Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Stone et Charden - Le télégramme

Voir du même artiste


Titre : Le télégramme


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Guy Bontempelli / Éric Charden


Pochette : Benjamin Auger


Durée : 3 m 6 s


Label : Charles Talar


Référence : CT 80.015


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

- Formose, chargeons de nuit -
- Croisons douanier sur sampan -
- Appareillage en dépend -


- Les roses, la cour, le puits -
- Jardins, maisons, pas changées -
- Hier, enfant à bougé -


Si tout va bien
Tu recevras demain
Ce télégramme
(bis)

- Avons franchi barrage -
- Aujourd'hui piquons plein sud -
- Prochaine escale : Bermudes -
- Craignons quelques orages -


- Docteur vient de temps en temps -
- Prévoit naissance au printemps -


Si tout va bien
Tu recevras demain
Ce télégramme
(bis)

- Bateau arraisonné -
- Cargaison par dessus bord -
- Sommes déviés sur Comores -


- Messages se sont croisés -
- Suis sans nouvelles depuis un mois -
- Garçon est né, écris-moi -


Si tout va bien
Tu recevras demain
Ce télégramme
Ce télégramme
Ce télégramme

______________
NB : [stop]
Eric Charden [stop]
Stone [stop]
Stone et Charden [stop]

Transcripteur : morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

10 commentaires (dont 3 archivés)
tomaz Le 06/06/2003 à 02:41
Si tout va bien
Tu recevras demain
Ce télégramme

si les PTT ne sont pas en grève.
monrealexpress Le 03/10/2005 à 21:38
Hummm … que c'est bien huilé tout ça !!!
bid'brothers Le 03/10/2005 à 22:15
une telle lenteur, c'est pas gentil pour la poste…
CarréFraisGervais Le 11/10/2005 à 20:36
Sponsorisé par Tranxène et Temesta.
pompompidou Le 11/07/2010 à 00:18
Alors, déjà, le texte, c'est pas ça; explication de texte ("vous ferez de ce texte un commentaire composé, vous montrerez comment l'auteur a voulu… gna gna gna) bref: c'est pas "hier, enfant à coucher" (partie de Stone qui a oublié ses cours de la Comédie française et a oublié de savoir bien articuler): c'est "hier, enfant a bougé" ; car, oui, cette chanson, au suspense insoutenable mais qui retranscrit parfaitement la dure vie de femme de marin parti au loin à Formose puis aux Commores, attend un "heureux événement"; la chanson parvient donc à nous donner toutes les étapes entre le moment où la femme sent bouger son enfant dans son ventre et le moment où l'enfant naît; d'où deuxième grossière erreur dans le dernier vers de la chanson: ce n'est pas "garçon aimé, écris moi" mais "garçon est né, écris moi": elle lui annonce par télégramme interposé (et qui se sont croisés, donc: ce feuilleton est palpitant) que ledit marin est papa d'un petit garçon. D'où la musique si lente, moquée par les autres commentateurs; or il s'agit d'un véritable chef d'œuvre de chanson bien sûr! la lenteur du tempo, le cri des mouettes suggèrent la langueur du temps et la distance et le temps qui séparent l'homme et la femme, indéfiniment, mais que le service des ptt de l'époque, grâce au truchement des télégrammes, savaient rapprocher, par-delà les mers. Vous avez compris, cette fois? très bien, rompez les rangs, sortez en silence, 2 par 2; interro en septembre!
pompompidou Le 22/09/2010 à 14:21
Bon; nous sommes presque fin septembre et je constate hélas que, malgré mes notes consignées sur le cahier de vacances "bide et musique" de juillet, les cancres qui ont retranscrit les paroles de ce plain-chant, n'ont absolument pas tenu compte de mes remarques. C'est toujours pas modifié? Morphee a-t-il sombré définitivement par dessus bord du cargo, victime d'une piqûre de mouche tsé-tsé? c'est embêtant, franchement: des auteurs se tuent à la tâche pour rendre crédible pareille chanson, et d'autres, piétinent sans vergogne le travail ainsi préalablement effectué. Pauvre CHARDEN! incompris… à jamais. Et vous, Morphée: 6/20. Pour votre peine, vous me copierez cent fois chacune la chanson:
-1./en retranscription langage morse
-2./en langue africaine
-3./en taïwanais.
Pour votre peine, en sus, vous irez bêcher le jardin de Stone, du 6 octobre au 6 juin prochains.
Futur in the Past Le 08/11/2011 à 00:20
Je comprends pourquoi ce type avait un charme fou !!!!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !