Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Catherine Sauvage - Complainte de Fantomas

Voir du même artiste


Titre : Complainte de Fantomas


Année : 1961


Auteurs compositeurs : K. Weil - R. Desnos


Pochette : André Gardé


Durée : 4 m 22 s


Label : Philips


Référence : 432.721 BE


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

10 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Écoutez, Faites silence
La triste énumération
De tous les forfaits sans nom
Des tortures, des violences
Toujours impunis, hélas
Du criminel Fantômas

Cent personnes il assassine
Mais Juve aidé de Fandor
Va lui faire subir son sort
Enfin sur la guillotine
Mais un acteur, très bien grimé
À sa place est exécuté

Lady Beltham, sa maîtresse
Le vit tuer son mari
Car il les avait surpris
Au milieu de leurs caresses
Il coula le paquebot
Lancaster au fond des flots

Un phare dans la tempête
Croule, et les pauvres bateaux
Font naufrage au fond de l'eau
Mais surgissent quatre têtes
Lady Beltham aux yeux d'or
Fantômas, Juve et Fandor

La peste en épidémie
Ravage un grand paquebot
Tout seul au milieu des flots
Quel spectacle de folie
Agonies et morts hélas
Qui a fait ca ? Fantômas

Il assassina la mère
De l'héroïque Fandor
Quelle injustice du sort
Douleur poignante et amère
Il n'avait donc pas de cœur
Cet infâme malfaiteur

Méfiez-vous des roses noires
Il en sort une langueur
Épuisante et l'on en meurt
C'est une bien sombre histoire
Encore un triste forfait
De Fantômas en effet

Du dôme des Invalides
On volait l'or chaque nuit.
Qui c'était? mais c'était lui
L'auteur de ce plan cupide
User aussi mal son temps
Quand on est intelligent

Dans la nuit sinistre et sombre
À travers la Tour Eiffel
Juv' poursuit le criminel
En vain guette-t-il son ombre
Faisant un suprême effort
Fantômas échappe encor

Dans la mer un bateau sombre
Avec Fantômas à bord,
Hélène, Juve et Fandor
Et des passagers sans nombre
On ne sait s'ils sont tous morts
Nul n'a retrouvé leurs corps

Ceux de sa bande, Beaumôme
Bec de Gaz et le Bedeau
Le rempart du Montparno
Ont fait trembler Paris, Rome
Et Londres par leurs exploits
Se sont-ils soumis aux lois

Pour ceux du peuple et du monde
J'ai écrit cette chanson
Sur Fantômas, dont le nom
Fait tout trembler à la ronde
Maintenant, vivez longtemps
Je le souhaite en partant

Allongeant son ombre immense
Sur le monde et sur Paris
Quel est ce spectre aux yeux gris
Qui surgit dans le silence
Fantômas, serait-ce toi
Qui te dresses sur les toits

Transcripteur : hre mgþye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires
hre mgbye Le 05/12/2011 à 00:30
    Claude Bukowski, amateur de bonne chanson française, m'a proposé cette balade (au sens de « récit en chanson » que je ne connaissais pas jusque alors.

    Le texte de cette longue complainte écrite par Robert Desnos en 1933 comporte 26 couplets. Cette version enregistrée par Catherine Sauvage en 1961 ne nous en propose que 13 (1 - 3 - 2 - 4 - 12 - 15 - 14 - 16 - 21 - 23 - 24 - 25 - Final), ou peut donc en déduire que le morceau complet doit durer dans les neuf-dix minutes. C'est un quasi résumé des principaux épisodes du feuilleton, qu'on imagine bien gouâlé dans les arrière-cours avec un orgue de barbarie par un clodo pittoresque… Le feuilleton lui-même, plutôt violent, a fait grosse impression au début du siècle dernier.

    La musique est de Kurt Weill, ce qui ne gâche rien, et transporte cette complainte de l'univers du grand guignol à celui du cabaret.
Claude Bukowski Le 05/12/2011 à 00:42
A signaler également : l'orchestre qui accompagne Catherine Sauvage est celui de Jacques Loussier, avec Loussier lui-même au piano.

Le style de Kurt Weill est bien reconnaissable, cette complainte rappelant par bien des aspects la "Ballade de Mackie le surineur", morceau emblématique de l'Opéra de quat'sous. Je suppose que Weill a composé cette musique lors de son séjour parisien, alors qu'il fuyait l'Allemagne nazie, avant de s'embarquer pour les Etats-Unis.
gisele1403 Le 08/12/2011 à 18:35
Grande, grande voix ! Et en plus, dans ce titre, Catherine Sauvage déploie tout son talent de grande interprète. Magnifique, tout simplement.
A propos de la chanson qui date de 1933 (je cite la page "Kurt Weil" de Wikipedia) : "La Complainte de Fantômas, paroles de Robert Desnos, pour une émission radiophonique (musique perdue, reconstruite de mémoire après la guerre par Jacques Loussier pour Catherine Sauvage)"
Chezod Le 01/05/2015 à 00:22
Juve : "Ciel, on a volé mon pendu !"
Le valet : "mais c'est horrible !"
Juve : "Lord Macrachlet est pendu dans ma chambre !!!"
Lord Macrachlet (à sa femme) : "C'est donc lui le fameux commissaire Juve ??? Je commence à comprendre pourquoi Fantomas court toujours… Hein, hein, hein…"
Gozette et Gogo Le 21/04/2016 à 23:51
En voici une version complète. Je ne sais pas qui chante ; en commentaire, quelqu'un propose Guy Béart, c'est vrai qu'il y a des similitudes mais je ne suis pas convaincu…



ganounoutch Le 04/10/2016 à 08:18
ah ah ah!!! oui c'est bien moi, fantômas et bientôt je serais le maître du monde
Fauvelus Le 26/06/2017 à 18:43
Gozette et Gogo ---> Cette version est interprétée par Tonio Gémème (disque EPM 980782, 2003).
Trocol Harum Le 11/02/2018 à 10:53
La chanson "Fantomas" devenue "La complainte de Fantomas" enregistrée par Catherine sauvage a été reprise par Francesca Solleville, par Céline Caussimon, par Tonio Gémène et, en 1917, par La Marque.
Claude Bukowski Le 20/01/2020 à 01:07
1917, tu es sûr ?
Comme le temps passe…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !