Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Jane Birkin

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans la programmation générale Vignette de Jane Birkin - Les langues de chat 1971 Les langues de chat
Dans les programmes spéciaux Vignette de Jane Birkin - Apocalypstick 1978 Apocalypstick
Dans les programmes spéciaux Vignette de Jane Birkin - Rocking Chair 1978 Rocking Chair
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Jane Birkin

1 commentaire
hug Le 02/06/2013 à 20:47
Née le 14 décembre 1946. Son père est commandant dans la Royal Navy et sa mère (Judy Campbell Birkin) actrice.

Elle commence une carrière d'actrice à Londres dans les années 60 avec "The Knack and how to get it" mais c'est véritablement dans le film "Blow up" qu'elle est révélée au public. Elle est alors la petite amie du compositeur John Barry duquel elle a une fille : Kate.

En 68, le réalisateur français Pierre Grimblat la recrute, à la place de Marisa Berenson, pour incarner le rôle d'Evelyne dans son film "Slogan" dans lequel joue un certain Serge Gainsbourg.

Ils se rencontrent et forment assez vite un couple.

Fin 68, il lui fait enregistrer le refrain de sa chanson "69 année érotique". Mais c'est réellement début 69 avec "Je t'aime…moi non plus" (Chanson que Serge avait d'abord enregistrée avec Brigtte Bardot mais vite retirée de la vente par respect pour le mari de cette dernière, monsieur Gunther Sächs) qu'elle chante avec Serge que Jane accède à la notoriété en France mais aussi dans le monde entier.

Parallèlement, Serge et elle enregistrent aussi un album sur lequel elle crée quelques titres en solo (Jane B. , Orang-outang, Le canari sur le balcon).

Entre 71 et 73, elle chante "La décadanse" avec Serge et participe à l'enregistrement de son album "Histoire de Melody Nelson". Elle joue aussi dans quelques films. En 71, naît leur fille Charlotte.

En 73, elle sort son premier album "Di doo dah". L'année suivante, elle obtient son rôle le plus célèbre dans le film "La moutarde me monte au nez" de Claude Zidi.
En 75, deuxième album solo "Lolita go home" où Serge se partage l'écriture avec l'écrivain Philippe Labro.

En 76, elle joue dans "Je t'aime…moi non plus" de Gainsbourg dont elle chante la chanson "La Ballade de Johnny-Jane". L'année suivante, elle enregistre "Yesterday yes a day", chanson du film "Madame Claude".

En 78, elle connaît un immense succès avec son 4ème album et le tube "Ex fan des sixties".

En 80, elle quitte Serge Gainsbourg.

Deux ans plus tard, Serge et elle se retrouvent à l'occasion du tournage de l'émission Ciné Parade de Claude Villers. Leurs retrouvailles se passent tellement bien que Serge accepte d'être le parrain de Lou, fille qu'elle vient d'avoir avec Jacques Doillon.

En 83, sort l'album "Baby alone in Babylone", magnifique avec outre la chanson qui donne son titre à l'album, les succès : "Baby Lou" (Reprise d'une chanson créée par Alain Chamfort en 77 puis reprise par Lio en 82), "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve", "Les dessous chics". Certainement son plus bel album couronné par le grand prix du disque de l'académie Charles Cros (catégorie chanson) l'année suivante.

En 85, elle participe à "La chanson de la vie" d'Alice Dona mais surtout enregistre un 45 tours reprenant les chansons de la série télévisée italienne "Cinecitta" dont le générique "Quoi" qui obtient un vif succès au Top 50 (N°11).

En 87, elle sort l'album "Lost songs" suivi de son passage au Bataclan, sa première scène !

En 90, c'est la sortie de "Amours des feintes". Malheureusement, Serge Gainsbourg décède le 2 mars 1991.
Elle lui rend hommage la même année au Casino de Paris. Notamment, en reprenant "Je suis venu te dire que je m'en vais".

"Versions Jane" en 96, est le dernier album studio sur lequel elle reprend du Gainsbourg, en reprenant certaines chansons qu'elle n'a pas créées, comme "La gadoue".

A partir de 98, elle va s'efforcer à défendre un répertoire autre que celui de Gainsbourg. Elle sort l'album "A la légère" avec des chansons de Zazie, Alain Chamfort, Alain Souchon ou Françoise Hardy. Entre 2002 et fin 2003, elle fait toutefois une longue tournée en reprenant Gainsbourg à l'orientale "Arabesques".

En 2004, elle sort l'album de duos "Rendez-vous" avec le succès "Je m'appelle Jane (Avec Mickey 3D)". En 2006 et 2008, elle sort les albums "Fictions" et "Enfants d'hiver".

Victime de problèmes de santé en 2012, elle repart en tournée dès janvier 2013.

(Complété le 17 / 12 / 2014) : Malheureusement, sa fille aînée, la photographe de talent Kate Barry, née de son union avec John Barry, décède brutalement le 11 décembre 2013.

Sa tournée reprend en 2014.

A ce titre, en tant que fan je lui souhaite tout mon courage, car je sais combien ce genre d'épreuve est difficile à surmonter.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !