est parfait.
Mais sans doute, Nina Hagen et Lena Lovich avaient déjà pris la place. Mais sans doute, on était en France. Et dans le lyrique ou le baroque, l'extrême limite autorisée avait été atteinte avec le "Champagne" de Higelin…" (in Rock & Folk, janvier 2003)
pas mieux…
isis_be Le 01/05/2003 à 21:50
En fait, C'est elle qui a remplacé la gamine dans la longue scène de l'exorcisme, elle en a gardé un souvenir: cette chanson
Stratovsky Le 01/05/2003 à 21:52
Armande Altai, le plus grand mystère des 80's française… En tous cas, la Farmer lui a tout pompé !
isis_be Le 01/05/2003 à 22:20
la coiffure et le maquillage aussi…
AllezHopACreteil! Le 04/05/2003 à 21:35
Armande sous ecta… on dirait un mec qui chante.
zackary Le 09/05/2003 à 21:34
Et elle enseigne quoi ?
ElProfesor Le 10/05/2003 à 21:53
On dirait la voix de Johnny par moments… z'êtes sûrs que c'est une femelle ? Sinon au début j'ai cru reconnaître la parodie de Mylène Farmer par les inconnus ("Je-je suis érotique / Comme une porte de prison").
Zypto21 Le 10/05/2003 à 21:55
Arffffffffffff zackary, lis ce commentaire. ;-)
kerobero Le 13/05/2003 à 17:48
DANS LES FLAMMES, DANS LES FLAMMES ! oui, je crois bien que son disque va finir DANS LES FLAMMES, DANS LES FLAMMES !
Fantomiald Le 15/05/2003 à 22:22
Les élans sont nos amis, protégeons les élans
papa cummings Le 18/06/2003 à 17:41
Une amie voit dans le texte d'informulé une histoire de nécrophilie… Gloups !
Cedomatic Le 19/06/2003 à 22:25
Ou la la ! Le synthé Farfisa utilisé pour l'intro est tout bonnement dément. La voix d'Armande ? On la dirait sortir d'outre tombe. Grand moment. Chapeau bas pour avoir déniché ce collector.
dinomasqué Le 12/08/2003 à 18:12
A ceux qui n'arrivent pas à saisir l'ampleur génialement bidesque de cette chanson : essayez "Angebigue", c'est encore plus fracassant ;)
janfransoi Le 05/09/2003 à 17:36
Ce site apprend l'humilité. Lire des horreurs sur le morceau qui représente pour moi la quintessence de la beauté me terrifie. Je me sens comment dire, tout chose, voire moins que rien. Oui, je le revendique haut et fort, dans le fameux test de l'île déserte et du disque à apporter ce serait bien celui-ci. Je l'aimais à sa sortie, je l'aime toujours autant. Et en boucle s'il le faut. Je n'en dirai pas autant du zombie médiatique qu'est devenu son interprète. Pourtant quelle interprète ! Et ce morceau. Gasp ! Orgasmique, cosmique et extasique. Alors pas touche !
Mononoke Le 22/10/2003 à 01:49
Il y a beaucoup de passion dans son chant, c'est hérité des chanteuses orientales (les vraies, pas Natacha Atlas). Moi, j'adore, mais je reconnais volontiers que c'est un pur ovni, en France. Rien à voir avec l'avariété française.
shrad Le 06/11/2003 à 21:34
mon dieu… elle deveit etre en transe quand elle a enregistre ca… je dirais meme que la vibration de sa voix est assez attaquante du cote de la nevrose mentale. toutefois j'aime beaucoup ca me fait penser a quelques penchants frenetiques que j'ai moi meme…
Lepi Le 29/11/2003 à 20:13
Que jamais ton élan
Nous soude au coin d'une porte
QU'UN érotisme flagrant…
J'ai ce morceau chez moi, et je l'ai écouté plusieurs fois, donc je suis sûr qu'elle dit " QU'UN érotisme flagrant", et non "D'UN érotisme…"
michto Le 08/12/2003 à 17:44
en tous cas elle y met du cœur
dofre3007 Le 12/02/2004 à 21:50
j'ai eu la chance de voir Armande et Jacques Higelin chanter cette belle chanson au cirque d'Hiver,dans les 80', c'etait sublime ! un tres beau spectacle !
DuBerry Le 16/02/2004 à 17:42
j'ai attendu pour l'entendre… je ne suis pas déçu. Elle le vit son truc. Côté voix, on ne peut pas dire qu'on ait déjà entendu quelque chose de similaire. M'étonne qu'elle fasse pas starac 4. faut qu'elle retourne à la chanson et vite…
DuBerry Le 16/02/2004 à 17:42
la fin c'est le summum
Valkery Le 22/04/2004 à 22:25
Ce n'est pas que le bébé au fond de moi qui pleure en ce moment..
Ciaopeople Le 03/08/2004 à 21:02
Je suis d'accord avec ton ami Papa Cumming, même si cela n'est pas explicite, je ressens aussi comme une espèce de déclaration nécrophile dans la chanson. Apparemment l'homme vient de mourir o u est mourrant et pour ne pas soufrir elle ne lui déclare pas sa flamme. En tout cas c'est comme ça que je le comprends…
maurizio69 Le 11/11/2004 à 21:39
Une intro tres beatlesque.
Pour le reste… Je suis sur qu'on entend des messages sataniques si on joue le disque a l'envers.
arwen42 Le 11/11/2004 à 21:40
Moi j'y verrais bien le vampire Lestat…
I-love-Charlotte Le 19/12/2004 à 17:50
On dirait Rose Laurens… A quand "Schyzophrenia", une autre œuvre de la géniale Armande, dans la base?
oolliivviieerr Le 06/01/2005 à 21:32
Enfin a la mesure de mon talent !
clafouti Le 06/01/2005 à 21:35
eh ben ca fait peur a quand une reprise par marylin Manson
korax Le 22/01/2005 à 17:46
J'irais dans le sens de I-love-Charlotte : Schizophrénia me parait plus captivant qu'Informulé. Le style est proprement fascinant, quoiqu'à la limite de l'inécoutable. Il faut laisser l'oreille s'accoutumer pour dompter la chanson.
elektra Le 03/04/2006 à 08:53
Et quand je pense qu'à la Star Ac elle juge qui devrait partir et qui a le droit de rester; Armande, le public a voté : vous quittez le chateau (mais pas "Bide et musique" !)
hug Le 06/01/2011 à 21:43
Je ne peux qu'approuver le message de I-love-Charlotte posté en 2004, oui, on dirait que Rose Laurens lui a tout piqué, la façon de chanter et surtout le petit détail… La boucle d'oreille au bout d'une seule oreille. Sauf que si on regarde les autres pochettes d'Armande qui sont sur la Base, elle ne portait une boucle qu'à son oreille droite (ce qui laisse supposer que la photo de ce 45 tours a été inversée au préalable), tandis que Rose Laurens ne portait une boucle d'oreille qu'à son oreille gauche ! Mais bon, autant avec Rose Laurens ça passe très bien (J'apprécie beaucoup cette chanteuse. J'ai été presque "bercé" avec son tube "Africa" qui est une des premières chansons que j'ai fredonné petit, et j'ai eu la chance de la voir deux fois en spectacles. Je lui ai récemment consacré une chronique), autant avec Armande Altaï ça ne passe pas vraiment. Enfin, c'est comme Patricia Carli, elle souffrait de trop d'enrouement le jour de l'enregistrement, elle aurait dû en repousser la scéance.
jackglandu Le 08/06/2011 à 11:03
Qu'un érotisme flagrant,
Nous enroule et nous torde
Dans les flammes


Je ne sais pas si c'est bien érotique, et je ne pense pas qu'il y ait de quoi se tordre, mais on a plus qu'une seule envie, celle de s'immoler en entendant ça !
zorrozorro Le 12/07/2011 à 19:17
si ce n etais pas la starac elle serait totalement inconnue elle n a aucun talent
cheerfulmadness Le 23/10/2014 à 16:19
hre mgþýe Le 12/11/2014 à 11:19
Posté par zorrozorro :
si ce n etais pas la starac elle serait totalement inconnue elle n a aucun talent
    Il est certain que quand on est fan de la Tares'ac on peut se targuer d'être un fin musicologue et un spécialiste dans le jugement du réel talent des artistes. D'ailleurs ni Verdi ni les Beatles ni Brassens ne sont jamais passés à la Tares'ac, c'est dire leur absence de talent.
Posté par elektra :
Et quand je pense qu'à la Star Ac elle juge qui devrait partir et qui a le droit de rester; Armande, le public a voté : vous quittez le chateau
    La preuve, elle est revenue quelques saison plus tard mais cette fois comme directrice. La récompense de son absence de talent sans doute.
Fillmorejive Le 05/07/2015 à 17:30
Qu'apprend-je !!!!Martin Hannett a produit Armande Altai !!

Sur Discogs je vois pourtant concernant l'album Informulé: Producer – Armande Altaï*, Max Amphoux, Paul Riley.
lechuck Le 26/04/2016 à 11:17
Sans rire, en l'écoutant, sans voir sa fiche, je me disais: "Pauvre homme, il a l'air de souffrir" (oups)
dinozzo57 Le 06/11/2016 à 08:56
Génial je deviens fan tellement c'est bidesque.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !