Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



France Gall - Les gens bien élevés

Voir du même artiste


Titre : Les gens bien élevés


Année : 1969


Auteurs compositeurs : Hubert Giraud - Frank Gérald


Durée : 1 m 48 s


Label : La Compagnie


Référence : EP 102


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

70 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Il m'a laissée tomber à l'eau
C'est un beau petit (…)
D'autant plus qu'il est naturellement parti
Avec ma meilleure amie
Il l'appelle son petit lutin
Mais c'est une jolie (…)
Qui a déjà vu passer sur son chemin
La diligence, l'autobus et le train

Oui mais, oui mais
On ne s'est pas fâché
On est, on est
Entre gens bien élevés


Il va lui faire la vie dure
Car c'est une belle (…)
Ce n'est pas pour elle qu'il a de l'appétit
C'est pour ses économies
Mais après tout si elle écope
C'est bien fait pour cette (…)
Qui avait déjà l'âge de la retraite
Quand je roulais encore en patinette

Oui mais, oui mais
On s'invite à dîner
On est, on est
Entre gens bien élevés


Je l'ai rencontrée dans la rue
Elle m'a traitée de (…)
On voit clairement à ses bonnes façons
Qu'elle a vendu du poisson
J'ai profité qu'on était seules
Je lui ai cassé (…)
Car je ne connais pas de meilleur apprêt
Que le beurre noir
Pour une gueule de raie

Mais je dois l'avouer
Je l'ai regretté
Depuis ce jour-là plus jamais
Ils n'ont téléphoné
Mais quelle idée de rester fâchés
Entre gens bien nés
Entre gens bien nés
Entre gens bien élevés
Ils ne savent pas ce qu'ils perdent
Après tout je les (…)
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

23 commentaires (dont 2 archivés)
Petitcurieux Le 27/05/2007 à 20:30
On en parlait dans ce fil de discussion, voici un titre assez surprenant du répertoire de France Gall…
candyboy Le 02/06/2007 à 18:08
Enorme… j'ai découvert ce 45trs parmis ceux de mon père un grand fan de Miss Gall lorsque j'avais 9 ou 10 ans. A l'époque inutile de dire que je ne comprenais toutes les subtilités de cet excellent texte. La période Berger c'était bien aussi mais un peu d'humour dans le texte ça fait du bien!! ;-)
Jaspion Le 03/06/2007 à 12:27
c'est quoi le truc qui est sensé rimer avec "rue" ?
Pagerolau Le 03/06/2007 à 15:00
"grue"…(insulte plus en vogue à l'époque que maintenant, il est vrai).
Gozette et Gogo Le 06/06/2007 à 01:54
De même, il est évident que le mot qui rime avec "lutin" ne peut être que "catin".
romagination Le 07/06/2007 à 07:46
Pour le mot qui rime avec "rue" je vois plutôt "morue" (terme extrêmement vuglaire pour désigner une femme), en tout cas un mot d'une syllabe ne va pas à cet endroit, il en faut deux.
hre mgþýe Le 03/07/2007 à 10:08
Posté par Gozette et Gogo :
De même, il est évident que le mot qui rime avec "lutin" ne peut être que "catin".
Euh, pour moi il est évident qu'il y a une rime encore plus riche, c'est "putain"…

Je suppose que Melle Gall n'a pas plus compris ce texte que celui des "Sucettes", comme Gainsbourg l'a clamé quelques années plus tard… J'aime beaucoup le contraste entre la pochette, ou elle a l'air particulièrement sage, et ce texte, plutôt "chaud" pour l'époque !
Ralf Le 15/07/2007 à 21:21
Faudrait qu'elle fut vraiment gourde pour ne pas avoir compris les paroles. Moi je pense qu'elle a plus d'humour que vous le pensez :)
Airair Le 11/08/2007 à 09:47
Je suis d'accord avec romagination et hre mgbye pour les rimes, "lutin" rime bien avec "putain" et "rue" avec "morue", c'est d'ailleurs implicite puisque le texte qui suit spécifie  : "On voit clairement à ses bonnes façons / Qu'elle a vendu du poisson…".
Un titre complètement ignoré à cette époque où la petite allait un peu à la dérive, un des meilleurs textes de Franck Gérald sur une musique d'un des plus grands compositeurs de la chanson populaire, Hubert Giraud, à qui l'on doit le classique "Sous le ciel de Paris" ou encore "Il est mort le soleil"…
Dam-Dam Le 03/09/2007 à 11:53
Le scopitone : http://www.dailymotion.com/video/x8bis_france-gall…
candyboy Le 06/12/2007 à 23:30
Canon la miss quand même à l'époque… très bon texte, j'adore… tellement sympa ces petits piques sur un ton si glamour.
Ciaopeople Le 17/08/2008 à 20:25
Finalement l'anti-rime de Fernandel, Jugnot et autre est super répandue …
Dardulibgt Le 01/10/2008 à 23:57
La version italienne qui parle d'une fille qui s'est faite larguée par son mec, qui lui, baise à droite à gauche, est nulle. Le texte y pert tout son interet, l'ironie, etc …
C'est souvent le probleme des traductions. Enfin, un tres bon titre.
Beatlechris Le 15/10/2008 à 03:05
J'étais persuadé que c'était du Bobby Lapointe avant de voir les auteurs (Hubert Giraud - Frank Gérald)
baxter Le 02/11/2009 à 18:08
France Gall reprochait à Julien Clerc de ne rien comprendre aux paroles qu'il chantait (et pourtant Étienne Roda-Gil a aussi écrit des textes hermétiques pour France Gall à la même époque), et pourtant avec les sucettes, on ne peut pas dire qu'elle ait compris tout tout de suite. Françoise Hardy raconte d'ailleurs dans une interview qu'elle n'aurait sans doute pas compris non plus en ce temps-là (qui aurait cru alors que Gainsbarre se pointait déjà derrière Gainsbourg ?) Pourtant, dans cette chanson-ci, où les rimes sont évidentes, personne ne me fera croire que France Gall ne comprenait pas ce qu'elle chantait. Faut pas pousser tout de même!
videoman13 Le 20/12/2009 à 21:42
vu son regard et ses clins d'œil dans le scopitoone, elle sait ce qu'elle chante…mais comme elle une " gens bien elevee"…bip !
hug Le 21/11/2010 à 22:02
En 1966, elle avait 18 / 19 ans, elle chantait "Les sucettes", certes elle n'en avait pas compris le sens à cette époque, mais on lui a expliqué le sens alors qu'elle se rendait, je crois, au Japon, où "Poupée de cire" avait bien marché en japonais.
Là, c'est quand même 3 ans plus tard, elle avait déjà 21 / 22 ans et devait certainement mieux comprendre ce qu'on lui a fait chanter. Quant aux chansons de Julien Clerc écrites par Etienne Roda-Gil, il est vrai que certaines sont difficiles à comprendre : "Mon cœur volcan devenu vieux bat LENTEMENT la CHAMADE". (Dans "Le cœur volcan") Quel joli oxymore ! Mais j'adore ce titre. Justement, comme le sens n'apparaît pas de façon limpide, chacun peut y comprendre ce qu'il veut. C'est en cela que c'est intéressant.

(Le 23 / 07 / 2015) : Contrairement à ce qui a été dit plus haut, cette fois, ça s'entend que France avait compris le texte, surtout dans le sourire qu'elle semble avoir quand elle le chante et aussi dans les prestations télévisées qu'elle a faites avec ce titre à l'époque.
MicheI Le 19/07/2011 à 08:45
A propos de rime avec  : Je l'ai rencontrée dans la rue
Elle m'a traitée de (…), vu l'histoire de la fille que son mec a quittée, je verrais bien "cocue".
Ça semble logique que la fille qui vient de te piquer ton copain te traite de cocue pour t'humilier.
zorrozorro Le 06/07/2012 à 23:57
zorrozorro Le 07/07/2012 à 00:00
Je l'ai rencontrée dans la rue elle m a traitee de 'MORUE'
pourquoi morue . parcequ'apres
elle dit que la femme vendait du poisson et parceque rue rime avec morue
Fillmorejive Le 09/11/2016 à 19:52
Je pense aussi que c'est "Morue". Par contre pour la deuxième rime, je me demande si c'est "putain" ou "Catin". C'est un peu pareil vous me direz…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !