Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jean-Pierre Darras et Philippe Noiret - Consuela

Voir du même artiste


Titre : Consuela


Année : 1963


Auteurs compositeurs : Henri Betti - Jean Cosmos


Pochette : Photo Aubert


Durée : 2 m 36 s


Label : Philips


Référence : 432.924


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

12 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[Jean-Pierre D.] :
Qu'est-ce qu'elle peut être jolie la bonne
la p'tite bonne de nos parents
[Philippe N.] :
Rien qu' pour la voir, qu'est-ce qu'on la sonne
Oh la la, c'est tellement grisant !

[Jean-Pierre D.] :
Ses gentils yeux de biche biche
ses longs cils, et son bout de nez
[Philippe N.] :
Nous font tant d'effet qu'un jour, chiche
nous lui volerons un baiser


[Refrain avec les chœurs] :
Consuela, Consuela,
Fine comme un poignard de Tolèdo
Consuela, Consuela,
tu nous fait froid, tu nous fait chaud

[les deux compères] :
Qu'est-ce qu'elle peut être jolie la bonne
qui nous sert, au pair chez papa
Pas possible qu'à Barcelone
elles soient toutes aussi belles que ça !

[parlé, par Noiret] :
Le soir dans nos chambres jumelles,
nous déclinons sur du latin
Cicéron nous reparle d'elle
ils sont si ronds, ses petits seins

[Jean-Pierre D.] :
Qu'est-ce qu'elle peut être jolie la bonne
la p'tite bonne de nos parents
[Philippe N.] :
Plus qu'elle, la la qu'est-ce qu'on boutonne
Oh la la, c'est pire qu'au printemps

[Jean-Pierre D.] :
Ses gentils yeux de chat, de chatte
son sourire et son grrrrain d'accent
[Philippe N.] :
font qué nos deux cœurrrs battent, battent
et c'est bath, mais c'est fatigant ! (alors, ouah heu…)


[Refrain avec les chœurs] :
Consuela, Consuela,
Fine comme une épée de toréro,
Consuela, Consuela,
tou nous fait froid, tou nous fait chaud

[Les deux compères] :
Qu'est-ce qu'elle peut nous plaire cette mignonne
nous rêvons d'être ses amants
Malheureus'ment, ça n'est qu'une bonne
et ça f'rait d'la peine à maman !
Malheureus'ment, ça n'est qu'une bonne
et ça f'rait d'la peine à maman !

Transcripteur : Pagerolau
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires (dont 1 archivé)
Pagerolau Le 13/12/2006 à 14:51
J'aimais beaucoup ces deux grands ! Alors, j'ai beaucoup aimé retrouver leurs réponds respectifs, lors de cette transcription : [Merci]
hre mgþýe Le 15/12/2006 à 15:00
Ca demande vérification à la prochaine écoute, mais à mon avis "font qu'elle "no take care but take that" c'est plutôt "font que nos deux cœurs battent en cœur" ! Et puis ça m'étonnerait que Consuela, bonne espagnole de son état parle en anglais avec son petit accent de Tolede !
Pagerolau Le 15/12/2006 à 15:45
C'est effectivement le passage qui m'a donné le plus de mal à transcrire !
Mais comme il y a toujours plus d'idées dans 2 cerveaux que dans un, la lumière va venir grâce à hre mgbye !
Noiret qui prend un peu l'accent espagnol dit en fait : "font qué nos deux cœurrrs battent, battent".
La répétition est logique, par rapport à chat-chatte , biche-biche. Dans le même esprit, on pourrait chicaner en remplaçant : " Ses gentils yeux de chat, de chatte" par "Ses gentils yeux de chatte, chatte".
Merci à hre mgbye.
sadapop Le 18/05/2009 à 14:16
Grand, grand !!!
Olaaa. ça c'est très grand.
Un bijou, une perle, un sirop sonore, une cabriole, un entrechat,
on en redemande.
Milodragovitch Le 02/12/2012 à 15:36
La jeunesse de DSK…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !