Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Manaranche - Mais ma Madeleine !

Voir du même artiste


Titre : Mais ma Madeleine !


Interprète : Alain Manaranche


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Olivier Garcia - Alain Manaranche


Pochette : Photo : Youri Lenquette


Durée : 3 m 59 s


Label : Polydor


Référence : 879 752-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Elle grimpe à petits pas les marches du salon de thé du grand hôtel
La tête pleine de photos vues dans le journal dans le cœur une ritournelle
Qui dit qu'on peut pas être heureux
Sans connaître le monde bleu
De la société chic
Où l'tiroir caisse fait clic
Où y'a jamais de flaques
Et où je prends des claques

Elle suit les yeux fermés l'orchestre du salon de thé du grand hôtel
Et dans du bout du pied, rêvant des bras fort d'un roi du gros sel
Qui dit qu'on peut pas être heureux
Sans connaître le monde bleu
De la société chic
Où l'tiroir caisse fait clic
Où y'a jamais de flaques
Et où je prends des claques

Oh mais ma Madeleine t'es belle telle quelle
Comme une aubaine à l'aube en vraies dentelles
Mais ma Madeleine, qu'est-ce que tu fous dans c't'hôtel ?
Mais ma Madeleine, qu'est-ce que tu fous dans c't'hôtel ?


Cigare, costume rayé, il s'approche et lui fait "chère mademoiselle
Vos yeux sont des saphirs, accordez-les au plus doux des cocktails
Qui dit qu'le monde est voluptueux dans le curaçao bleu
De la société chic
Où l'tiroir caisse fait clic
Où rien n'est du vrai toc
Et où l'envie se croque"

Elle répond "mais monsieur, ôtez vos mains, vos yeux sont trop cruels
Laissez-moi seule rêver en écoutant chanter la ritournelle
Qui dit qu'on peut pas être heureux
Sans connaître le monde bleu
De la société chic
Où l'tiroir caisse fait clic
Où rien n'est du vrai toc
Et où l'envie se croque"

Oh mais ma Madeleine t'es belle telle quelle
Comme une aubaine à l'aube en vraies dentelles
Mais ma Madeleine, qu'est-ce que tu fous dans c't'hôtel ?
Mais ma Madeleine, qu'est-ce que tu fous dans c't'hôtel ?
Qu'est-ce que tu fous dans c't'hôtel ?
(ad lib)

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires (dont 2 archivés)
harel Le 03/12/2006 à 22:25
Une de mes préférées: en concert pour présenter la chanson il a dit: "cette chanson parle d'une jolie demoiselle aveuglée par le goût du luxe et de l'argent, tant pis pour elle!"
FLB Le 03/12/2006 à 22:47
Jolie découverte en effet! Je ne connaissais ni cette chanson ni l'artiste. Ça doit effectivement être plutôt bon en concert. Hop, dans les favoris.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !