Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Claude François et Frédérique Barkoff - Le téléphone pleure

Voir du même artiste


Titre : Le téléphone pleure


Interprète : Claude François


Année : 1974


Auteurs compositeurs : Claude François - Jean-Pierre Bourtayre / paroles : Frank Thomas


Durée : 3 m 59 s


Label : Flèche


Référence : 6061 198


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

27 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

- Allo ?

Écoute, maman est près de toi ?
Il faut lui dire: « Maman, c'est quelqu'un pour toi »

- Ah. C'est le monsieur de la dernière fois. Bon, je vais la chercher. Je crois qu'elle est dans son bain Et je sais pas si elle va pouvoir venir.

Dis-lui, je t'en prie, dis-lui c'est important
Et il attend

- Dis, tu lui as fait quelque chose à ma maman ? Elle me fait toujours des grands signes, elle me dire toujours tout bas : « réponds que je suis pas là »

Raconte-moi comment est ta maison ?
Apprends-tu bien chaque soir toutes tes leçons ?

Oh oui ! Mais comme maman travaille, c'est la voisine qui m'emmène à l'école. Et y a qu'une signature sur mon carnet. Les autres ont celle de leur papa, pas moi

Oooooh dis-lui que j'ai mal
Si mal depuis six ans
Et c'est ton âge, mon enfant

Ah non, moi, j'ai cinq ans. Eh dis, tu la connaissait ma maman avant ? Pourtant elle m'a jamais parlé de toi. Tu restes là, hein !

Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
Quand je lui crie: "Je t'aime"
Les mots se meurent dans l'écouteur
Le téléphone pleure, ne raccroche pas
Je suis si près de toi avec la voix


Seras-tu aux prochaines vacances à l'hôtel Beau-Rivage ?
Aimes-tu la plage ?

Oh oui ! j'adore me baigner. Maintenant je sais nager. Mais dis donc, comment tu connais l'hôtel Beau-Rivage ? Tu y a été toi, à Sainte Maxime ?

Ooooooh ! dis-lui toute ma peine,
Combien toutes les deux, moi, je vous aime

Tu vous aimes ? Mais je t'ai jamais vu, moi ! Et qu'est-ce que t'as ? Pourquoi t'as changé de voix  ? Mais tu pleures, pourquoi

Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
Quand je lui crie: « Je t'aime »
Les mots se meurent dans l'écouteur
Le téléphone pleure, ne raccroche pas
Je suis si près de toi avec la voix

Dis, écoute-moi
Le téléphone pleure pour la dernière fois
Car je serais demain au fond d'un train


Dis, mais retiens-la
Mais elle s'en va !
Allons insiste
Elle est partie…
Si elle est partie, alors tant pis
Au revoir, monsieur
Au revoir, petite
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
Curieuzeneuze Le 30/04/2002 à 21:50
Frédérique Barkoff qu'elle s'appelait, 5 ans.
ACF_Laurent Le 02/04/2007 à 13:29
Le monstre absolu de Claude François, le record des ventes !! Plus de 2.800.000 exemplaires vendus en à peine quelques semaines, sans compter le nombre de disques vendus au Canada.
Ce titre a en plus été fait pour remplir un album, Claude l'avouera lui-même : "J'ai fais le téléphone pleure comme on fait du remplissage. A aucun moment je n'ai cherché le tube." L'album sur lequel cette chanson apparaît est "Le mal aimé". Cette chanson, "Le téléphone pleure", a été enregistrée pour cet album en 12ème titre, en tout dernier lieu.
C'est Jean-Pierre Bourtayre qui un jour va voir au cinéma un film de Jerry Schatzberg qui s'appelle "L'épouvantail", avec Al Pacino. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire d'un homme qui quitte sa maison pour s'installer aux U.S.A. Après 8 ans, il décide de téléphoner chez lui et c'est un enfant qui répond au téléphone. Il ignore qu'il s'agit de son enfant.
Jean-Pierre Bourtayre appela immédiatement Claude pour lui proposer d'en faire une chanson, qui sera vite écrite et qui sera intitulée "Le téléphone sonne".
Claude fait auditionner des petits enfants. D'abord un petit garçon sera choisit et sera gardé comme référence et même enregistré complètement. Malheureusement cet enregistrement s'est totalement perdu à l'heure actuelle. Claude, sans conviction, décide de passer ce titre en radio et sans attendre le succès est immédiat. Des fans téléphonent de tout les côtés pour demander de repasser ce titre et pour le sortir en disque. Claude décide alors de changer de partenaire en faisant auditionner d'autres enfants, dont une petite fille, dont nous ne connaissons pas le nom, mais dont nous possédons l'enregistrement complètement inédit. Elle se plante totalement.
C'est au tour de la fille d'une des collaboratrices de Claude a être auditionnée. C'est presque le coup de foudre, elle parle sur le tempo, c'est parfait.
Claude avait déjà depuis le départ enregistré sa voix, donc il n'y avait que Frédérique Barkoff qui devait poser sa voix.
L'album sort alors en juillet 1974 avec "Le téléphone pleure" en 2ème chanson de la face B. Elle passe une fois en radio et c'est à nouveau le succès immédiat. Ce qui fait qu'en octobre 1974, Claude se voit obligé de sortir le simple (45T) du téléphone. L'album ressort en même temps avec un sticker apposé sur la pochette avec la mention du téléphone pleure. Puis 2 autres pochettes de cet album seront également mises en vente avec, non plus un sticker, mais une étoile imprimé dans la pochette avec la mention du titre.
En juillet 1975, Claude décide d'enregistrer ce titre en espagnol et en anglais. La version espagnole sortira en Argentine, au Chili, en Espagne, au Pérou et en Uruguay. La version anglaise sortira en 1975 uniquement en Angleterre et en Afrique du Sud, elle sortira finalement en 1978 en France, en Belgique et en Thaïlande.

Voici quand même la pochette de ce disque qui ne figure pas sur ce site : Image hébergée par servimg.com
Lèz Le 09/03/2008 à 06:52
Le papa de la petite Frédérique est décédé en février dernier
Chezod Le 13/08/2015 à 23:47
J'ai toujours cru que ce titre faisait référence à Ronny Coutteure, acteur, réalisateur et metteur en scène belge (2 juillet 1951 à Wervik - 21 juin 2000 à Fretin.)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ronny_Coutteure

Et aussi ici sur le site
http://www.bide-et-musique.com/artist.html?N=1598&…

En effet :
"Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
Quand je lui crie: "Je t'aime"
Les mots se meurent dans les Coutteure
Le téléphone pleure, ne raccroche pas
Je suis si près de toi avec la voix"

Véridique, je n'ai jamais, à l'époque, compris qu'il s'agissait d'écouteur et non de Ronny Coutteure.

En revanche, je n'ai jamais pensé à une évocation possible de Ben Jones, l'acteur qui joue Cooter Davenport dans la série Shérif fait moi peur ("les mots se meurent dans les Cooter ???"). Cooter a pourtant eu son heure de gloire dans l'épisode "Une bonne œuvre" : il y conduit la Ford Gran Torino de Starsky et Hutch. Peu de temps après, il est escamoté de la série…
Trocol Harum Le 15/11/2016 à 06:19
La version originale est "The telephone call" interprété par George Jones & Tina (Tina Bird est la fille de la chanteuse de folk Tammy Wynette). Dans cette chanson Tina savait que c'était son père au téléphone.
Le succès de l'adaptation par Claude François, entrainera des adaptations en italien par Domenico Modugno sous le titre "Piange.. il telehono", en tchèque sous l'intitulé "Sjedem to zabradli" par
Jaromir Meyer
et par Sbor Panka ainsi qu'en néerlandais par Danny Fabry & Silvia Melodie sous le titre De telefoon huilt me.
En portugais, "O telefone chora" sera chanté par Marcio José et par Lourenço & Lourival.
La chanson sera même réadaptée en anglais sous le titre "tears on the telephon" par Glen Curtis et par Claude François avec Kathy Barnet. Claude François interprètera aussi le titre en espagnol : "El telephono llora", repris par José Carlos.
La version en ch'ti intitulée "Euch telephone y brait" est interprétée par Mimi Crincrin et Justin Chicon ou par Landof.
Dans la base de B&M vous pouvez aussi écouter les versions de Christopher Jones et de Jimmy Styling.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !