Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



King Set - On a perdu un Président

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : On a perdu un Président


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Alain Goldstein - P. Saka / Y. Lima - J. Mali


Pochette : H. Wendler (The Image Bank)


Durée : 2 m 42 s


Label : Disc'AZ


Référence : AZ/980


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Monsieur le Directeur de la Banque des gens
Est sur les dents:
On a perdu un président !

On est pourtant sûr qu'il est entré
Le 1er mai 1980.C'était un PDG bien enchassé
Dans un cube de glace cristalisé.
C'étaient ses ouvriers, si contents de leur PDG,
Qui s'étaient cotisés pour l'offrir dans 50 années
A leurs héritiers d'ouvriers.

Monsieur le Directeur de la Banque des gens
Est sur les dents.

Le métier n'est pas facile. Encore qu'il y a 100 ans,
On avait des banques du sang,
Des banques des yeux et des banques des dents.
On devait pouvoir s'arranger.
Mais maintenant, avec tous ces gens qui sont hibernés
On ne peut remplacer un PDG par un ouvrier.

Monsieur le Directeur de la Banque des gens
Est sur les dents:
On a perdu un président !

Et c'est pourquoi il a visité les divers blocs réfrigérés
Dont chacun forme un quartier spécialisé.
Il y a les athlètes médaillés aux jeux olympiques
Que l'on resort tous les quatre ans
Pour amortir les millions dépensés par l'Etat.
Et puis, il y a les ministres qui garde en permanence
Un gouvernement d'urgence
Pour contrer l'opposition et mettre ainsi la France
A l'abri de l'instabilité.

Monsieur le Directeur de la Banque des gens
Est sur les dents.

Il y a un client qui attend
Qu'on lui livre un Président.
C'est un petit garçon de 10 ans
Qui tient le ticket que lui a remis sa mère
pour récupérer son grand-père.
Il est triste, le petit enfant.
Il comptait bien sur ce grand-père
Pour lui raconter des histoires de son temps
Des histoires de guerres et de trains,
Ce qu'était un hélicoptère et comment on était, enfant,
Quand on s'asseyait sur les bancs d'école seulement jusqu'à 14 ans.
Il faut trouver le Président,
Réclame à présent l'enfant.
Mon jeune frère désintégré
Vient d'être mis au Père Lachaise.

On ne peut pas être treize
A mon repas de communion.
( 5X )

Transcripteur : jihemji
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 2 archivés)
morphee Le 14/10/2007 à 20:30
Un OVNI musical dans lequel officiait le jeune Michel Jonasz…
Titus Minus Le 18/03/2008 à 13:33
Il y a du ANGE là dedans…
morphee Le 18/03/2008 à 15:03
Si j'applique le théorème du "Mais non, ils étaient là avant !", je dirais plutôt : il y a du King Set dans Ange ! ;)
jackglandu Le 09/10/2011 à 14:31
Chanson prémonitoire, avec un septennat d'avance.
bfjackvd Le 10/09/2012 à 19:24
Ce n'est pas la pochette d'origine.
On peut la trouver entre autre ici : http://mixagesobsoletes.free.fr/?p=1422
(recto et verso)
Référence du super 45 tours d'origine: Disc'AZ EP 1127

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !