Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Paul Ecrival & les Teutons flingueurs

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans la programmation générale Vignette de Paul Écrival & les Teutons flingueurs - Rocky story 1984 Rocky story
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Paul Ecrival & les Teutons flingueurs

5 commentaires
Fannette Le 05/11/2005 à 15:59
Vous y êtes pas les Bidochons ! C'est du second degré pour les paroles et au niveau de la musique ça déménage grave Sixties. Moi, j'adooooooore !!! Trouvez-nous des vrais Bides, quoi ?
Dave O'Brien Le 05/03/2006 à 20:28
On trouve quelques renseignements sur Paul Ecrival dans cette page : Textes originaux de chansons.
Notamment ça :
"PAUL ECRIVAL et les TEUTONS FLINGUEURS
( Biographie officielle)
« Dans chaque ensemble ordonné, il existe un élément maximal »
A 13 ans, Paul, poussé par lui-même, entre au Conservatoire des Eléments Maximaux, et apprend accessoirement le violon.
A 16 ans, il répète à l'intérieur d'hôtels sacrés, un rock endiablé, avec son premier groupe : RIVAGE, composé de 7 caniches savants.
A 22 ans, après de longues recherches au département musique de la faculté de VINCENNES, il se fait remarquer par son mauvais caractère et son nouveau groupe : RIVAGE, Folk Urbain et Bucolique, à l'humour acide, qui traque le quotidien et la routine ; les concerts se suivent et ne se ressemblent guère…
Mai 76, accompagné de son groupe bucolique, Paul envahit l'après-minuit de France-Musique et mord jusqu'au sang, deux techniciens pourtant innocents. Une interview plutôt bredouillante, il n'en faut pas plus pour décider Paul à suivre les cours du mime MARCEAU.
Paul dissout une nouvelle fois son groupe : un élément maximal laisse toujours une partie inhérente à sa vie, quelque-part ou ailleurs, poursuivant le long voyage au bout de sa nuit…
Fin 78, PAUL ECRIVAL repart à l'assaut de la scène et essaie de bricoler un cheval de Troie capable de s'introduire dans les maisons de disques.
En attendant, il produit lui-même une K7 et se fait accompagner sur scène par son nouveau groupe : LES TEUTONS FLINGUEURS.
Fin 80, premier disque : « Elle s'en va, ça m'va pas ! »
Regard tendre et amusé sur le monde qui nous entoure, maniant l'humour et le mot comme d'autres manient le sabre, il n'en pense pas moins : « Le serpent garde toujours son venin ! »"
On y déniche aussi les textes de plusieurs chansons ainsi que la pochette (plus sobre) d'un autre disque :
Natacha Noel Le 20/05/2006 à 19:27
Moi j'ai 48 ans, et j'ai trouvé le 45 tours sur une brocante. la pochette m'a tout de suite attiré l'œil, elle est super marrante. A l'écoute je n'ai pas été déçue, ça déménage fort sur la face A et la face B est une beau slow avec pedal steel, harmo et tout le tremblement. Là où j'ai été bluffée c'est au niveau des musiciens : que des pointures, pour ceux que ça s'intéresse. Je compte sur vous pour l'entendre de temps en temps.
pipolemarquis Le 11/11/2010 à 14:21
Bonjour à tous! il faut écouter une balade qu'il a sorti en 45T vers 81-82 qui s'appelle je crois "les étoiles". J'ai connu Paul Ecrival lorsque j'ai œuvré quelques mois comme animateur dans la Radio dont il s'occupait à Bondy dans ces années-là, Radio Rivage-Contact, réunion de radio Rivage et de Radio Contact. Il était le patron de l'antenne et tenait le micro dans une émission musicale où il présentait des nouveautés discographiques qu'il se proposait de briser devant le micro à la demande des auditeurs lorsque ce n'était pas bon… et il le faisait ! Grande époque que le début des radio "libres" et personnage singulier et surtout passionné de musique que ce Paul Ecrival. J'aimerais bien savoir ce qu'il fait aujourd'hui.
les matins roses Le 05/12/2010 à 21:51
J'ai moi aussi dans les années héroïques 81/82/83 œuvré comme bénévole sur d'abord: "Radio rivage contact" à Bondy sud, qui est devenue ensuite "Radio rivage" à Gagny, où j'y étais salarié sous la direction de Paul Ecrival allias "Raspougnac" qui animait l'émission "Noctambules de savon".
Puis la vie a voulu que….
J'ai revu un jour sur france cinq "Paul de Haut" de son vrai nom. Il animait une rubrique dans l'émission "du côté maison".
Il est, aujourd'hui, auteur de 6 livres sur l'écologie traitant les façons les plus judicieuses de construire "écologiquement" Voilà.
Pour ceux qui aimerait en savoir plus "google" , "Paul de Haut" etc……

Amitié à toutes et tous sur "Bide et musique"

PS: les matins roses…. (nom de l'ancienne émission que j'animais du lundi au vendredi de 9 h à 12.00 h)suivi du flash infos présenté par Smicky (ex carbonne 14, ex voix du lézard, ex sky rock, et ensuite NRJ)

Dernière minute: (pour ceux que ça interesse)
je viens de trouver après plusieurs heures

paul.dehaut@free.fr
ou
http://valotte.free.fr/Chansons.htm

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !