Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Le Grand Jojo - Gina Stromboli

Voir du même artiste


Titre : Gina Stromboli


Interprète : Grand Jojo


Année : 1976


Auteurs compositeurs : Vannick / Verros / Armath


Durée : 3 m 21 s


Label : VOGUE


Référence : 45. VB. 470



Présentation : Oui, il y a du Funiculi Funicula dans cette chanson.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

11 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

REFRAIN:
Gina Gina Gina Stromboli
Gina Gina Gina Stromboli
Elle chantait do, elle chantait ré, elle chantait mi fa sol la si
Gina Stromboli, le rossignol de Napoli.

Elle était née dans un petit village, en Italie (en Italie).
Elle travaillait comme femme d'ouvrage, dans une boucherie (dans une boucherie)
Toute la journée entre les saucisses, elle nettoyait (elle nettoyait)
En se prenant pour une cantatrice, elle chantait (elle chantait)

REFRAIN

Un jour, le directeur de la Scala qui passait par là (passait par là)
Lui dit: "Ta voix me plaît, tu seras vedette à l'opéra (à l'opéra)
Je vais te faire chanter Rigoletto et la Traviata (la Traviata)
Tu seras la prima donna, la soprano, la diva " (la diva)

REFRAIN

Le premier soir qu'elle chanta sur la scène de la Scala (de la Scala)
Elle interpréta la Bohème et la Tosca (et la Tosca)
Mais tous les Italiens de son village lui ont crié (lui ont crié)
Chante-nous une canzonetta napolitano pour terminer (pour terminer)

REFRAIN (2X)

Transcripteur : jihemji
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires (dont 1 archivé)
hre mgþýe Le 13/04/2008 à 22:56
Adaptation de "Funiculi Funicula", ça pourrait presque figurer dans "V.O.-V.F."…

Le texte n'a cependant aucun rapport avec "Funiculì, Funiculà", qui a été composée par un journaliste italien, Peppino Turco, pour commémorer l'ouverture du premier funiculaire sur le mont Vésuve (et non le Stromboli, Jojo !) et mis en musique par Luigi Denza en 1880. (On notera que Denza n'est rigoureusement pas crédité sur ce titre, je suppose que son "œuvre" est tombée dans le domaine publique entre 1880 et 1976, néanmoins dans ce cas la coutûme veut qu'on mette un "trad." comme compositeur…)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !