Fiche disque de ...

Jean Schultheis - Confidence pour confidence

Voir du même artiste


Titre : Confidence pour confidence


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Jean Schultheis


Durée : 3 m 25 s


Label : Carrere - Flamophone


Référence : 49 809


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je me fous, fous de vous.
Vous m'aimez, mais pas moi.
Moi, je vous voulais mais
Confidence pour confidence,
C'est moi que j'aime à travers vous.

Si vous voulez les caresses,
Restez pas, pas chez moi.
Moi j'aime sans sentiment.
Confidence pour confidence,
C'est moi que j'aime à travers vous.

Mais aimez-moi à genoux, j'en suis fou,
Mais, de vous à moi, je vous avoue
Que je peux vivre sans vous.
Aimez-moi à genoux, j'en suis fou
Et si ça vous fait peur,
Dites-vous que sans moi,

Vous n'êtes rien du tout.
Tout pour rien, rien pour vous.
Vous m'aimez, mais je joue,
J'oublie tout.
Confidence pour confidence
C'est toujours moi que j'aime à travers vous

Vous pleurez, révoltée, taisez-vous.
Vous m'aimez, mais pas moi.
Moi je vous veux pour moi et pas pour vous.
Vous je m'en fous, tant pis pour vous.
Aimez-moi à genoux, j'en suis fou
Et n'oubliez jamais que je joue

Contre vous. Vous pour moi.
Sans vous, vous l'avez voulu, tant pis pour vous,
Aimez-moi.
Confidence pour confidence,
C'est moi que j'aime à travers vous.

Je me fous, fous de vous.
Vous m'aimez, mais pas moi.
Moi, je vous voulais mais
Confidence pour confidence,
C'est moi que j'aime à travers vous.

Si vous voulez les caresses,
Restez pas, pas chez moi.
Moi j'aime sans sentiment.
Confidence pour confidence,
C'est moi que j'aime à travers vous.

Mais je me fous, fous de vous.
Vous m'aimez, mais pas moi.
Moi, je vous voulais mais…
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

47 commentaires

xxil Le 05/12/2000 à 15:30
J'adore ce gars, il est super caustique

goose Le 26/12/2000 à 15:55
Magnifique, de toute façon c'est trop tard pour le détester, Jean Schultheis et riche depuis longtemps grâce à ce titre qui a fait l'objet de censures de la part de ligues feministes Française !!! ;-))

Helloween Le 16/02/2001 à 12:53
Vous avez vu le truc de fou dans ce texte : Il reprend la meme dernière syllabe à chaque fin et chaque début de phrase :))

perceneige Le 25/02/2001 à 10:08
Je l'ai écoutée cent fois et j'avais jamais réalisé !!! Je suis débile ou alors c'est bien fait pour pas que ça se voie :o) Trop fort cette chanson.

Rigol Le 27/02/2001 à 14:51
N'oublions pas que Jean Schulteiss était le pianiste de Maxime Le Forestier

xxil Le 27/02/2001 à 16:35
Je pense que Schulteiss a été une des rencontres qui a aidé Maxime a progresser! Dans son rôle je pense que Jean était plus le professeur que le professé :)

Siana Le 07/03/2001 à 15:47
Eh ben, moi rapport au pied et a cette chanson et a tt ce qui peut se rapprocher, j'aime ca!!!!!! il y a de l'humour, de l'epicurisme et surtout pas de prise de tete!!!!!!! :-)

YoDa Le 05/04/2001 à 15:00
Si ça se trouve, il s'adresse à un mec ! J'ai un doute affreux : et s'il s'adressait en fait à nous les auditeurs !

mrbeasty Le 24/05/2001 à 01:04
Ca sent bon la Disco 70's … Love Boat, CHiPs … etc …

Keskejfoula Le 10/06/2001 à 16:39
UN PEU D'HONNETETE CA FAIT PAS DE MAL !surtout quand c dit en rythme !

madgobo Le 20/08/2001 à 22:38
Bien trouvé YoD@! si ca trouve c'est ca, et c'est d'autant bien trouvé qu'on n'y pense pas au premier abord… C'est pervers, imaginez ses fans (si il en a) reprendre en cœur cette chanson, alors que ces une insulte à leur encontre!

gibu Le 26/12/2001 à 03:02
j'adore son côté classique : grand pianiste avec sa veste queue de pie,ses super lunette octogonales et pour couronner le tout : côté révolté-je veux faire bouger les choses.

Karine Le 16/01/2002 à 16:45
Brrr… J'ai des sentiments contradictoires par rapport à cette chanson, le son grave et répétitif du piano me fout même presque les jetons, je ne sais pas pourquoi!

coyottedesneiges Le 10/02/2002 à 04:25
C'est moi que je m'aime vachement beaucoup!

MOC Le 13/03/2002 à 18:27
Les sentiments contradictoires, ça vient du fait que la mélodie a plutôt un ton désespéré. C'est l'agressivité du mec désespéré. c'en est touchant, à travers tout ce discour affreux! :)

mactourba Le 26/03/2002 à 13:39
la bonne rythmique derrière me rappelle un peu "sara perche ti amo". je préfère cette dernière d'ailleurs.

GoldenEye Le 07/05/2002 à 15:58
Un homme, un vrai, un dominateur qui ne se laisse pas marcher dessus par les femmes. J'ai encore beaucoup à apprendre de lui! J'suis une victime, moi…
Et sinon? Quel tube!

Mildiou Le 07/06/2002 à 17:01
Vu les paroles de la chanson, il aurait du postuler pour animer le maillon faible. Korrect !

TrashKahn Le 14/06/2002 à 23:07
Plus je l'ecoute, plus je suis accro! Suis-je maso ?

r2d2 Le 11/07/2002 à 11:52
Spécial dédicace à Trashkahn .. non non t pas maso mais faudra que tu m"expliques pourquoi tu aimes tant cette chanson !! Que j"adore moi aussi au passage !!!

TrashKahn Le 12/07/2002 à 02:56
C'est peut-être parce que lui aussi c'est un faux méchant. Et que derriere sa "haine" des autres se cache une tendresse désespérée. Arf' j'adore aligner ce genre de lieux communs.

MOC Le 25/07/2002 à 16:08
De nos jours, où tout le monde joue la carte du compromis, ça fait du bien de réécouter un mec aussi tranché. On dira ce qu'on voudra, tout son répertoire tiens debout! (tiens, c pas lui qui jouait du piano debout?;)

Serotine Le 22/10/2002 à 13:46
euh,à la place de"moi je voue,vous l'aimez",n'est-ce pas:"moi je vous voulais,mais"??

goudurisk Le 17/12/2002 à 12:15
egalement pianiste attitré de Julien Clerc

Decibelfm Le 02/01/2003 à 10:19
Après examen attentif des propos avancés par Serotine suivi d'une écoute non moins attentive, les paroles ont été modifiées. ;-)

La Cicrane Le 07/02/2003 à 22:20
J'adore qu'on vouvoie l'être(non-)aimé. Ca donne énormément de cachet à une relation…

fredobedo Le 31/05/2003 à 23:30
Jean Schulteis a longtemps fait parti de l'orchestre des émissions de Michel Drucker. Lors de la sortie de son titre, je vois encore Michel Drucker l'inviter à sortir de l'orchestre pour se mettre seul au piano et entonné son tube !

Obsidian Le 23/09/2003 à 22:33
hug: Moi je l'adore, mais c'est vrai qu'on commence à l'entendre un poil trop. Un comble pour un titre qui a … 22 ans ! En effet, Schultheis avait expliqué qu'il l'avait écrite pour rire, pendant un moment de temps libre, et qu'il l'avait fait écouter à son impressario en l'avertissant « C'est juste une blague ! ». Après écoute, ce dernier aurait répliqué: « C'est peut-être une blague, mais on va l'enregistrer quand même … ». C'est devenu le succès qu'on connaît.

eighties survivor Le 24/09/2003 à 13:57
Le coup "j'ai écrit ça pour blaguer", c'est la grosse excuse du fabricant de bide qu'assume pas. Quand on grave un titre pareil, on se fait plein de pépettes, sur le coup on est content, on fait le fier, mais ça laisse des traces : et 20 ans après, quant on s'aperçoit que tout le monde ne se souvient de vous que dans la catégorie "nanar du siècle", alors on commence à avoir honte, et naturellement, on cherche à se justifier…

Zalinass Le 20/10/2003 à 12:37
J'suis pas certain que l'ami Jean se soit fait " un max de pépettes" avec ça… même si le succès était bon, il a jamais eu de chance avec la distribution…
Et le texte est-il si horrible ? N'est-ce pas une pitite partie de chacun de nous ? Ce désespoir qui recherche à tout prix quelqu'un pour répondre à son narcissime…

jmdenis Le 26/10/2003 à 00:35
Dommage qu'il n'ai pas persévéré, Un musicien de génie en tous les cas

MrKoala Le 04/07/2004 à 01:07
N'empêche que, du temps où j'avais la télé, je revois Jean Schultheis seul au piano dans certaines émissions, et je me souviens avoir été frappé par la manière avec laquelle il rentre dans le personnage quand il l'interprète. J'ai dû découvrir la chanson à un âge assez avancé pour en comprendre les paroles, c'est à dire 16 ans, et j'adore cette chanson. Cynique à souhait, c'est de la bonne :oP Après, la personne qu'il y a derrière le masque de scène, allez chercher vous-même, je préfère ne pas le juger. La musique est bonne, les paroles assez choquantes pour déchaîner les commentaires sur le site d'une web-radio, j'adore cette chanson, je le répète. Pour citer un commentaire de Zalinass "N'est-ce pas une pitite partie de chacun de nous ?"

deesnay Le 12/08/2004 à 14:18
Excellent. La musique avec ce piano martelé, la voix incisive. Quant au texte, ça nous change des "love, love" cucul-la-praline et ultra galvaudés. En plus, il n'y a pas que les acteurs qui ont le droit de jouer des rôles. Quand Poelvoorde joue les mecs odieux, on dit "il est génial".
Le texte est surtout un prétexte à des jeux phonétiques.
A signaler dans le même style, William Sheller, dans sa chanson "A franchement parler", se met dans la peau d'un pourri égoïste qui se joue de sa compagne. "C'est à peu près l'heure où ele vient me dire qu'elle m'aime, et je fais semblant de m'occuper de ses problèmes, à franchement parler, ça ne me fait rien".
Sinon, voir cette chanson des Charlots, en comparaison de laquelle "Confidence pour Confidence" est un hymne féministe.

Pilim Le 15/08/2004 à 22:59
23 ans déjà? On dirait pas. Pas pris une ride, la chanson. Inusable, indémodable, une grande réussite. Encore, encore, encore! A propos, il compose toujours, Maître Jean?

maladubay Le 20/08/2004 à 11:53
Je l'ai revu dernièrement dans une émission consacrée aux tubes des 80'. Ben ce qu'on peut dire, c'est que si ce tube n'a pas pris une ride, lui non plus ! C'est dingue, il a même gardé la coupe de cheveux…attends, j'ai un doute affreux  : Jean, rassures-nous…c'est pas une perruque  ???!!!

Lucio Le 13/11/2004 à 23:37
Comme d'autres l'ont déjà dit, je trouve hyper nombriliste de penser qu'un texte pareil ne peut s'adresser qu'à une femme. Si j'avais le talent d'un foutage de gueule de cette ampleur, je le dédierais à ceux qui l'écoutent.

R16.TX Le 22/02/2005 à 19:48
Moi je raffole de la partie vachement glauque ou il entame une sorte de "solo" et où ça voit prend un autre ton, vous voyez de quoi je parle ?

paniqueceltique Le 19/03/2005 à 22:41
c'est bien dommage qu'il ne fasse plus de chanson et qu'il reste dans l'ombre de ceux pour qui il écrit

ereve Le 20/06/2005 à 14:55
Fantastique !

jmatus Le 25/06/2005 à 22:31
Je me rappelle d'un Collaro Show (ou Cocoricocoboy, faut pas me demander la différence !) où Schulteis était déguisé en Professeur Tournesol lors d'un sketch. A la fin du sketch, il entonnait "confidence pour confidence". On a beau dire… je le revois depuis lors systématiquement sous les traits de T. Tournesol !

ptikarim Le 03/03/2006 à 02:15
bon morceaux pour ce pianiste de julien clerc. surtout les paroles mysogines a fond. mais schultheis c'est schultheis il est trop dangeureux.

Coco l'Arsouille Le 04/03/2006 à 22:15
C'est la première fois que je l'entends depuis un soir où Jean Schultheis était invité sur le plateau de la Fureur d'Arthur ! Ca devait être il y a dix ans au moins. Je ne l'avais jamais oubliée mais j'ignorais totalement de qui elle était. B&M a fait ce soir un heureux de plus.

Jihem77 Le 29/07/2006 à 22:33
Une bombe dans le PMF (Paysage Musical Français…..) Fallait Bide et Musique pour faire Péter cette merveille !!!!!! Champagne pour tout le monde !!!!….

deVillers9 Le 10/11/2006 à 01:39
J'ai retrouvé en m'installant dans ma nouvelle maison au bord du lac, une boite de cassettes datant des années 70/80 et j'ai eu un coup au cœur en voyant la couverture de Abracadabra: Jean Schultheis. Je savais intuitivement qu'il y avait un morceau super dans cette cassette. Je la joue depuis trois jours dans ma voiture et je me dis que c'était et c'est encore une chanson super à la Jean-Paul Sartre. Le cri existentiel par excellence. Je vais la programmer sur notre station radio Dans Oldies but supergoodies. Merci Schultheis. Jean-Pierre de Villers CJAM

châtaigne Le 05/04/2007 à 23:18
1981 ? Confidence pour confidence ?????
Une réédition probablement. Je suis absolument certaine d'avoir entendu ce morceau de choix entre 1972 et 1977… Ca nous fait donc… ben euh, 35 ans… plouf, vais allez me faire une tisane moi, j'ai une grosse fatigue tout à coup.
N'empêche que Jean Schultheis est un pilier, un vrai, de la musique de variété française. Toujours là, et du costaud.

Costello Le 29/10/2007 à 14:48
Chef-d'œuvre de cynisme, d'indifférence et de mépris.
Et putain de mélodie accrocheuse, en plus.

cronos62 Le 23/12/2007 à 04:22
Pour infos vous y êtes pas du tout, il en avait pas après les femmes mais après les maisons de disques

Cronos

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !