Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Yello - Vicious Games

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Vicious Games


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Boris Blank - Dieter Meier


Durée : 4 m 20 s


Label : Polydor


Référence : 881 749-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

I never knew
How much I loved you
I never knew
How much I cared
So I played…

Vicious games, vicious games
With different names, different names
Vicious games, vicious games
With different names, different names

I was afraid
To go under
Afraid to see
When I closed my eyes

Vicious games, vicious games…

I never knew
How much I loved you
I never knew
How much I care
I just played…

Vicious games, vicious games…

Now that you're gone
And you have left me
I had to learn
I had to learn how much it hurts
To play those vicious games

Vicious games, vicious games…
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires (dont 1 archivé)
morphee Le 07/06/2006 à 12:42
Succés planétaire de ce groupe suisse qui fut l'un des fleurons de la new wave. Enfin ça a marché partout, sauf en France, le titre n'ayant curieusement jamais été classé au Top 50.
goudurisk Le 07/06/2006 à 15:56
Moi en Suisse je ne connaissais que les Young Gods et Yello. Reste plus qu'à introduire les premiers dans la base à présent.

Yello a fait une percée avec "the race" et un bon effet stéréo sur un gros cube passant de gauche à droite (ou inversement) et une ligne de cuivre très connue et samplée depuis.
On leur doit surtout le générique de fin du mythique "Folle journée de Ferris Bueller"
Obsidian Le 14/09/2007 à 20:30
Sans oublier l'inénarrable « Oh Yeah » qui pourrait être dans la base aussi, puisque celui-ci est hors classement.
Olga71 Le 22/07/2011 à 21:52
les cris de femmes dans le fond rappellent les sylvidres qui flambent dans Albator!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !