Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Di Quinto Rocco - Bonne fête maman

Voir du même artiste


Titre : Bonne fête maman


Année : 1982


Auteurs compositeurs : R.Befumo / Armath / P.Forest


Durée : 3 m 33 s


Label : Philips


Référence : 6021 341


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Bonne fête, bonne fêteuu petite maman
Bonne fête Maman

(La fille :)
Bonjour Papa ! Maman n'est pas là ?
Elle est allée faire des courses ?
Regarde Papa ! j'ai un cadeau pour elle.
Je l'ai fait moi-même à l'école.
C'est joli, n'est-ce pas?
Mais pourquoi pleures-tu Papa ? Et où est Maman ?
Elle est partie ?

(Le père :)
Si, piccola mia. Tua mamma e partita per un solo motivo. Perch'eli pensava qu'io no l'amavo più come prima

Bonne fête, bonne fêteuu petite maman
N'oublie jamais combien nous t'aimons
Bonne fête, bonne fêteuu petite maman
C'est toi qui est l'ange de la maison

(Le père :)
{Il parle en italien}

(La fille :)
Papa ! tu crois que Maman va revenir ?
Dis Papa ! tu crois qu'elle m'aime encore ?

(Le père :)
{Il parle encore une fois en italien}

Bonne fête, bonne fêteuu petite maman
N'oublie jamais combien nous t'aimons

Transcripteur : magic-bretzel
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires (dont 1 archivé)
platinoch Le 03/06/2007 à 14:50
Putain la vache…je savais pas qu'on pouvait faire des chansons aussi larmoyantes!!!
Et la petite semble y croire comme nous!!!
J'en ai la chair de poule!
hre mgþýe Le 30/05/2010 à 10:48
    J'ai commencé à retranscrire les passages en italien, mais mes connaissances dans cette belle langue sont purement empiriques. Y'a surement plein de fautes.

    Sinon je dois avouer que, une fois de plus, je ne puis qu'avouer mon amour inconditionnel pour Rocco. Cet homme transforme en or pur tout ce qu'il touche, fut-ce une invention aussi médiocre que la fête des mères.

    Ah oui, à la fin du premier couplet "pourquoi tu pleures, papa" "parce que, ma chérie, je n'ai jamais vu de cendrier en platre aussi mal fait"…
Claude Bukowski Le 01/05/2011 à 19:13
C'est un passage obligé, pour Di Quinto Rocco, d'annoncer à sa fille que sa maman a clamsé (souvent après quelques mois, voire quelques années de réflexion, comme ici) en beuglant des inepties ? Peut-être que ça correspond pour lui à un évènement vécu, et que la chanson lui set de catharsis ? Cela ne m'étonnerait pas.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !