Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Serge Boccara - Bah… bonjour les dégâts !

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Bah… bonjour les dégâts !


Année : 1984


Auteurs compositeurs : Serge BoccaraJean Claude Borelly


Durée : 3 m 28 s


Label : Chris Record


Référence : 8800


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles


[Mitterrand]
Bien mes amis, mes chers amis, je suis heureux de voir tous là pour ce troisième anniversaire. Approchez-vous du bar.

[Barre]
Ouhouhouh ! Oh oui ! Venez, on va encore trinquer

[Marchais]
Eh Fafa ! On t'a préparé une chanson. Vas-y Gastounet !

[Gaston Defferre, tombant dans le coma]
C'est à boire, à boire, à boire…
[???]
Ecoutez. Un verre ça va, Defferre, bonjour les dégâts
[Barre]
Ouhouhouh ! Oh oui ! Bonjour le dégât !

[Marchais]
Ben moi j'vais inviter une bonne grosse travailleuse. J'vais aller faire un slov'
[Giscard]
- Et si elle veut pas ?
- Ben moi je veux bien. Si elle veut pas, je l'attache, je m'assois dessus et je fais la grève sur le tas.
[Barre]
Ouh la vache, il a réussi, il est en train d'emballer la France
[La France]
- Georges
[Marchais] : Quoi ?
- Vos mains
- J'y peux rien, chuis un manuel, moi ! D'ailleurs…
[La France, à elle-même] : Oh ça va, oublie-moi ! Quel collant

[Barre]
Ouhouhouh ! Oh regardez ! Gastounet, il s'est gouré, il danse avec un mec
[Defferre]
Finalement Ernest, c'est un très joli prénom pour une jeune fille. Euh mais euh, vous avez le baccalauréat ? Hein ? Ah bon ? Le SIDA. C'est bien aussi.

[???]
France, reviens-moi, je t'en supplie
[Chirac]
Oh, la ferme ! De toute façon, tu perds ton temps
[Barre]
C'est vrai, de toute façon, la France, elle ne pense plus qu'au fric
[Mitterrand]
Et bien justement, Jojo, il en a, hein ? Il vient de faire une radio libre à Moscou
[Chirac]
Alors il vient encore de toucher ses roubles
[Marchais]
Ben justement, bande de jaloux. J'vais vous les montrer, mes roubignolles. Ahahahah…

[Defferre]
Ernest, Er-r-r-nest
[La France]
Mais qu'est-ce qu'il radote ?
- Ernest, c'est un très joli prénom. Mais France, France c'est bien aussi. Vous voulez que je vous raccompagne ? Dehors j'ai ma mobylette.
- Gastounet, boire ou conduire, il faut choisir
- Et bien, c'est fait.

[Barre]
Ouhouhouh ! Il y a longtemps qu'il s'est arrêté au rouge
[Marchais]
Qu'est-ce qu'il y a ! Moi aussi, j'aime bien le rouge. D'ailleurs, et dis donc, Fafa, il y a plus rien à boire. T'as plus de sous ?
[Mitterrand]
Calme-toi, ma bibiche. Tu veux que je lance encore un emprunt ?
- Mais non ! Faut faire appel à la solidarité, faut qu'les classes gouvernent la dalle et que les classes syndicales aient les mêmes idéales
- Idéaux
- Idéaux toi-même ! Tiens, je m'en vais. Reste avec les tiens. T'as demandé Defferre à l'Intérieur ? Bon. Moi j'ai attendu dehors, hein ? Et puis maintenant tu peux attendre toi aussi, t'es pas près d'avoir Marchais dedans, je vous le dis parce que avant…
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires (dont 2 archivés)
Le Sapin Sobre Le 18/04/2010 à 20:30
Merci à Peter&sloane pour cet imitateur bien bidesque !
cathare13 Le 23/04/2010 à 17:22
ça date de quand ?
ringparade Le 25/04/2010 à 18:14
Y'a pas à dire mais c'est franchement mauvais. Avec des imitations pareils il n'a pas fait carrière.
Dam-Dam Le 27/09/2010 à 20:01
La classe de l'imitation politique, la classe. Les paroles : [Merci]
Steph0908 Le 31/05/2012 à 22:54
je suis pas sûr que Marchais parle de ses roubignolles… je comprends plutot "roubles ignobles"
bfjackvd Le 31/05/2012 à 22:59
Puisqu'ils sont tous là pour le 3e anniverssaire, on peut raisonnablement supposer que ça date de 1984. Gaston Defferre étant décédé en 1986, c'est cohérent.
kaptain_kirk Le 30/03/2018 à 07:04
@Steph0908
J'entends la même chose que toi.
Autre correction, un peu plus bas : au lieu de 'faut qu'les classes gouvernent la dalle… ', j'entends : 'Faut qu'les masses gouvernementales et les classes syndicales…'.
Fauvelus Le 05/09/2018 à 18:28
[date :] 1984

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !