Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Anthony Quinn - Nous deux… c'est fini

Voir du même artiste


Titre : Nous deux… c'est fini


Année : 1976


Auteurs compositeurs : Shel Shapiro / Boris Bergman


Pochette : X / Creac


Durée : 3 m 24 s


Label : WIP Records / Wea


Référence : 861 010


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

It's all over, Baby
C'est comme ça. C'est fini
I've got a girl
Nous deux, c'est fini
I've got a girl
Nous, c'est bien fini
Il faut se quitter
Nous deux, c'est fini

Baby how can I tell you
The vacation is over

La Camargue, les roses
Le soleil a fait sa valise
C'est fini…
Je sais ce que tu pourrais penser :
« Ah ! L'Américain s'est payé trois semaines de vacances
avec la jolie Française »
Là n'est pas le problème.
Le problème, c'est que tu ne peux pas vivre où je vis
Je suis à Manhattan, c'est pas la Camargue.
Le soleil est - how do you say ? - caché
Il n'y a pas de vent, souvent les fumées de voitures.
Elle est ici ta vie.

Est-ce bien fini
C'est mieux comme ça
Est-ce bien fini
Yeah, nous deux, c'est fini
Est-ce bien fini
C'est vraiment fini chérie
Et si ça durait encore
Yeah, yeah, yeah, couldn't work it
Nous deux c'était bien
Nous deux, c'était vraiment bien
Nous deux c'était bien
C'était mieux que bien
Nous deux c'était bien
Je dois partir…
Et si ça durait encore

I've got a girl
Nous deux, c'est fini
I've got a girl
Nous deux, c'est fini
Il faut se quitter
Nous deux, c'est fini

It's so beautiful I want to say to you once more
Je t'aime, mais il faut que je parte seul
I'm leaving here baby, I leave you now
Pourquoi ?
Pourquoi ? Parce que où je vais,
Le soleil sont fait de… how the hell do you say neon baby (néon) néon
Les fleurs sont de… concrete (béton)
You want to live in a plastic cage up on the 40th floor ?
- Avec toi, je peux être libre n'importe où
- But I don't care Baby. And I say : it's finished ! C'est fini !

Transcripteur : magic-bretzel
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires (dont 3 archivés)
morphee Le 17/02/2008 à 20:30
… C'est aussi ce que je me suis dit après les 3'24 d'écoute de la face A ! Ca n'est pas dans mes habitudes de passer un disque au scalpel ici, mais d'importants éléments sont réunis pour constituer un bide de chez bide :
- un acteur américain sur le déclin qui chante en français (certes ce n'est pas son premier forfait mais celui-ci est plus difficile à dénicher, signe avant-coureur d'un acte "fort peu commercial");
- le label, WIP, dont le principal fait d'armes est d'avoir produit Topaloff dans sa période la plus festive
- le rythme… plus lent qu'un slow, sans aucune énergie malgré un petit swing sans grande conviction au début du premier "couplet". (Guillemets car la chanson n'a aucune construction sans refrain malgré de nombreuses répétitions)
- des samples de "Shaft" comme s'il en pleuvait. Isaac Hayes n'a pas dû être averti…
- Anthony Quinn imitant tantôt Barry White tantôt Yves Montand dans un franglais inaudible.
- Les paroles : Boris Bergman a été plus inspiré dans sa carrière, heureusement…
- la cerise sur le gateau : la petite voix féminine suave et mature qui donne la réplique. Dans l'ère du temps, comme a su si bien le faire Jean-François Maurice ou Ringo dans les "Oiseaux de Thaïlande". Là c'est Dominique Sanda qui parachève l'œuvre par une participation vocale aussi utile que brève. Avec en prime, un petit cours d'anglais !
- la chute : là c'est sur la Face B et ce sera pour plus tard car ça vaut le coup de s'y attarder…
J'ai deux types de morceaux dans mes favoris : mes coups de cœur et les chansons incroyablement "médiocres". Devinez dans quelle catégorie j'ai mis ce morceau d'anthologie d'Anthony Quinn :)
Waldo Kitty Le 20/02/2008 à 10:48
Rien que le commentaire de morphee donnerait envie de mettre le titre dans ses favoris. Et zou !
videoman13 Le 19/03/2009 à 21:32
Pourtant, on peut pas dire qu' Anthony couine ……!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Claude Bukowski Le 17/09/2009 à 21:24
(Message inintéressant auto-édité)
Mout! Mout! Mout! Le 17/05/2010 à 17:17
Barrabas, pas au rabais!! au depart j'ai cru que c'etait Barry White….
kijkeens Le 26/05/2011 à 19:24
c'est pas "i've got a girl" mais "i've got to go"
cherrysalsa Le 04/12/2011 à 16:09
On dirait un 45 T de BARRY WHITE en mode 33T … arretez de jouer avec le pitch, sans blague ! … ah non , même pas ?
Robin Fusée Le 22/05/2014 à 21:25
Le "How do you say neon (néon)" est grandiose!!!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !