Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Yves Montand - Casse-têtes

Voir du même artiste


Titre : Casse-têtes


Année : 1978


Auteurs compositeurs : Gébé / Michel Philippe-Gérard


Durée : 2 m 52 s


Label : CBS


Référence : 6200


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

10 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ils m'ont tapé sur la tête
Je ne me rappelle plus pourquoi
Ni même si ça m'a fait mal
Parce que j'en suis mort

Qu'est-ce que j'étais déjà ?
Travailleur immigré, philosophe ?
Résistant caché, dissident notoire ?
Ou bien animal à fourrure ?

Je m'appelais comment, déjà ?
José, Abdel, Argentino ?
Arabica, Jan Patocka ?
Ou bien alors bébé phoque ?

Ils m'ont tapé sur la tête
Je ne me rappelle plus pourquoi
Ni même si ça m'a fait mal
Parce que j'en suis mort

M'a-t-on assommé pour mes idées ?
Ou pour faire de moi un manteau ?
Pour de l'argent ou la couleur de ma peau ?
J'ai un bout d'os dans la mémoire

Quand leurs pieds chaussés m'ont cerné
Étais-je allongé dans des draps ?
Ou bien couché sur la banquise ?
Ou est-ce que je sortais d'un café ?

Je suis mort dans la rue de l'ouest
Sur la glace du nord ou chez les flics de l'est
Ou dans la pampa des casquettes
À coups de triques noires

Est-ce que je rêve de vengeance ?
De têtes policières éclatées ?
De têtes de chasseurs sanglantes ?
De têtes de racistes en purée ?

Ou bien est-ce que je vois des têtes ?
Émerveillées d'elles-mêmes
Émerveillées de leur dedans
Et se découvrant Nouveau Monde ?

Je suis mort, répondez pour moi
Je m'appelais Jan Patocka
Argentin et bébé-phoque arabe
Maintenant, ça me revient !
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
Claude Bukowski Le 26/02/2012 à 22:46
Merveilleux souvenir que cette chanson ! Pas mal diffusée à la radio, et même à la télévision, lors de sa sortie. Il me semble qu'il l'avait chantée à l'Olympia en 1981, année où pas mal de dictatures attendaient encore de tomber et continuaient de se tenir droites dans leurs bottes.
Gozette et Gogo Le 04/03/2012 à 21:19
Tout à fait, Claude ! Ce qui m'intrigue, c'est cette face B intitulée "1947". En effet, quand, en 1981, j'ai acheté le 33 tours "Montand d'hier et d'aujourd'hui", produit en 1980, et qui reprenait "Casse-têtes" ainsi que "L'addition", qui avait également été un succès, j'ai eu l'impression qu'il y avait une chanson qui avait été beaucoup diffusée aussi à la radio, mais non reprise sur le 33 tours… mais je n'arrivais pas à en retrouver l'air. Serait-ce cette fameuse face B ? J'espère qu'elle rejoindra elle aussi la base de Bide, que je puisse me faire une idée.
cherrysalsa Le 19/03/2012 à 22:56
Bon dieu! cela faisait une éternité que je n'avais pas entendu cette chanson, c'est à dire l'époque de sa sortie quand j'étais un petit gamin. C'est marrant, j'ai toujours cru que le titre était "Il m'ont tapé sur la tête", et comme étant petit les paroles ne m'évoquaient pas grand chose, je pensais qu'il parlait surtout des bébés phoques qu'on tuait pour les fourrures, surtout que la Bardot était à ce moment sur tous les fronts et sous tous les feux des médias pour défendre la cause anti-fourrures.
Je me souviens que je chantonnais très souvent le premier couplet-refrain, car les mots s'enchainait avec fluidité et j'y trouvais comme un caractère phonétique enfantin .
Avec 34 ans de plus, le texte prend une toute autre ampleur maintenant.
le Ratou Le 05/09/2012 à 16:05
C'est pas à propos de cette chanson que l'auteur (le "Gébé" ?) avait dit après la mort de Montand à quel point, il était antipathique. "Je veux chanter cette chanson-là" d'un ton impératif, et jamais un mot sur celui qui l'avait créée quand on le félicitait.
roimaudit Le 22/08/2015 à 11:49
le Ratou: en effet Montand n'était pas un type très sympathique, sorte de grand bourgeois autoritaire et aigri. Du reste il n'y a pas eu de mouvement d'affection envers lui depuis sa mort, à peine un hommage de temps en temps et voilà…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !