Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Le Professeur Choron

NomBernier
PrénomGeorges
Nationalitéfrançais
Date de naissance21/09/1929 (décès le 10/01/2005)
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans la programmation générale Vignette de Le Professeur Choron - Bique et bouc 1981 Bique et bouc
Dans la programmation générale Vignette de Le Professeur Choron - La Testiculance 1981 La Testiculance
Dans la programmation générale Vignette de Le Professeur Choron - Caca chocolat 1983 Caca chocolat
Dans la programmation générale Vignette de Le Professeur Choron - Cot-cot-codet 1983 Cot-cot-codet
Dans les programmes spéciaux Vignette de Le professeur Choron et Los Carayos - Cot cot codet 1987 Cot cot codet
Dans la programmation générale Vignette de Charly Oleg et le Professeur Choron - Formidable 1994 Formidable
Dans les programmes spéciaux Vignette de Charly Oleg et le Professeur Choron - Noël Tohu-Bohu 1994 Noël Tohu-Bohu
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Le Professeur Choron

36 commentaires (dont 1 archivé)
kitschman Le 10/04/2002 à 10:13
Ce type est le plus grand artiste de tous les temps ! Et pas seulement un provocateur de génie …
stefan92 Le 03/05/2002 à 15:55
Un poete maudit et incompris ce Prof.
Il serait grand temps de redécouvrir son œuvre.
A quand une intégrale ????
stefan92 Le 03/05/2002 à 15:56
Hara-Kiri ça manque.
clair Le 15/12/2002 à 22:52
on ne trouve aucun site référencant la totalite de ses chansons, c'est bien dommage, on se poil bien pourtant !
crevette Le 10/01/2003 à 23:20
Le professeur Choron est le père de la comedienne Michèle Bernier, avec qui a joué Mimi Mathy dans le groupe "Les Filles"
misteur.ti Le 17/03/2003 à 19:55
Il a aussi récement dirigé la revue Zoo qui malheureusement n'a pas marché. C'est dommage, c'était bien marrant…
curly.demoniak Le 23/03/2003 à 21:15
C'est dommage! IMHO, sa meilleure chanson c'est "Assassin".
maximos Le 21/04/2003 à 11:38
Merci à B&M de diffuser l'œuvre de ce monument qu'est Choron !
aouanagaine Le 08/07/2003 à 18:30
pour info Misteur.ti, il a pas dirigé ZOO, il a juste participé. Mais c vrai que c'était bon… (c Martin le dessinateur qui dirigeait plus ou moins)
oldschool00 Le 19/07/2003 à 17:59
professeur où etes vous ?????????
Mgr. Père de Couye Le 22/07/2003 à 12:28
Reponse: Voir les pages rouges du bottin
Dvorjack Le 30/07/2003 à 14:50
merci, merci Porfesseur Choron !!!!!!!!!!!
Sprotch Le 21/08/2004 à 06:37
Un des rares artistes qui arrivent à m'être antipathique…
jacques vabre Le 21/12/2004 à 10:41
Moi aussi Sprotch j'arrive pas a m'y faire et pourtant c'est pas faute de pas voir essaye. C'est d'une vulgarite nombriliste incomprehensible.
tagolo Le 10/01/2005 à 09:55
D'apres Yahoo, il serait décédé aujourd'hui. Je suis triste.
Vive les fiches bricolages du Pr Choron !
alexxschroll Le 10/01/2005 à 10:26
Rest in peace prof.
Professeur Dario Le 10/01/2005 à 10:51
comme quoi même ayant fait l'Indochine, tubard, alcoolique, fumeur et fêtard on peut vivre en bonne forme et en bonne compagnie jusqu'à un âge respectable…Bravo Professeur pour cette dernière leçon !
surfeurdesavoie Le 10/01/2005 à 12:52
lundi 10 janvier 2005 - Le "Professeur Choron", de son vrai nom Georges Bernier, est mort lundi matin à l'hôpital Necker à l'âge de 75 ans. Prompt repos à cet agitateur des années passées.
madmike Le 10/01/2005 à 13:17
Hier soir, je regardais le fameux droit de réponse de Polac sur la mort de Charlie Hebdo. Etrange coïncidence. Tchao Prof.
bricabrac Le 10/01/2005 à 15:52
Paix à son âme d'icônoclaste, lui qui conchiait sur les honneurs !
Pour les moins de 30 ans qui n'ont pas connu la France très figée, Gaullo-Pompidolienne des années 60, il faut quand même dire que, ce que Choron, Cavanna et les autres ont osé faire à l'époque était autrement plus rebelle (et dangereux) que ce que proposent tous les pseudos impertinents actuels qui envahissent nos médias. Les Lavillier, Renaud, Béranger, Leforestier, Coluche etc…leur doivent d'avoir ouvert une brèche dans les mentalités dans laquelle ils ont pu s'engoufrer.
Canal Plus, les Nuls, De Caunes, Lafesse, Karl Zéro et autres pilleurs d'idées d'Hara Kiri peuvent mettre un cierge en forme de phallus ou un gros caca sur la tombe de Choron en remerciement.
Cavanna tient bon s'il te plait.
Je conseille la lecture des "Années Charlie 1969/2004 pour illustrer le commentaire ci dessus.
polloetwilde Le 11/01/2005 à 12:14
Lundi matin, dans son lit, George Bernier, plus connus sous le nom de Professeur Choron, s'est éteint à 75 ans suite à une leucémie. Merde, le con, il avait pas le droit de faire ça, du moins, pas comme ça… Mourir dans son sommeil n'est pas digne du personnage qu'il incarnais… Je lui aurai plutôt imaginé une mort un peu plus tumultueuse (sans pour autant lui souhaiter de mourir ivre, noyé dans ce qu'il aurait resté de son dernier repas régurgité au coin d'une ruelle, cela va de soit), je l'aurais plutôt imaginé, trônant de toute sa majesté, son fume cigarette à la bouche et un verre de champagne à la main, lâchant un "Je vous emmerde!" avant de s'éteindre.
L'espace de cette note ne suffirait pas pour exprimer toute l'admiration que j'avais pour cette homme. Il incarnait pour moi un sens de l'humour aujourd'hui perdus par les comiques actuels. Je ne pouvais que m'extasier devant sa croisade contre la bon goût et le savoir vivre dont découle. C'est de cet homme et de son journal, Hara Kiri, dont découle aujourd'hui tout le comique adulte. Nous, pauvres dessinateurs de bande dessinée (même au simple niveau d'amateur où je stagne), nous devons de lui être éternellement reconnaissant.
A mon plus grand désespoir, je ne l'ai jamais rencontré (et Dieu sait que j'aurai aimé). Je ne le connais qu'à travers son œuvre. Petit, je lisait ce livre que j'avais trouvé dans la bibliothèque familiale, "Les jeux cons du professeur Choron" et ne pouvais m'empêcher de pouffer devant tant de connerie étalée devant mes yeux innocents. Adolescent, je lisait sa chronique dans Zoo puis découvrait, caché dans une vieille malle, la collection de mon père d'anciens numéros de Hara Kiri (presque tous à partir du n° 107 je crois). Quand je me rendais sur Paris, je ne manquais jamais d'acheter au détour d'une rue à un SDF un exemplaire de la Mouise.
On l'a souvent traité de scatophile mais, comme il le disait lui-même, quand il plaçait une merde dans l'un ou l'autre de ses canards, ce n'était jamais innocent, il y avait toujours quelque chose derrière. Putain! Je n'avais pas été autant touché par la mort d'une personnalité depuis la mort de Jean Yanne!…
PS à l'intention des journaux télévisés:
Pourquoi faut t'il, dans les hommages que vous rendez à George Bernier, que vous diffusiez encore et encore les images d'un professeur Choron ivre qui, face à une bande d'étudiants et de personnalités réacs, ne peut enterrer Charlie Hebdo tranquillement dans l'émission de Polac en 1984? Choron, c'était, à mes yeux, autre chose que ça…
(ceci est le contenus de la note que j'ai posté ce matin sur mon blog. Et comme je tenais à lui rendre hommage ici aussi…)
bricabrac Le 11/01/2005 à 18:34
N'empêche que ça assure un max la rythmique et la section cuivres derrière le Professeur Choron. J'ai le vague souvenir que certaines chansons de Choron avaient été arrangées par Ramon Pipin et que c'était les musicos d'Odeurs qui jouaient avec lui . Le studio de Ramon n'était pas très loin des locaux de Charlie dans la quartier Maubert. Odeurs/Charlie c'était la même famille quelque part. Quelqu'un a-t-il des infos la dessus?
baron von Schaudi Le 11/01/2005 à 19:23
R.I.P professeur Choron.
Adieu génial artiste proutier, tu nous manques prince du mauvais goût.
Vite une cuite d'enfer pour ne pas te pleurer. Comme au bon vieux temps!  :-(
sebastien75 Le 12/01/2005 à 01:19
je l'adorais ce mec. toujours à gueuler et à faire le méchant pour se faire remarquer mais sa fille michèle bernier avait dit il y a des années qu'il etait un vrai papa poule. et ça se voyait sur son visage qu'il etait en fait tres sympa.
ilios Le 16/01/2005 à 19:42
Quand t'es arrivé la haut, je suis sur que tu as entendu cette phrase que tu avais imaginé pour ce jour funeste : " Et toi professeur, qu'es ce que tu bois ? "
monglaude Le 24/03/2005 à 20:39
Manque la Javice, tout un poéme… Un vrai don d'écriture ce prof :)
franckibus Le 15/05/2006 à 19:40
J'ai hâte de retrouver "caca chocolat" dans le programme, dont les souvenirs mélodiques raisonnent encore avec une précision toute relative dans ma tête alors que le première et dernière fois que je l'ai entendu, c'était il y a plus de … 20 ans ! Un grand moment lorsque mes oreilles s'ouvriront à nouveau sur cet opus. Merci d'avance B&M !
Professeur Dario Le 28/09/2007 à 19:03
ça y est , Professeur, j'ai désormais le même titre que vous , vous avez été mon modèle pendant 30 ans !
Rutabaga_radioactif Le 20/10/2007 à 05:20
C'est marrant je voyais souvent dans Paris Paname et feu Boum Boum des annonces de recrutement des vendeurs pour son mag, "La Mouise".
Et j'ai découvert que les bureaux étaient juste derrière chez moi!
Dam-Dam Le 20/10/2007 à 11:05
Voici la fameuse opérette "Ivre-Mort pour la Patrie" réalisée en 1998 pour la nuit spéciale "L'Œil du Cyclone" : http://www.dailymotion.com/video/xv9wfc_ivre-mort-…
Professeur Dario Le 06/01/2009 à 23:57
demain sort un documentaire de Pierre Carles à son sujet
ced-piline Le 24/06/2009 à 10:08
quelqu'un a des infos sur le pk du comment par raport a son nom de scene si je puis dire ????
hug Le 14/05/2010 à 00:03
Lors de l'émission "L'aventure innattendue de… Michèle Bernier", Patrick Sabatier a fait une surprise à Michèle sa fille, en l'invitant à l'inauguration d'une place Georget Bernier dans son village de naissance.
bfjackvd Le 20/07/2011 à 22:24
Réponse très tardive à ced-piline:
Georget Bernier a pris son nom de scène de la rue Choron à Paris, où fut le premier siège du journal Hara-Kiri.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Choron
ganounoutch Le 15/11/2016 à 19:20
merci qui?
merciiiii Professeur Choron

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !