Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Conny Vandenbos - Gewoon….een Man

Voir du même artiste


Titre : Gewoon….een Man


Année : 1966


Auteurs compositeurs : Mack Gordon, Harry Warren, Jacques van Tol


Pochette : Bart Mulder


Durée : 2 m 22 s


Label : Philips


Référence : 844 023 PY



Présentation : Adaptation de la chanson de Dick Haymes, "The more I see you", reprise en français par Sylvie Vartan.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a ce morceau dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Trocol Harum Le 26/09/2021 à 09:51
La chanson "The more I see you" a été interprétée en avril 1945 par Harry James puis, en mai 1945, par Dick Haymes, pour la bande originale du film "Billy Rose's Diamond Horseshoe" de Georges Seaton avec Betty Grable, Dick Haymes et Beatrice Kay, puis par Harry James.
En 1966, la très belle reprise de Chris Montez en fera un des succès mondiaux des sixties.
En français, la chanson sera tout d'abord adaptée pour Jacqueline Boyer sous le titre "la mer, la plage", puis pour Sylvie Vartan sous l'intitulé "L'air qui balance". Une version franco-anglaise a été chantée par Valli.
La version espagnole, "El aire que se mueve" est chantée par Sylvie Vartan.
En finnois, Johnny (Johnny Eljon Liebkind pas Hallyday !!!) a chanté "Ei syytâ huolen".
En néerlandais, dès 1966, Conny Vandenbos a chanté "Gewoon…een man" puis André Van Duin a chanté "Ui goed voor u" et enfin Will Tura & Kim Buttafuoco ont interprété "Beeld van jou".
En suédois, u mer jag ser dig été interprété par Bruno Wintzell.
Parmi les reprises, notons celle de Beverly Kenney en 1956, puis en 1958, celle de Nat King Cole, celle de Chet Baker, celle de Jeff Chandler et celle d'Anthony Perkins. Suivront en 1960, celle de Nancy Wilson et celle de Sarah Vaughan, puis celle de Doris Day en 1965, celle de Nancy Sinatra en 1966, celle d' Engelbert Humperdinck, celle de Nina Simone, celle de Cécile & Jean-Michel Charbonnel et celle d'Orchestral Maneuvres in the Dark.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !