Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Arabelle - No smoking

Voir du même artiste


Titre : No smoking


Année : 1978


Auteurs compositeurs : Arabelle


Pochette : Photo P Carqueville


Durée : 3 m 30 s


Label : Vogue


Référence : 45 X 135


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Il venait de Manille ou de Cuba
Avec tous ses délires son cinéma
On a tout entendu sur ses défauts
Il est de Tobago

On en fait une star de magazine
Interdit de séjour dans les usines
En chemise de maïs ou de papier
Il m'a intoxiqué

Oh american cigaret industry
Carolina, Royal Tobacco and co
Mild tonic, filter, US patent
No smoking no smoking j'ai dit no smoking


Avant lui le matin j'étais si cool
Et depuis qu'il me tient je perd la boute
C'est un tic il me claque je me débats
Il me passe à tabac

On m'a dit "lache le ou il t'aura
C'est un coup de grisou au fond de toi"
On en parle on le cherche dans les bars
Il m'a eu j'en ai marre

refrain

(reprise du premier couplet)

refrain ad lib

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 2 archivés)
Le Sapin Sobre Le 27/05/2007 à 22:26
Fumer tue. Fumer pue.
yamaha Le 28/05/2007 à 11:52
Une pochette qui fait subliminalement penser à une celebre marque de clopes !
Et une voix avec des tremolos qui font subliminalement penser à une celebre
chanteuse (99 sons + 1 = ?)
Yohmgaï Le 17/10/2012 à 15:24
Nous sommes tout de même plus proche du « mode essorage », ici.
Mais la pochette est bien pensée ^^
Davyd Le 09/11/2013 à 23:58
L'effet d'écho se mord la queue sur les pseudos trémolos vocaux, sans doute arrangés subtilement pour qu'on ne comprenne pas un mot des paroles (chapeau au transcripteur !).
Enfin, si c'était le seul reproche à faire sur le résultat final… Mais bon : elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même, heureusement. Auteur (paroles, ou presque) compositeur (musique approximative) et chanteuse (autodidacte), Arabelle reste une énigme parallèle à l'univers disco.
Robin Fusée Le 08/08/2015 à 23:46
C'est plutôt "je perd la boule"

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !