Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Éric Randon - Julia (ou les métamorphoses d'une dactylo)

Voir du même artiste


Titre : Julia (ou les métamorphoses d'une dactylo)


Auteurs compositeurs : G Bouzou / E Randon


Durée : 2 m 47 s


Label : Capriccio


Référence : 37081


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

25 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Hahaha

Julia petite fée maligne
Rêve de pianos
Quand cliquètent les « i » de sa machine
Dans son p'tit bureau
Quand souffrent les « a », les italiques
Sous les p'tits marteaux

Julia ne sait rien d'héroïque
Et sans un repos
Ses p'tits doigts qui frappent, mécaniques
Les « b » et les « o »
Chaque jour lui font de la musique
Elle trouve que c'est beau

[en chœur]
Suite nouvelle adresse
Recevez en express
Nos coordonnées [bis]
Relations facilitées
Aaah
Réponse grande vitesse
Ayez la gentillesse
Expressions sincères [bis]
Et sentiments distingués
Aaah


Julia petite fée pensive
Rêve de ruisseaux
Quand s'écoule
L'encre de sa machine
Dans un noir sanglot
Où se noient des C.P. (?) synonymes
Sous son p'tit solo

Julia ne sait pas la musique
Les fa et les do
Mais ses p'tits doigts
Qui frappent, mécaniques
De bas jusqu'en haut
Chaques instants
La rendent nostalgique
Elle trouve que c'est beau

refrain

Julia petite fée maligne
Rêve de pianos
Quand cliquètent les "i" de sa machine
Dans son p'tit bureau
Quand souffrent les "a", les italiques
Sous les p'tits marteaux

Julia ne sait pas la musique
Les fa et les do
Mais ses p'tits doigts
Qui frappent la mécanique
De bas jusque en haut
Chaque instants
La rendent nostalgique
Elle trouve que c'est beau

[Vocalises]

Transcripteur : Afond + yohmgai
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

20 commentaires (dont 6 archivés)
I Will Le 04/06/2006 à 22:27
Je prédis le succès sur B&M pour cette chanson si fraîche, veloutée, sautillante, optimiste, bref seventies ! (j'ai triché pour la date, j'ai regardé la pochette). Bravo, gars !
Afond Le 04/06/2006 à 22:38
D'ailleurs si tu pouvais donner la date…
I Will Le 04/06/2006 à 22:42
Je n'ai pas le disque chez moi ; je voulais dire la décennie 70's, en analysant scientifiquement la pochette :
1) Le grain de la photo : entre 1971 et 1981
2) La coiffure sans complexe : 1976-77
3) Le col : 1976-1978
4) La mélodie et la production rappellent certains titres légers de Gainsbourg ou Michel Berger.
Conclusion : Je dirais 1977-78. Mais si ça se trouve je me plante complètement.
undertaker Le 04/06/2006 à 22:49
je parie pour 1973!!!!!
I Will Le 04/06/2006 à 23:36
Je lis dans son regard la foi dans l'avenir, mais aussi cette petite fêlure qui indique sans doute possible que le premier choc pétrolier est passé par là.
Le lettrage, au début des années 70, aurait été sans doute plus rond ; ici le concepteur de la pochette équilibre sa composition par une discrète allusion aux arrêtes violentes des graffitis punks.
Je maintiens 1977-78. Mais tout cela n'est que disputes d'exégètes. Le plus important c'est la chanson, que j'espère réentendre souvent sur B&M, et sur le volume 2 de la compilation.
Afond Le 06/06/2006 à 08:12
Paroles: [Merci] J'ai cependant un doute sur les vers
Il s'en vint au pot
Agent Tinguès
Ou se noient de épais synonymes où j'entends plutôt de ces "p" synonymes, mais ça ne veut pas dire grand chose.
Sinon effectivement la chanson est rafraichissante. Elle fait référence à un temps où l'on tapait encore à la machine et effectivement j'aime bien ce bruit. Favoris
smoky_chet Le 09/06/2006 à 20:39
C'est joli… On dirait un mix de Berger et de Louis ! Un moment et une voix très agréables
Fauvelus Le 11/06/2006 à 20:09
le McCartney français ?
Yohmgaï Le 25/08/2006 à 19:22
Oh ben là moi j'adore… je suppose qu'il n'y a pas de réédition en CD… dommage… c'est simple, optimiste comme dit plus tôt, c'est ensoleillé comme musique je trouve, printanier ^^
tagolo Le 25/08/2006 à 19:22
Un petit côté "Tombé du ciel" en plus gai.
SirApe Le 26/08/2009 à 23:50
Pas mal du tout !! Un "Ouah" pour encourager cette charmante chanson. Mention spéciale aux cœurs féminins.
Laika_59 Le 06/11/2011 à 10:52
Cette chanson aurait pu être un grand succès, c'est sûr !
hug Le 23/08/2013 à 19:33
Sur Encyclopédisque, j'ai vu le verso de la pochette et ai ainsi constaté que le numéro de téléphone indiqué ne comprend que 7 chiffres, ça date donc d'avant 1985 pour sûr !
Yohmgaï Le 28/10/2013 à 17:24
Quelques petites corrections :

« Julia petite fille maligne »
-> « Julia petite fée maligne »
(même pour le premier)


« Quand cliquètent les "i" de la machine »
-> « Quand cliquètent les "i" de sa machine »

« Il s'en vint au pot »
-> « Et sans un repos »

« Ses p'tits doigts qui frappent en mécanique »
-> « Ses p'tits doigts qui frappent, mécanique »
(je ne sais pas s'il faut mettre un « s »final , s'il parle de la mécanique ou des doigts mécaniques. En tout cas il n'y a pas de « en »)

« Où se noient de épais synonymes »
-> « Où se noient les CP synonymes »
(comme Afond, pas sûr du tout pour le dernier, mais au moins la prononciation est plus juste. Une autre piste serait carrément de remplacer « se noient » par « sournois », mais du coup on perd la logique avec le ruisseau, et je n'ai pas davantage d'idée pour la suite.)

« De bas jusque en haut »
-> « De bas jusqu'en haut »

« Chaque instants »
-> « Chaque instant »

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !