Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Normand l'Amour - DO DU DO DU DE LÉ

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : DO DU DO DU DE LÉ


Année : 1998


Auteurs compositeurs : Normand l'Amour


Pochette : Caroline Gauthier, Graphitec inc. / Serge Péloquin, Charlotte Chapdelaine (photo)


Durée : 5 m 23 s


Label : DEP / SOREL


Référence : BM2-1117


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

55 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Quand y entendait
Des guitares
Qui pleuraient
Dans le coin
Quand y entendait des guitares
Y'avait envie, y'avait envie, envie, envie
Vous savez pas, vous autres
Y'avais envie, envie, envie,
Vous savez pas vous autres
Y'avais envie, envie, envie (ad lib) de

Dodododododududududododododudodudodudelé

Y essayait, y essayai
Y trouvait ça ben dur
Y essayait, y essayai
Y trouvait ça ben dur

Ah dinguedinguidolé…

Y écoutait les guitares jouer, jouer
Y essayait, y essayait, yessayait
D'les suivre, d'les suivre
Les guitares, les guitares, les guitares
Y s'mettait, y s'mettait, y s'mettait
A du, à du, à du
Dodododododududududododododudodudodudelé
Y s'mettait, y s'mettait, y s'mettait à
Dodododododududududododododudodudodudelé
Ah dinguedinguidolé… laï
Dimdoudulaï

Y essayait, y essayai
Y trouvait ça ben dur
Y essayait, y essayai
Y trouvait ça ben dur
Les guitares

Ah dinguedinguidolé…

Y écoutait les guitares, les guitares
Brailler
Y écoutait les guitares, les guitares
Brailler

Dimdoudulaï…

Y écoutait les guitares
Y écoutait les guitares
Y aimait ça les guitares
Y aimait ça la guitare

Y en avait de toutes les sortes, de toutes les sortes
De guitares
Et puis d'temps en temps,
Il lui prenait envie, il lui prenait envie de

Dodododododududududododododudodudodudelé
Dodododododududududododododudodudodudelé

Y écoutait les guitares, les guitares jouer
Puis y essayait, puis y'essayait, puis y essayait
Dodododododududududododododudodudodudelé
Dimdoudulaï…

Y essayait d'écouter les guitares
Y essayait d'les suivre les guitares
Y aimait ça les guitares
Y aimait ça la guitare

Dodododododududududododododudodudodudelé

Y aimait ça la guitare
Quand tu entendais la guitare
Ils entendaient la guitare
Y avait toujours envie, envie, envie (ad lib)

Y était obligé d'lâcher
Y était obliger d's'en aller
Y était obliger d'y aller
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

32 commentaires (dont 3 archivés)
Le Sapin Sobre Le 07/12/2008 à 20:30
Normand l'Amour fait sa grande entrée dans notre Base grâce à Commodore !
sadapop Le 07/12/2008 à 22:27
Je connais des CHINOIS CULTIVÉS QUI NE FONT PAS MIEUX.
Corti Le 07/12/2008 à 22:29
Allez plus que 624 chansons a ecouter. Courage
Dam-Dam Le 08/12/2008 à 00:30
Les paroles (ou quand transcripteur, c'est pas un métier facile) : [bravo et merci ! ]
TTC Le 08/12/2008 à 13:49
Ahhh, enfin, le Farinet de la belle province intègre la base !

Bon, j'aurais pas choisi cette chanson là, plutôt des sommets comme "Y ramait" ou "Il l a la lachait pas" ou "La cuiller dans la tasse de thé" (un délire où il dit la phrase titre dans je ne sais plus combien de langues différentes…"

Grâce à un charmant bidonaute, j'ai eu accès à l'intégrale (enfin, à la date de fin 2006) du monsieur, soit environ 90 CD… Je dois dire que, même si je suis à priori fort friand de ce genre de fous furieux, je n'en ai écouté que quelques uns.

DO DU etc… est extraite des deux CD édités dans le commerce, qui bénéficie d'une production professionnelle, et peut-être d'un peu d'aide pour rendre la chose plus abordable. Le reste se caractérise par un son "brut de décoffrage" (comparable à Farinet, quoique plus peaufiné), mais dans la même veine : Normand parle de sa vie quotidienne, parfois de grands problèmes, de son inimitable voix chevrotante avec son accent de là-bas.
Fauvelus Le 08/12/2008 à 19:17
Cette chanson est particulièrement intéressante pour son refrain constitué de formules syllabées sans signification qui donne son titre au morceau : il s'agit d'une tentative (passablement ratée) d'exécuter une "turlutte".
Cette pratique, typique de la chanson populaire du Québec, consiste en l'imitation vocale d'un instrument de musique (traditionnellement le violon, ici la guitare).
Cette vocalisation, effectuée à l'aide de voyelles séparées par les consonnes [l] et [d] et parfois d'un trille rappelant le yodle tyrolien, peut servir, comme ici, de ritournelle entre deux couplets chantés, ou bien se substituer à un instrument pour accompagner la danse.
De telles danses chantées (dites "turlutées") demandent une grande virtuosité de la part de l'interprète.
Le Sapin Sobre Le 09/12/2008 à 18:20
Après le air guitar, le mouth guitar. Normand l'Amour, précurseur, maître et champion incontesté. :)
Corti Le 10/12/2008 à 12:38
Avec un petit sample de Van halen par ci par la.
Robin Fusée Le 10/12/2008 à 13:00
Normand L'Amour qui nous fait une interprétation à la Raoul Duguay. Moins farinesque que le reste de son œuvre, mais ça nous donne une idée de "l'étendue" de son registre. Spectaculaire!
anianka Le 12/12/2008 à 13:57
C'est génial, j'adore… et j'en redemande….
amaury_dlv Le 18/12/2008 à 21:25
Superbe découverte, merci B&M…
Ce gars est impressionnant… Par sa capacité créatrice, son talent humoristique et son humanité !
Waldo Kitty Le 22/02/2009 à 11:28
C'est nuul… En plus, comme l'a dit Corti, il y a carrément tout un passage piqué à Jump !
Snark Hunter Le 22/02/2009 à 11:29
L'Amour est enfant de B&M
Et cette chanson confirme effectivement qu'il n'a jamais, jamais connu de loi !
Fabien667 Le 24/02/2009 à 01:55
Quoi, c'est un homme qui chante ? Avant de voir la pochette, je pensais que c'était une vieille…
spread-is-wing Le 02/04/2009 à 21:42
vous imaginiez vraiment que ça n'allait pas finir dans mes favoris?
cravatec Le 02/04/2009 à 21:47
On sent tout le souffle épique de l'instrumentation MIDI sur Sound Blaster 16 derrière ses gémissements séniles.
alcmeon Le 03/09/2009 à 22:09
C'est dingue, on dirait une chanson parodique de François Perusse ! Mais c'est trop long pour faire deux minutes du peuple !
Louve62 Le 16/11/2009 à 00:27
Bon sang…si les terroristes l'utilisaient pour torturer les prisonniers, ils seraient sûr de leurs faire dire tout ce qu'ils veulent. J'aimerais mieux mourir que de devoir l'entendre pendant 5 minutes consécutives…c'est de la CRUAUTÉ MENTALE …oufff pauvre moi qui suis Québécoise…une honte :(:(:(
videoman13 Le 16/11/2009 à 00:29
Euuuuh,…..Y dit quoi le monsieur la ???? " Gdoududodudodeduduedo d…."….????
Ottame Le 05/02/2010 à 03:16
La vache… 0_o direct dans mes favoris. Non faut avouer, c' est du lourd. Surtout l' imitation plus que foireuse de la guitare électrique. mdr ^_^
Doc Frank N. Stein Le 06/04/2010 à 11:17
A un moment, on entend une page se tourner. Lisait-il les paroles pendant l'enregistrement?
zygom Le 16/04/2010 à 03:26
Jamais une turlutte ne m'avait fait cet effet là !
Bigtuirb88 Le 05/02/2011 à 14:40
ARRETEZ!!! J'avoue tout….
zeralph Le 01/04/2011 à 15:36
On dirait un mélange de Doors, Scatman et la mère Denise
Profshadoko Le 09/05/2011 à 18:55
Ouille
jackglandu Le 16/06/2011 à 21:58
Une constante dans les chansons de Berrichon-la-Tendresse (du moins dans les deux titres présents à ce jour dans la base), ça se termine de la même manière, à savoir que le mec finit par s'en aller. C'est vrai que c'est la première envie que ça donne, en tout cas moi je suis fan. En live ça doit être quelque chose !
Bigtuirb88 Le 03/01/2013 à 16:42
Question: qui peut produire un disque pareil?
C'est pas que ça me turlupine mais qui peut dépenser son fric ainsi?
Fillmorejive Le 07/02/2013 à 21:13
C'est vrai ? C'est vraiment sorti sur un label ça ? Nom de diou, c'est encore plus barré qu' Albert Marcœur!!!!!
Louve62 Le 31/01/2016 à 16:24
CE MONSIEUR EST DÉCÉDÉ L'ANNÉE 2015.

ICI LES JEUNES L'ADORAIENT CAR IL FAISAIT " CHIER NOS DIRIGEANTS " CAR LORSQUE LES JEUNES ALLAIENT CONTESTER A CERTAINS ENDROITS OÙ LES DIRIGEANTS SE TROUVENT…ILS LEUR FAISAIENT JOUER CECI EN DISANT :

LORSQUE VOUS PARLEZ AUX JEUNES…CA RESSEMBLE A CA…CE QU'ON COMPREND.

DONC MÉCHANT A DIRE…MAIS BYE BYE MOSSIEU PARCE QUE MOI…IL ME TUAIT AVEC SES TOUNES PLATES.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !