Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  [Reportée en 2021] Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Lucky Blondo - Cincinnati kid

Voir du même artiste


Titre : Cincinnati kid


Année : 1966


Auteurs compositeurs : Schifrin - Cochran - H. Ithier


Pochette : Stan Wieznak


Durée : 2 m 21 s


Label : Fontana


Référence : 460 962



Présentation : Adapatation de la chanson de Ray Charles intitulée "The Cincinnati kid".

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ce soir dans le vieux Cincinnati
Tu joues au poker
C'est ta vie
Au poker dans le vieux Cincinnati
On gagne, on triche, on perd

Un soir, toi, le Kid, je t'ai suivi
Toujours je te vois sûr de toi
Sur une flush
Tu t'accroches
Au tapis vert
Ta drogue et ton enfer

Devant les dollars qui dansent
Tu suis les plus gros bancos
Tu ne vois pas une fille en sanglots
Qui pleure sans dire un mot

Ce soir dans le vieux Cincinnati
Ta chance a tourné, tu es fini
Mais dehors
Quand tu sors
Elle s'approche
Oh, celle qui pleurait pour toi
Celle qui pleurait pour toi
Oh, oh, Cincinnati Kid
Cincinnati, Cincinnati Kid
Mm, mm, Cincinnati Kid
Ouais, Cincinnati Kid
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Trocol Harum Le 12/02/2020 à 02:48
La chanson "The Cincinnati Kid "interprétée par Ray Charles et adaptée en français pour Lucky Blondo est incluse dans la bande orifinale du film "Le Kid de Cincinnati" (titre original : "The Cincinnati Kid"), film américain réalisé par Norman Jewison, en 1965, avec Steve McQueen.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !