Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Les Pédalos - Nous les tantes

Voir du même artiste


Titre : Nous les tantes


Année : 1979


Auteurs compositeurs : Alain Marcel


Pochette : Agence Bernand


Durée : 2 m 23 s


Label : Autoproduction


Référence : SMA 78 1812


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

16 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Nous les tantes, nous les tantes
On n'est vraiment pas méchantes
On s'trimballe le soir en s'dandinant
On n'fait pas les importantes
Nous les tantes, nous les tantes
On s'balade comme ça nous chante
Et même si on aime bien les cancans
On reste amusantes, et pas gnangnan car

Nous les tantes, nous les tantes
Quand un jeune mâle nous tente
Comme on est trop fraîches pour perdre notre temps
On lui fait glisser la pente
Nous les tantes, nous les tantes
Les gens nous trouvent dégoutantes
Mais tous ceux qui veulent nous rentrer dedans
Perdent bien leur temps en essayant
Car nous sommes résistantes

Nous les tantes, nous les tantes
On n'est pas très exigeantes
On veut juste avoir de temps en temps
Un homme viril dans la fente
Nous les tantes, nous les tantes
Qu'on nous flaire et qu'on nous sente
Celui qui nous frôle innocemment
Risque de basculer pour longtemps car

Nous les tantes, nous les tantes
On est super excitantes
Mais les réguliers, les exigeants
On les balance à la vente
Nous les tantes, nous les tantes
On a toutes nos petites rentes
Et tous ceux qui trouvent ça alléchant
Sont les bienvenus, on les attend
Car nous sommes accueillantes

Nous les tantes, nous les tantes
Y'a des gens qu'on épouvante
Il parlent de nous en vomissant
Ils nous trouvent repoussantes
Nous les tantes, nous les tantes
On les laisse cracher leur fiente
Ils peuvent bien enfermer leurs enfants
Nous on n'a pas peur des chiens méchants, car

Nous les tantes, nous les tantes
On sait être méprisantes
Mais les coups de haine qu'on se prend
Nous font pas des vies qui chantent
Nous les tantes, nous les tantes
On a des nuits déprimantes
Y'a la solitude qui nous attend
Les p'tits jeunes qui s'taillent en rigolant
C'est pas tous les jours qu'on chante, mais

Nous les tantes, nous les tantes
On s'habitue, on patiente
Et la vie on la vit en se marrant
Et si la vie s'venge en nous mordant
On restera emmerdantes
Emmerdantes (ad lib)
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires (dont 1 archivé)
Claude Bukowski Le 21/03/2010 à 21:40
Voilà un titre que je recherchais depuis belle lurette ! Il s'agit en fait de la chanson générique d'une pièce de café-théatre d'Alain Marcel, "Essayez nos pédalos", qui traitait comme de bien entendu de l'homosexualité. Toutefois le spectacle n'était pas caricatural ni hétérocentriste.
Bien sûr, les paroles utilisent volontairement la vision de l'homosexualité qu'avaient à l'époque les hétéros bien pensants. Ce qui leur donne un caractère assez décalé qui pourrait passer pour de l'ironie, mais n'en était vraiment pas.

Je pense me souvenir que cette pièce avait été créée en 1980 ; époque charnière en France, où les homosexuels commençaient enfin à pouvoir s'afficher comme tels sans être traités de malades mentaux.
La musique guillerette du refrain est une reprise du générique des jeux de 20 heures, si je ne m'abuse.
Pitcairn Le 21/03/2010 à 22:18
Encore un très joli exemple de "police Michel"
Dam-Dam Le 26/03/2010 à 22:26
Contexte : après mai 68 et la libération sexuelle, un mouvement de revendication homosexuelle se crée et aboutira à la dépénalisation de l'homosexualité après l'élection de Mitterand.

Les paroles qui n'ont pas pu être transcrites par une "tante" : [merci !]
Flaming Youth Le 28/03/2010 à 20:55
Ah c'est élégant et raffiné par moments… Chouette titre cela dit, direction favoris.  :)
initialesmam Le 29/03/2010 à 18:31
Le personnage à droite c'est Michel Dussarat, éminent comédien qui a officié dans tous les spectacles du Grand Magic Circus de Jérome Savary de 1972 à 1982. Il a parallèlement joué la pièce "ESSAYEZ DONC NOS PEDALOS" à la Cours des Miracles de 1979 à 1981. Il a participé au second spectacle d'Alain Marcel, "RAYON FEMMES FORTES (Spectacle de Régine)" au Théâtre Fontaine (1983/84). Il a aussi travaillé avec Béjart dans "1789…ET NOUS" ( Grand Palais. 1989)
Il a participé à la plupart des spectacles de Jérome Savary de l'après Magic Circus des années 90 jusqu'à nos jours (Chaillot, Mogador et Opéra Comique)
en tant que comédien, chanteur et surtout créateur de costume. Il a également été metteur en scène de quelques spectacles (dont un avec Mona Heftre l'ex femme de Savary) et a participé à une douzaine de films. Une carrière bien remplie.
Une interview qui date de 2000 ici :
http://www.regardencoulisse.com/articles/article.p…
Alextea42 Le 30/12/2010 à 22:17
J'ai découvert sur facebook grâce des copines bienveillantes !
Joli morceau plein de poésie !
hre mgbye Le 15/02/2013 à 16:04
    En tout cas c'est vachement bien vu, moi j'ai des amis homosexuels et ils se promènent tout le temps dans la rue avec un frac en haut et en tutu-collants-ballerines en bas.
olivenet1 Le 18/08/2013 à 00:58
Alain Marcel et son trio furent des pionniers - Sa carrière dans la comédie musicale en France fut de qualité. Son opéra de Sarah fut magnifique, mais a eut du mal à trouver un public flatté par les shows clefs en mains américains. Qu'il ne perde pas son audace, son esprit vif et caustique.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !