Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Michel Noiret

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans la programmation générale Vignette de Michel Noiret - Les petits bouts de gras dans le saucisson ? Les petits bouts de gras dans le saucisson
Dans la programmation générale Vignette de Michel Noiret - J'adore mon chien 1968 J'adore mon chien
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Michel Noiret

12 commentaires
Michel Nοirret Le 29/01/2005 à 12:11
J'aurais jamais cru que quelque chose comme 37 ans plus tard cette chanson puisse présenter le moindre intérêt pour quelqu'un. Arriver même à avoir une opinion dessus relève, selon moi, de l'exploit ontologique. C'est bien vrai qu'elle est nulle.Mais on a vu bien pire. Quoiqu'en matière de chansons le fond ne soit jamais atteint. C'était au temps où je fréquentais le show-d'bizz. Mon directeur artistique (si, si, ça s'appelle comme ça) chez Barclay-Riviera, Mike Mesure, m'avait demandé d'écrire une "adaptation" sur une musique de Johnny Cash, "I Walk the line". Il est vrai que le contenu des textes de Johnny Cash n'a jamais provoqué un oedème cérébral chez qui que ce soit. J'avais d'abord écris un texte doux-amer sur une sorte de bohème qui, contre vents et marées, traçait sa route (I walk the line). "Paaaas commercial! Les gens aiment qu'on leur parle de choses qu'ils connaissent bien. Leur chien par exemple et en plus, je signe avec toi!" … j'avais besoin de sous… Bien fait pour ma gueule, ça m'a pas rapporté un rond. Y a une justice, tout de même. Quoi que… si on voit ce que rapporte des inepties bien plus graves… Après ça, j'ai renoncé aux fastes du show-d'bizz. Par contre, hé, ho! lorsque vous dites que les paroles de la chanson ne sont pas publiées à la demande des ayants droits, c'est une grosse inexactitude: vous ne m'avez rien demandé! Ceci pour établir la vérité historique. Par contre sur le plan de l'édification culturelle des larges masses populaires, votre geste relève de l'action humanitaire.
Michel Noirret
lacdu Le 01/02/2005 à 18:03
salut michel, il y a bien 40ans qu'on ne s'est vu. j'aimerai bien pouvoir te joindre , je suis maurice dulac un vieux de la méthode du temps de la mère Autrèl, du zinzin et de chez j. scala. comment faire? [C'est simple: il suffit de cliquer sur son pseudo et lui envoyer un mail à l'adresse qui sera inscrite sur sa fiche :)]
McLane Le 17/03/2005 à 16:33
est-ce le même Michel Noiret qui chantait dans les années 60 "La Princesse du trottoir", "Tous les dimanches Matins", ou "Croisière le Long des Caniveaux"???? Si oui, merci d'avoir bercé mon enfance avec de belles chansons…
lamory Le 06/08/2005 à 20:49
Bonjour ! Est-ce aussi le même Micel Noiret de Vacances au Touquet ? Le Maurice Dulac qui a un frère indien dont l'Amérique n'est pas à Paris ? Y a-t-il d'autres anciens habitués du "Zinzin" ???
lamory Le 04/09/2005 à 09:00
Si Michel visite de temps en temps ce site, peut-il donner un petit signe de vie à ses anciens et premiers admirateurs ? Ca fait toujour plaisir aux "frères de la zone"… Dominique
Margot Le 04/01/2006 à 18:52
Pourquoi Michel signe avec deux "R" ?
morizzio Le 31/03/2006 à 19:57
encore un artiste qui découvre la seule radio qui ne l'oublie pas,touchant,merci qui?
bidetmusik,çà c'est chaud…….un cœur grand comme çà,çà sublime,nan?
ocapi Le 21/10/2006 à 00:55
Et moi j'ai adoré les chansons de Michel Noirret. Je suis arrivé ici en cherchant Bruxelles des tropiques (je ne sais pas si c'est le titre exact). Est-ce que quelqu'un sait si on peut encore trouver cette chanson ? Ca a été rédité en CD ?
Founet Le 18/11/2007 à 12:52
Michel Noirret a écrit un roman sobrement intitulé Connard publié chez publibook. Plus d'infos, cliquez ICI
houba57 Le 02/03/2008 à 23:22
Hé oui , pourquoi 2 R ? J'écouterais volontier "qu'est c' que j' trimballe" , mais celle-là remonte aux années 60
andreasy Le 22/11/2010 à 18:24
Michel Noiret est un précurseur de Béranger et autres Renaud malheureusement venu un peu trop tôt (avant 68). Un galopin, mi anar, mi poète qui après nous avoir gratifié d'un pied de nez rigolard, nous achevait en nous montrant ses fesses. Il n'y avait guère alors que les suppôts de Brassens et de Perret pour adopter ce ton à la fois railleur et libertaire. Ses musiques jazzy m'évoquent souvent le Nougaro de l'époque (c'était avant qu'il eut commis cet insignifiant "J'adore mon chien"). Encore un artiste que le show bizz, qui avait d'autres "Cloclo ou Mimi'' à fouetter, n'a pas voulu nous conserver.
Par la suite il s'exila en Belgique et fit carrière dans la BD aux côtés notamment des pères d'Astérix (Pilote). Mais il faut savoir que Michel, quand ça lui prend, sort encore de temps en temps des C.D. J'en possède un et c'est toujours aussi décoiffant. Une carrière que l'on pourrait mettre en parallèle avec celle de Jean-Pierre Andrevon.
Gozette et Gogo Le 12/12/2010 à 23:18
Ah, merci, Andreasy, je me demandais depuis longtemps si ce Michel Noir(r)et était le même que celui qui avait un temps collaboré au journal "Tintin" (et si je ne m'abuse, en a été rédacteur en chef un moment, mais je ne suis pas certain). Il semble que oui, donc, même si tu évoques plutôt Pilote…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !