Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Claude Channes

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Hors classement Vignette de Claude Channes - L'amour pas la guerre 1967 L'amour pas la guerre
Dans les programmes spéciaux Vignette de Claude Channes - Mao Mao 1967 Mao Mao
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Claude Channes

1 commentaire
jihemji Le 03/03/2011 à 09:47
Jean-Claude Champon est né le 27/04/1943 à Grenoble où ses parents étaient fleuristes.
Il débute sa carrière en 1959, sous le pseudo de Jean-Claude CHANE, en chantant et en jouant de la guitare à la terrasse des cafés de Juan-les-Pins. Il y fait la connaissance de Dean Noton et Dany Maranne, les futurs Fantômes.
En 61, il s'installe à Alfortville et devient chanteur du groupe "Les Champions" avec qui il enregistre leurs cinq premiers disques. Il s'en sépare fin 62 après avoir été hospitalisé pour pleurésie.
En 63, il rejoint ses copains "Les Fantômes" pour remplacer quelques mois sur scène à la guitare rythmique Jacky Pasut appelé sous les drapeaux. C'est de cette époque qu'il garde ses meilleurs souvenirs.
Quand il revient à son tour du service militaire, il cherche à reprendre la chanson.
En 65, pour lancer une nouvelle danse, le jingle jump, il sort chez Vogue un EP sous le nom de Jingle Jumpers.
En 66, Fontana l'engage et , sous le pseudo de Claude CHANNES, il enregistre 3 EP : "La haine" (66), "Mao-Mao" (67) et "Presse purée, presse pourrie" (67). On lui fait chanter des textes contestataires dont plusieurs seront censurés. Mais ce n'est pas du tout son truc et lassé du show-biz parisien, il retourne chez lui en banlieue grenobloise (Seyssinet Pariset). Il reprend l'entreprise familiale de fleurs mais continue de composer et chanter.
On le retrouve en 83 chez Barclay avec la sortie, sous le pseudo de Jean-Claude Lannes ,
du SP J'agonise Lise".
Depuis, il a repris son vrai nom . Il compose et depuis 90, il se produit sur scène avec la chanteuse grenobloise Nathalie Vise et des amis musiciens comme le guitariste Jacques Pasut et le batteur Charles Benaroch (tous deux ex Fantômes) ou l'excellent bassiste Eric Ragu.
Vous pouvez faire un tour sur son site www.myspace.com/jeanclaudechampon ou www.myspace.com/jccnv.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !