Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Musical Youth

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans les programmes spéciaux Vignette de Musical Youth - Pass the Dutchie 1982 Pass the Dutchie
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Musical Youth

9 commentaires
raphdem Le 22/01/2002 à 15:31
Excellent,amusant à souhait,un reggae comme seul le maître savait en faire…Par moment,les paroles sont assez parlantes("Comment c'est quand t'as pas de nourriture?").
Helloween Le 28/02/2002 à 17:20
C'etait un groupe de jeunes garçons, qui a vu le jour en Angleterre au début des années 80. Michael Grant, Dennis Seaton et les frères Waite, Patrick et Junior, tous originaires de Birmingham, évoluent dans la même école, Duddleston Manor School. Les deux Waite, sous l'influence de leur père Frederick, (lui-même membre d'un groupe vocal jamaïcain) montent leur propre formation. Musical Youth ne tarde pas à signer un contrat avec MCA et entre en studio. Première livraison en 1982: Pass the Dutchie. Ce single, plutôt branché marijuana, connaît un énorme succès: plus de quatre millions de copies vendues. L'album The Youth of Today sort dans les bacs la même année. Cet opus contient quelques titres qui se placent dans les charts et notamment Unconditional Love, en duo avec Donna Summer. Forts de cette première galette réussie et commercialement concluante, Musical Youth retourne en studio pour enregistrer son deuxième opus Different Style, qui paraît en 83. Le groupe se produit sur scène pendant quelques mois et après une période de végétation, Dennis Seaton, quitte le reste de la bande, provoquant sa fin.
raphdem Le 27/03/2002 à 09:16
Merci du récit de ce groupe à la carrière hélas furtive…N'oublions pas qu'on leur doit aussi "Tell me why"(1982).

J'ai été enchanté d'apprendre que c'étaient eux,la ribambelle d'enfants qui chantait avec Donna Summer dans "Unconditional love",trop peu écouté!
Bogdan le Frotteur Le 07/05/2002 à 02:11
J`ai "Unconditionnal lover" sur une k7 de 45t de `83
stef_marti Le 17/04/2003 à 14:56
autre morceau: "007" (comme James Bond) en 83, plutôt méconnu
feeric Le 19/03/2004 à 13:23
Je ne sais pas si quelqu'un se souvient de l'excellent "never gonna give you up" qui passait également sur les radios en 82. J'ai beau posséder le 45 tours, je trouverai sympa de le retrouver ici, un jour…
Croquinette Le 27/12/2005 à 13:47
Pendant longtemps, j'ai cherché le nom de leur groupe ou tenté de comprendre le titre pour rechercher la musique.Enfin, j'ai trouvé.
Il a suffit que le groupe DEZIL sorte une reprise ("Laisse tomber les filles qui se maquillent" digne d'être bientôt sur ce site tellement c'est cul-cul) pour que je puisse remonter de fil en aiguille et avoir les renseignements que je cherchais.
J'ai vu pas mal de polémiques sur le titre dans ce site, mais qui ont semble-t-il été supprimées (on ne les trouve qu'en naviguant sur le web). Je pense que "Dutchie" doit être un quartier en Angleterre (Birmingham ? D'où semble-t-il ils viennent. Quant à l'histoire de nourriture ("how does it feel when you've got no food ?") elle symbolise clairement la musique. Voir les paroles, quand il est dit dès le début: "Music happen to be the food of love". J'ai trouvé les paroles sur un site anglophone assez facilement. C'est pour ça que c'est idiot de nous en interdire le droit sur les sites français ! En tout cas je suis nostalgique de ce groupe d'enfants et d'ados qui chantaient dans les années 80 à la manière des Jackson. Ca fait du bien de réécouter ça !
okathykathy Le 24/01/2006 à 14:44
Euh, je pense bien que "pass the Dutchie on the left hand side" veut plutôt dire "passe le joint (le petit Hollandais en traduction littérale) par la gauche". C'est tout à fait dans le contexte: reggae, rastas, etc.
ultrasyd Le 14/01/2007 à 13:39
Carrement pas un bide! J'ai le vinyl et des CD best of. Un gros succès commercial, ayant permis à beaucoup de gens d'apercevoir une petite facette du reggae. Bon un peu cucul, mais carrément bien; mes parents avaient le disc et c'est le premier qui m'ait marqué, alors que je devais avoir 2 ans (ça avec captain say what ou un truc du genre). Et pis surtout la pochette, je me rappelle qu'il y avait des jacks de guitare de toutes les couleurs, de quoi donner envie de se mettre à la musique dès tout petit! A écouter: les prods dancehall jamaicaines de la même période pour les amateurs de reggae :) Ce groupe repasse très souvent dans ma grosse grosse playlist roots/reggae.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !