Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Luc Steeno - Ik hoor nog steeds dat lied

Voir du même artiste


Titre : Ik hoor nog steeds dat lied


Année : 2002


Auteurs compositeurs : Jan De Vuyst, Hedy West


Durée : 3 m 32 s


Label : WEA


Référence : 0927424652



Présentation : Adaptation de la chanson "500 hundred miles" popularisée en France par Richard Anthony sous le titre "J'entends siffler le train".

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Op een avond in april…
We zaten zwijgend naast elkaar,
En ik dacht zo bij mezelf: wat ben jij stil…
…En ik hoor nog steeds dat lied
Ik vergeet nooit meer dat lied
Toen je wegliep en mij eenzaam achterliet.
Ik had liever dat je riep
Want de stilte woog zo zwaar
Zo afwezig zat je daar, bij het raam…
…En ik hoor opnieuw dat lied
Ik vergeet nooit meer dat lied
Dat de stem was van mijn eindeloos verdriet.
In ons huis is het nu leeg
Zelfs de hond is uit zijn doen
Had ik beter iets gezegd, toen jij zweeg?
…En ik hoor nog steeds dat lied
Ik vergeet nooit meer dat lied
Maar het stilt de honger niet van mijn verdriet.
Op een avond in april…
Je zei geen woord, zelfs geen vaarwel
Enkel maar de radio, en mijn verdriet…
En ik hoor nog steeds dat lied
Ik vergeet nooit meer dat lied
Dat me eenzaam in de auto achterliet…
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Trocol Harum Le 20/10/2020 à 09:29
Le premier enregistrement de cet air du folklore de Géorgie est celui de Fiddlin' John Carson, violoniste et chanteur géorgien, en 1924 sous le titre "I'm nine hundred miles from home", soit 1048 km. Ce n'est qu'en 1961, que la chanteuse Hedy West va raccourcir la distance à 500 miles (804 km), mais elle n'enregistrera sa version qu'en 1963. La première version de cette nouvelle distance étant celle chantée par The Journeymen. L'année suivante, jugeant encore la distance bien trop longue, Glen Campbell accompagné par The Green River Boys va chanter "One hundred miles from home", soit seulement 160 km !. Si cette version de courte distance ne sera pas reprise, les deux autres vont perdurer.
La version des "900 miles" sera reprise notamment par Woody Guthrie en 1945, par Lonesome Willie Evans en 1950, par Cisco Houston en 1953, Lou Reizner en 1957 pour une version typée country, par Barbara Dane en 1961, par Terry Callier en 1966, par Derroll Adams en 1967, par Dion en 1969, par Bad Dooleys en 1993 en version rock, par Gemma Ray en 2009, par Bob Dylan & the band (paru en 2014)ou par le David Bromberg band en 2016.
Après l'interprétation des Journeymen, la version "500 miles" sera reprise par le trio Peter Paul and Mary en 1962, par le Kingston Trio la même année, par Jackie De Shannon en 1963, par Richard Anthony, Peter and Gordon et, dans une version aux paroles modifiées, par Bobby Bare en 1964, par Sonny & Cher, l'une des plus belles versions en 1965 et par Johnny Rivers toujours en en 1965. Ont suivi Felicia Wong en 1974, Elvis Presley, The Shadows, The Cowboy Group Troyano puis Justin Timberlake, Carey Mulligan & le Stark Band en 2013. Bill Anderson, Jerry Reid ou Reba McEntire ont repris la version de Bobby Bare.

En français "J'entends siffler le train" sera, dès 1962, interprété par Richard Anthony et Hugues Aufray, puis par Michèle Richard en 1963, Serge Gainsbourg en 1974,Franco Battiato, Xavier Anthony, les Graffiti's ou les Les Vagabonds.
En italien Richard Anthony a chanté E il treno va.
En espagnol, Richard Anthony a interprété 500 milas (Quinentias milas) tout comme la chanteuse Gelu, Los Mustang, le duo Rùban ou le groupe de Bilbao Mocedades.
En néerlandais, Luc Steeno a chanté "Ik hoor nog steeds dat lied".
En allemand, Peter Beil a chanté Und dein zug färht durch die nacht tandis que son compatriote Benny Neyman chantait Eindelijk alleen et que le groupe Santiano interprétait 500 meilen
En finnois, Anki, Bosse ja Robert ont chanté "Viimeinem Vihellys" tandis que Neljä Penniä chantait "Pitkät Illat" et qu'en danois, Gustav Winckler chantait "Sa laenge du elsker er du ung".
En portugais, le titre "Là muitio alèm" a été interprété par Os 3 Morais, par le trio Trio Irakitan et par Os Vips.
Très courageux, les chanteurs tchèques Waldemar Matuška a Helena Vondráčková ont chanté, dès 1967, "Tisic mil" (Mille miles).
En assamese, le chanteur Indien Jayanta Hazarika chante "Ketiyaba bejarote" tandis qu'en hindi, Kumar Sanu chante "Jab koi baat bigad jaaye" pour la bande originale du film Jurm. En bengali, Anjan Dutt interprète "Mr Hall".
En japonais Wink chante "背中 まで 500 マイル".
A la suite des évènements de la place Tienanmen, en 1989, le groupe The Hooters a interprété une version en modifiant une partie du texte :
"A hundred tanks along the square
One man stands and stops them there
Someday soon the tide'll turn and I'll be free
I'll be free, I'll be free
I'll come home to my country
Someday soon the tide'll turn and I'll be".
Curieuzeneuze Le 13/11/2020 à 17:14
La traduction:
Un soir d'avril …
Nous étions assis ensemble en silence
Et je me suis dit: comme tu es calme …
… Et j'entends toujours cette chanson
Je n'oublierais jamais cette chanson
Quand tu es partie et que tu m'as laissé seul.
J'aurais préféré que tu crie
Parce que le silence pesait si lourd
Tu étais assise si absente, près de la fenêtre …
… Et j'entends à nouveau cette chanson
Je n'oublierais jamais cette chanson
Qui était la voix de mon chagrin sans fin.
Dans notre maison, qui est maintenant vide
Même le chien est bouleversé
Aurais-je dû dire quelque chose quand tu étais silencieuse?
… Et j'entends toujours cette chanson
Je n'oublierais jamais cette chanson
Mais cela ne satisfait pas la faim de mon chagrin.
Un soir d'avril …
Tu n'as pas dit un mot, même pas au revoir
Juste la radio et mon chagrin …
Et j'entends toujours cette chanson
Je n'oublierais jamais cette chanson
Qui m'a laissé seul dans la voiture …

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !